Aller au contenu
cedric2

Forum • Crash en chine lié au l'auto-pilote

Messages recommandés

Il dormait ?

 

Le plus gros problème, c'est qu'elle a même pas pilé ... même pas un peu pour esquisser un mouvement de trajectoire.

 

CbG7C6.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça me rappelle la poussette suisse où on voit clairement que c'est le radar de parechoc (pour ranger la bagnole dans un parking) ... qui freine au dernier moment.

 

2SQPJb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la version actuelle de l'autopilot (v7.1) il y a une limitation connue, qui est clairement annoncée par Tesla.

 

2bfe985d8a79b8a26bcd807f9213e215.jpg

(photo prise sur l'écran de ma Model S)

 

C'est précisément le cas rencontré lors de cet accident en Chine.

 

Cela doit changer dès jeudi prochain, avec le déploiement mondial de la version 8.0.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le sujet est trompeur.

 

Non, l'autopilot n'est pas en cause. Son utilisation incorrecte l'est.

 

C'est pourtant pas compliqué à comprendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il ne semble pas encore super au point, l'auto-pilote ?
Pourquoi, il y a un doute sur le sujet ? Même le boss de Tesla le dit ! Trop de pub sur cet auto-pilot, trop de personne qui y croit sans lire les petites lignes… Vous avez déjà lu toute la notice de votre voiture vous ?…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprend qu'a plus 80km/h c'est plus difficile pour le système de réagir.

 

Ce qui m’embête, c'est la vidéo montré par SoulEV2016 avec le piéton à 18miles (-30km/h).

Si je veux comparer avec la up avec son système de freinage d'urgence jusqu’à 30km/h:

 

 

 

 

Il a aussi c'est limite:

 

 

Mais la voiture est moins cher aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AP ou pas, c'est conduite avec le mains sur le volant et en restant attentif a la circulation et l'environnement.

 

A force de le répéter, cela devrait commencer a se savoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour avoir lu attentivement le récent communiqué de Tesla, et la transcription intégrale de la conférence de presse du même jour, il en ressort que :

 

- jusqu'à présent, un freinage d'urgence ne pouvait être déclenché que si la caméra et le radar étaient d'accord sur l'imminence d'une collision.

- l'objectif était d'éliminer les faux positifs, qui seraient rédhibitoires pour les clients et tout aussi dangereux

- ceci était nécessaire parce que certains objets ont des signatures radar très difficiles à reconnaître. La face concave d'une canette de soda couchée sur la chaussée, par exemple, présente le même écho radar qu'un objet de très grande taille et pourrait être interprété comme un signal de collision imminente.

- La caméra, ou plutôt le système de reconnaissance de formes intégré à la puce Eyeq3 de Mobileye qui équipe actuellement les véhicules Tesla, ne réagit qu'à des objets qu'elle sait reconnaître. Donc, pour prendre l'exemple cité par Elon Musk, si une soucoupe volante venait à se poser sur la chaussée, elle serait ignorée par la "caméra" car d'une forme non reconnue.

 

Je comprends par là que :

- l'accident en Chine dans lequel un camion balayeur qui dépassait sur la moitié gauche de la chaussée a été percuté s'explique par le fait que cet "objet" n'a pas été reconnu par la caméra.

- l'accident qui a coûté la vie à Joshua Brown, dont la Model S a été décapitée en passant sous la remorque d'un semi perpendiculaire à la chaussée s'explique par le fait que cet "objet" n'a pas été reconnu par la caméra. En l'espèce, la remorque était blanche, sur un fond de ciel blanc, à contre-jour.

 

Pour essayer d'expliquer le progrès que va apporter la mise à jour 8.0 prévue ce jeudi sur tous les véhicules Tesla, voici ce que j'ai retenu des explications (très techniques) d'Elon Musk :

 

- il fallait trouver une solution pour qu'un freinage d'urgence puisse être initié par le seul radar, lorsque le système de reconnaissance de formes de la caméra n'arrive pas à identifier la nature de l'objet.

- pour cela, il y a deux pistes :

1) éliminer les faux positifs du radar

2) améliorer le système de reconnaissance de formes

 

La deuxième piste est écartée pour l'instant, car Mobileye tient à garder le contrôle de son système, qui restera une "boîte noire" au sein de laquelle il n'est pas possible d'intervenir. Ceci explique, à mon avis, le récent divorce entre Tesla et Mobileye, et le lancement d'une solution développée en interne chez Tesla pour remplacer le système actuel et baptisée Tesla Vision.

