Aller au contenu
Agathe_Chatou

Forum • Comment adapter les villes au réchauffement climatique ?

Messages recommandés

Il y a 6 heures, Agathe_Chatou a dit :

https://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/plan-climat-air-energie.php4

"Le Plan Climat Air-Énergie Territorial (PCAET), comme son prédécesseur le PCET, est un outil de planification qui a pour but d'atténuer le changement climatique, de développer les énergies renouvelables et maîtriser la consommation d'énergie. Outre le fait, qu’il impose également de traiter le volet spécifique de la qualité de l’air (Rajout du « A » dans le signe), sa particularité est sa généralisation obligatoire à l’ensemble des intercommunalités"

"Le PCAET doit également prendre en compte dans son élaboration le SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) permettant ainsi d’intégrer les dispositions relatives à un urbanisme (mobilités, consommation d’espace, respect de l’armature urbaine, …)."

 

Sans ton intervention, j'ignorerais encore l'existence de ces PCAET, qui pourtant nous concernent tous. Pourtant je m'intéresse aux sujets qu'ils sont censés traiter.

 

Curieux qu'une telle structure fonctionne avec un tel secret. Au vu de mouvements comme celui des gilets jaunes il me semble qu'il y a un sacré décrochage avec les réalités de terrain, quelle que soit la pertinence éventuelle des objectifs poursuivis.

 

Merci au passage pour le document évoquant l'objectif de diminution  d'un  facteur 8 des GES. ça non plus ce n'est guère divulgué.

 

Il me semble que tu défends un recours privilégié voire exclusif aux énergies renouvelables d'origine biologique, c'est évidemment complètement opposé à ce que je crois bon pour la planète. Ai-je bien compris?

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Esunisen a dit :

Est-ce qu'un citoyen lambda a un quelconque pouvoir pour agir au niveau fédéral ?

C'est un peu long mais voici pour ce qui concerne l'action directe des citoyens

Pour une initiative fédérale nombre minimal de signataires de 100 000

Extrait de Wikipedia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Système_politique_de_la_Suisse

"les citoyens élisent leurs représentants aux différents conseils (communes, cantons et Confédération), mais peuvent se prononcer également sur l'approbation de textes législatifs ou constitutionnels décidés par ces conseils (par le biais du référendum), ou proposer des modifications constitutionnelles ou légales par le biais de l'initiative populaire. Ces consultations populaires sont organisées en général quatre fois par an au niveau fédéral, toujours pendant la fin de semaine12.

Modifié par Francg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/11/2019 à 22:02, hybridex a dit :

Sans ton intervention, j'ignorerais encore l'existence de ces PCAET, qui pourtant nous concernent tous. Pourtant je m'intéresse aux sujets qu'ils sont censés traiter.

 

Curieux qu'une telle structure fonctionne avec un tel secret. Au vu de mouvements comme celui des gilets jaunes il me semble qu'il y a un sacré décrochage avec les réalités de terrain, quelle que soit la pertinence éventuelle des objectifs poursuivis.

 

Merci au passage pour le document évoquant l'objectif de diminution  d'un  facteur 8 des GES. ça non plus ce n'est guère divulgué.

 

Il me semble que tu défends un recours privilégié voire exclusif aux énergies renouvelables d'origine biologique, c'est évidemment complètement opposé à ce que je crois bon pour la planète. Ai-je bien compris?

 

Les PCAET, comme les SCOT, les PLUiD, etc. font l'objet d'une consultation du public avant adoption.

Consultation qui fait l'objet d'une publication pour en informer le public.

 

Ce que je défends, c'est :

1/ réduction drastique de la consommation énergétique,

2/ recours à des énergies émettant peu de CO2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Agathe_Chatou a dit :

2/ recours à des énergies émettant peu de CO2.

donc les VE alimenté par des panneaux solaire

les moteurs thermique ne peuvent pas rivaliser

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, gepeliste62 a dit :

donc les VE alimenté par des panneaux solaire

les moteurs thermique ne peuvent pas rivaliser

 

La valeur de la base carbone pour les panneaux solaires n'est pas différente de la moyenne pour la production électrique française.

L'électricité issue de panneaux solaires n'est pas "émettant peu de CO2".