Elle devra toutefois être mise en oeuvre également, car un piéton est quasi invisible pour un radar. Un système de reconnaissance optique performant est donc indispensable.

La solution du LIDAR a été écartée parce qu'elle est très coûteuse, et que le LIDAR ne voit rien quand il pleut ou qu'il neige.

 

La première piste, considérée jusqu'à présent comme impossible par beaucoup a pu être mise en oeuvre dans la version 8.0.

Bosch, le fournisseur du radar intégré dans la calandre de chaque Model S équipée de l'autopilot, a mis à disposition de Tesla un pilote qui permet de récupérer les données brutes du radar.

Ceci a rendu possible de construire un modèle tridimensionnel de l'espace devant la voiture, comme le fait un LIDAR, en utilisant des trames successives d'échos radar bruts, collectées à des intervalles de temps réguliers lorsque la voiture avance.

 

Il restait l'obstacle majeur des faux positifs.

Outre l'exemple déjà cité de la canette de soda, un pont ou un portique autoroutier peuvent être interprétés comme des obstacles par le radar.

Comment faire pour éviter cela ?

 

L'idée géniale est d'utiliser la connexion internet permanente des véhicules Tesla et la fonction d'apprentissage de la flotte.

 

Au début du déploiement de la version 8.0, tous les échos radar qui peuvent être interprétés comme des obstacles seront répertoriés avec leur géolocalisation précise sur les serveurs de Tesla, sans déclencher de freinage d'urgence si la caméra ne confirme pas, comme actuellement. Après un certain temps et après qu'un certain nombre de véhicules Tesla seront passés avec succès au même endroit, chaque écho radar sera inscrit dans une liste blanche sur le cloud de Tesla comme n'étant pas des obstacles.

 

Le logiciel de l'autopilot basculera alors dans un mode de fonctionnement où un écho radar interprété comme un obstacle déclenchera un freinage d'urgence

- si cet écho n'est pas répertorié dans la liste blanche

- même si la forme n'est pas reconnue par la caméra

 

Ainsi, la soucoupe volante qui s'est posée sur la chaussée ne sera pas percutée par la voiture.

 

Cette nouvelle approche aurait évité les deux décès de la balayeuse et du semi-remorque.

 

J'arrête là parce que ça commence à être long, mais le nouveau mode d'utilisation du radar apporte encore d'autres avantages en termes de sécurité, comme la possibilité de voir devant le véhicule qui précède, grâce à la capacité de rebond des échos radar.

 

Alors on peut critiquer et relayer bêtement des vidéos spectaculaires, ou alors essayer de comprendre les difficultés et le mode de fonctionnement de la technologie à l'œuvre. La deuxième voie est moins facile et demande des efforts, mais c'est celle que j'ai choisi de suivre et que je trouve la plus intéressante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je tends quand même vers le fait que le mot autopilot n'a rien à faire dans la description du système (optique) Tesla.

 

au mieux et en connaissant ce que font les autres constructeurs (

), c'est un régulateur adaptatif sans le freinage d'urgence.

 

je comprends un peu mieux pourquoi tout le monde râle sur le nom maintenant (et ils ont raison).

on ne peut pas appeler cela un "autopilot" face à la vidéo de la balayeuse (ou au test du piéton présenté).

 

autant l'appeler "luge sur glace" à ce moment-là, ça évite aux clients de croire au père noël.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Kratus pour l'explication très détaillée, la V8 va en effet améliorer significativement la performance de l'AP et encore augmenter le niveau de sécurité offert par Tesla.

 

La traduction correcte en Français est "Assistance a la conduite", tel que nommé et décrit en details par Tesla.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je comprends un peu mieux pourquoi tout le monde râle sur le nom maintenant (et ils ont raison).

 

D'un point de vue purement technique, ils ont tort... L'autopilot a exactement le même role que celui dans l'aéronautique : aide au maintien de cap et de la vitesse. La différence ici est que la détection de l'environnement est bien plus exigeante au sol, et encore perfectible.

 

Mais bon, les gens ne lisent pas les manuels, alors...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'explique toujours cela de la façon suivante à mes passagers:

 

Comme pour les avions, le pilote automatique n'est utilisé que pour maintenir l'appareil dans un couloir aérien. C'est le pilote humain qui assure le décollage et gère la trajectoire jusqu'à ce qu'il soit dans le couloir aérien.

 

Ensuite, il enclenche le pilotage automatique.

 

Avant d'arriver à destination, le pilote humain reprend le contrôle pour la descente et pour l'atterrissage.

 

Avec l'autopilot Tesla c'est la même chose. Le "couloir aérien" correspond à l'autoroute.

 

Mais il vrai que le grand public confond avec la conduite totalement autonome. On m'a déjà dit que je peux boire autant que je veux, puisque ma voiture peut me ramener à la maison en conduisant toute seule.

C'est là qu'est la grossière erreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est le pilote humain qui assure le décollage et gère la trajectoire jusqu'à ce qu'il soit dans le couloir aérien.

Ensuite, il enclenche le pilotage automatique.

Avant d'arriver à destination, le pilote humain reprend le contrôle pour la descente et pour l'atterrissage.

Pas vraiment.

En réalité, les pilotes peuvent engager le pilote automatique (presque) immédiatement après le décollage et peuvent le garder jusqu'à l'atterrissage, dans certains cas (faible visibilité).

Les pilotes gèrent la trajectoire en donnant des instructions au PA via une interface :

- maintenir telle vitesse, telle altitude ;

- monter, ou descendre, à telle altitude ;

- suivre telle route ;

- se poser sur telle piste ;

- etc...

De la même façon que c'est au conducteur de choisir la vitesse à maintenir par le régulateur.

 

Mais il vrai que le grand public confond avec la conduite totalement autonome.
De la même façon que le grand public (bien aidé par les "journalistes") imagine que les avions commerciaux sont déjà "totalement autonomes".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais il vrai que le grand public confond avec la conduite totalement autonome. On m'a déjà dit que je peux boire autant que je veux, puisque ma voiture peut me ramener à la maison en conduisant toute seule.

C'est là qu'est la grossière erreur.

Bonjour,

Le souci reste que cette grossière erreur s'est soldée dans plusieurs cas par le décès des "fautifs": un peu cher payé quand même...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le souci reste que cette grossière erreur s'est soldée dans plusieurs cas par le décès des "fautifs": un peu cher payé quand même...

 

Comme il y a de nombreux accidents en conduite non assisté dans les meme conditions. Le risque zero n'existera jamais, et toute avancée qui permette de les réduire est interessante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La deuxième piste est écartée pour l'instant, car Mobileye tient à garder le contrôle de son système, qui restera une "boîte noire" au sein de laquelle il n'est pas possible d'intervenir.

 

C'est quand même atroce... au lieu que tout le monde coopérè la dessus, c'est plein de brevets, de boites noires, pour espérer que d'autres constructeurs soit moins bon, et tue donc plus de personnes...

 

Je veux bien que des brevets servent à protéger un iphone, vs un android, mais pas ma vie....

Tous les systèmes d'auto-pilote devrait être open-source, pour que toutes les voitures puissent avoir le même niveau de sécurité...

 

Cette auto pilote reste donc un gadget, très dangereux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quand même atroce... au lieu que tout le monde coopérè la dessus, c'est plein de brevets, de boites noires, pour espérer que d'autres constructeurs soit moins bon, et tue donc plus de personnes...

 

Je veux bien que des brevets servent à protéger un iphone, vs un android, mais pas ma vie....

Tous les systèmes d'auto-pilote devrait être open-source, pour que toutes les voitures puissent avoir le même niveau de sécurité...

 

Cette auto pilote reste donc un gadget, très dangereux...

 

Je suis d'accord avec toi sur un point : les brevets dans ce cadre, c'est un non sens absolu.

 

Là où je ne suis pas d'accord c'est de considérer l'autopilot comme un "gadget, très dangereux".

 

En dépit du fait que justement Tesla doive travailler avec la contrainte desdits brevets, il est quand même parvenu à proposer un système d'assistance à la conduite très supérieur à ce qui existe aujourd'hui sur le marché... Et j'en suis un témoin direct : il marche très bien.

 

Le fait, justement, que MobilEye, un acteur majeur du marché, veuille à tout prix protéger son capital intellectuel ne peut que desservir l'expansion de la mobilité individuelle automatisée ; et c'est, selon moi, la raison pour laquelle Tesla suit son propre chemin en la matière.

 

Au vu du passé de Tesla et ce qu'il est arrivé à accomplir, j'ai beaucoup plus confiance en Tesla qu'en n'importe quel autre acteur du marché du secteur automobile pour faire avancer le schmilblick...

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il est quand même parvenu à proposer un système d'assistance à la conduite très supérieur à ce qui existe aujourd'hui sur le marché... Et j'en suis un témoin direct : il marche très bien.