Si en plus tu veux charger ta VE avec des panneaux solaires, il va falloir soit beaucoup de panneaux (dont la surproduction en été posera problème) soit du stockage, dans les 2 cas on augmente encore la production de CO2 / kWh utilisé donc on s'éloigne encore plus du "émettant peu de CO2".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

comment explique tu l'augmentation de C02 par des panneaux solaire en fonction de leur production

logiquement c'est le contraire

plus un panneau produit, plus le C02 par kWh diminue

contrairement aux centrales thermique qui on besoin de combustible proportionnel a leur production

 

il y a 6 minutes, Agathe_Chatou a dit :

dont la surproduction en été posera problème

explique, parce que pour moi, cette production , injectée dans le réseau, permettra plus facilement de mettre en arrêt les centrales thermique, donc diminution de la pollution

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Agathe_Chatou a dit :

Les PCAET, comme les SCOT, les PLUiD, etc. font l'objet d'une consultation du public avant adoption.

Consultation qui fait l'objet d'une publication pour en informer le public.

 

Ce que je défends, c'est :

1/ réduction drastique de la consommation énergétique,

2/ recours à des énergies émettant peu de CO2.

UN PCAET qui pond ce genre de conneries? j'ai envoyé un mail de protestation

Citation

Le plan adopté fin 2019

L'adoption du plan climat est prévue en décembre 2019 et sa mise en œuvre s'étalera sur une durée de 6 ans.

Parce que nous sommes tous concernés par la transition énergétique, notamment pour améliorer la qualité de l’air , l'élaboration de ce plan climat c'est fait en concertation avec les particulier, les professionnelles, les responsables d'associations ... Ainsi, entre juin et décembre 2019, une consultation en ligne a été réalisé. Des ateliers contributifs ont également eu lieu dans plusieurs sites communautaires. 

La démarche de concertation a été mené à venir qui portera sur les volets « stratégie » et « plan d’actions », plusieurs séries d'ateliers participatifs se déroulent en juin puis en septembre 2019.

 

En début novembre 2019

Même pas fichus de mettre un lien vers la prétendue consultation en ligne

https://gpseo.fr/vivre-et-habiter/maitrise-de-lenergie/plan-climat-air-energie-territorial-pcaet

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Agathe_Chatou a dit :

La valeur de la base carbone pour les panneaux solaires n'est pas différente de la moyenne pour la production électrique française.

L'électricité issue de panneaux solaires n'est pas "émettant peu de CO2".

Si en plus tu veux charger ta VE avec des panneaux solaires, il va falloir soit beaucoup de panneaux (dont la surproduction en été posera problème) soit du stockage, dans les 2 cas on augmente encore la production de CO2 / kWh utilisé donc on s'éloigne encore plus du "émettant peu de CO2".

et pourtant, dans les objectifs il est bien écrit: 

  • Le développement de la production d'énergies renouvelables et de récupération

tu est sure que tu n'oeuvre pas pour le contraire de ce plan?

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, gepeliste62 a dit :

et pourtant, dans les objectifs il est bien écrit: 

  • Le développement de la production d'énergies renouvelables et de récupération

tu est sure que tu n'oeuvre pas pour le contraire de ce plan?

 

Il est aussi écrit :

"La maîtrise des consommations énergétiques et la réduction des énergies fossiles", consommations qui sont toujours calculées en Energie Primaire

"La réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)", émissions qui ne se résument pas uniquement à la phase usage,

"L'adaptation du territoire aux effets du changement climatique.", c'est bien l'objet de ce fil.

 

La production d'énergies renouvelables est bien pensée en fonction des autres points.

 

Le développement des installations PV ne diminue aucunement la charge carbone de l'électricité française, puisque l'empreinte à la fabrication est énorme et elle demande des moyens de compensation qui recourent au thermique.

 

Modifié par Agathe_Chatou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Agathe_Chatou a dit :

Le développement des installations PV ne diminue aucunement la charge carbone de l'électricité française, puisque l'empreinte à la fabrication est énorme et elle demande des moyens de compensation qui recourent au thermique.

ça , c'est faire un raisonnement court terme et empêche leur développement,

qui, à terme, permettra de supprimer les centrales thermique.

ce que tu écris, c'est le genre d'arguments des pro nucléaire et pro pétrole.

 

ne pas penser "transition" mais juste énergie actuelle est une grosse erreur.

 

relis les études les plus récentes, les panneaux solaires deviennent de moins en moins cher à produire , avec un impact pollution qui se réduit de jours en jours.

 

je commence à avoir de gros doutes sur ta position dans les PAECT

tu serais un frein aux évolutions que ce ne serais pas étonnant

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, gepeliste62 a dit :

ça , c'est faire un raisonnement court terme et empêche leur développement,

qui, à terme, permettra de supprimer les centrales thermique.

ce que tu écris, c'est le genre d'arguments des pro nucléaire et pro pétrole.