 

as-tu conduit :

 

- des mercedes limousine ? (intelligent drive)

- des range rover/land rover de luxe ?

- des audi RS6 ou assimilé ? (audi drive lab)

- des productions Kia ? (drive wise)

- des productions VOLVO ? (pilot assist system)

- des productions SUBARU ? (eyesight driver assist)

 

elles proposent toute le radar d'ajustement de distance au véhicule devant soit ... et le suiveur de ligne.

 

Tesla est en avance de 2 ans (pour des voitures qui commencent à 60 000 euros, encore heureux ...).

C'est tout ce que je peux leur accorder (car actuellement, là, maintenant ... ils commencent à être dangereux, leur système "d'aide" à la conduite).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il est quand même parvenu à proposer un système d'assistance à la conduite très supérieur à ce qui existe aujourd'hui sur le marché... Et j'en suis un témoin direct : il marche très bien.

 

as-tu conduit :

 

- des mercedes limousine ? (intelligent drive)

- des range rover/land rover de luxe ?

- des audi RS6 ou assimilé ? (audi drive lab)

- des productions Kia ? (drive wise)

- des productions VOLVO ? (pilot assist system)

- des productions SUBARU ? (eyesight driver assist)

 

elles proposent toute le radar d'ajustement de distance au véhicule devant soit ... et le suiveur de ligne.

 

Tesla est en avance de 2 ans (pour des voitures qui commencent à 60 000 euros, encore heureux ...).

C'est tout ce que je peux leur accorder (car actuellement, là, maintenant ... ils commencent à être dangereux, leur système "d'aide" à la conduite).

 

Et toi ?

 

Je t'invite quand tu veux ; et tu verras.

 

D'autre part, en ce qui concerne les systèmes d'aide à la conduite _actuellement en production_, les organes de presse suffisamment motivés pour les avoir testés dans des conditions réelles sont tous d'accord : ce que propose Tesla est ce qui se fait de mieux sur le marché, et de (très) loin.

 

Encore une fois: quand tu veux. Je peux t'envoyer mes coordonnées etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La deuxième piste est écartée pour l'instant, car Mobileye tient à garder le contrôle de son système, qui restera une "boîte noire" au sein de laquelle il n'est pas possible d'intervenir.

 

C'est quand même atroce... au lieu que tout le monde coopérè la dessus, c'est plein de brevets, de boites noires, pour espérer que d'autres constructeurs soit moins bon, et tue donc plus de personnes...

 

Je veux bien que des brevets servent à protéger un iphone, vs un android, mais pas ma vie....

Tous les systèmes d'auto-pilote devrait être open-source, pour que toutes les voitures puissent avoir le même niveau de sécurité...

 

Cette auto pilote reste donc un gadget, très dangereux...

 

Bien que partisant de l'Open Source et contributeur sur de nombreux projets logiciels a titre personnel, je ne suis pas d'accord avec toi.

 

Les investissements dans la recherche pour les technologies qui servent a construire ces systemes sont considérables et ils ne sont possible qu'avec un prospective de retour sur ces investissements. Ce n'est pas une approche open source qui va permettre de gérer des projets de cet envergure.

 

La seule exception que je vois a mon propos est Hyperloop, qui est en effet un projet participatif, relativement ouvert, mais c'est sur un sujet industriel très précis.

 

L'application de la recherche sur les réseaux neuronaux va bien au delà de la conduite assistée ou autonome.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce que propose Tesla est ce qui se fait de mieux sur le marché, et de (très) loin.

Personne ne dit le contraire.

Le problème c'est la 'com et la formation/information des utilisateurs.

Voir le suisse ou le chinois foncer vers la destruction de leur véhicule... ou leur mort, sans réagir parce qu'ils sont certains d'avoir "ce qui se faut de mieux sur le marché" et que le bazar, tôt ou tard, va certainement réagir pour éviter le crash, pose une vraie question.

 

Depuis 2 ans, mes allemandes premium ont un système "de (très) loin" moins bon : il s'active tout seul, sans afficher de "disclaimer" uniquement destiné à protéger le constructeur de poursuites judiciaires, et maintient parfaitement le véhicule entre les 2 lignes blanches matérialisant la file de circulation.

Par contre, il envoie une alarme sonore et visuelle s'il constate une inactivité du conduteur de plus de 12 secondes. En cas de non-réaction, il immobilise le véhicule et alerte les secours.

 

A ma connaissance, ce système n'a pas encore été cité comme facteur contributif dans des accidents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×