 

ne pas penser "transition" mais juste énergie actuelle est une grosse erreur.

 

relis les études les plus récentes, les panneaux solaires deviennent de moins en moins cher à produire , avec un impact pollution qui se réduit de jours en jours.

 

je commence à avoir de gros doutes sur ta position dans les PAECT

tu serais un frein aux évolutions que ce ne serais pas étonnant

 

Plus tu vas développer de production d'énergie intermittente plus tu vas avoir besoin de production mobilisable rapidement pour compenser leur variation importante et rapide.

Le plus efficace pour cela c'est la batterie, qui a une empreinte à la fabrication énorme, ce qui au final ne réduit pas la charge carbone de l'électricité française.

La seule solution pour la faire baisser est de réduire la consommation énergétique et plus particulièrement de pointe qui recourt à des centrales thermiques (les énergies renouvelables hors hydraulique étant incapable de couvrir ces pointes). La réduction de cette consommation de pointe passe par une isolation des bâtiments.

Mais cette isolation des bâtiments va nécessiter un rafraîchissement nocturne.

Isolation des bâtiments qui est elle-même émettrice de CO2.

Donc il est idiot d'isoler les bâtiments avec des produits acoustiques (dont vitrage, plus émetteur de CO2 à la fabrication), si dans le même temps il faut réduite les sources de bruit pour permettre de rafraîchir les logements sans recourir à des systèmes consommateurs de climatisation.

Si tu arrives à convaincre quelqu'un de payer des vitrages acoustiques et d'ouvrir les fenêtres et de subir le bruit pour rafraîchir leur logement, fais-moi signe, cela m'intéresse.

Ce que l'on appelle une vision globale qui est bien la vision développée dans les PCAET.

En as-tu seulement lu un seul ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Agathe_Chatou a dit :

Plus tu vas développer de production d'énergie intermittente plus tu vas avoir besoin de production mobilisable rapidement pour compenser leur variation importante et rapide.

a l'échelle du pays , les variations sont lente et à l'échelle de l'Europe interconnectée, encore plus lente

les heures de pointes, très courtes, sont parfaitement connues et prévisible, avec une répartition géographique variable en continu avec le levé/couché du soleil

ces périodes de pointes, grace aux VE et au V2H , permet de compenser la demande, c'est bien sur une prévision a terme

dont les plan devrons tenir compte

la fabrication des batteries ne seront donc pas plus importante , puisque d'une part, celle des VE en stationnement et les anciennes batteries misent en stationnaire feront cette compensation , c'est cela qu'il faut aussi intégré dans les plans

 

le déplacement des populations dans les campagnes, ou les soucis de surchauffe et de bruit propre aux villes n'existe pas 

la maitrise des consommations d'énergie est bien plus facile en individuelle qu'en collectif, ça c'est un constat réel, pas purement théorique

il y a 8 minutes, Agathe_Chatou a dit :

La réduction de cette consommation de pointe passe par une isolation des bâtiments.

l'isolation des bâtiment ne permet rien sur ces pointes, c'est le retour au domicile avec les éclairages, la cuisson , les différents appareils électroménager qui sont responsable de ces pointes, le chauffage restant identique toute la journée et la nuit en collectif, les maisons individuelles , bien gérées, sont plus souple au niveau du chauffage , réduction du chauffage en absence des habitant, contrairement aux chauffage collectif qui reste toute la journée , logement vide ou occupé.

 

la vision globale ne doit pas se limiter aux villes et ses logements collectifs, mais prendre en compte les logements diffus en campagne

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Agathe_Chatou a dit :

@Kratus

"Comme ce sujet tourne en rond" merci de le verrouiller. 

@Kratusabsolument pas. Le sujet est vaste et important, il reste beaucoup à dire si on  n'est pas réductionniste à une vision TM3 contre Panda GNV

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Agathe_Chatou a dit :

@Kratus

"Comme ce sujet tourne en rond" merci de le verrouiller. 

pourquoi,?

tu est a court d'arguments ?

ou plutôt, tu n'accepte pas les nôtres

 

sache que si le sujet est verrouillé, mes droits de modérateur me permettrons de toute façon de continuer a écrire

et de relayer les arguments des autres membres qui me les aurons transmis en MP , sans que tu puisse y répondre

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, gepeliste62 a dit :

a l'échelle du pays , les variations sont lente et à l'échelle de l'Europe interconnectée, encore plus lente

les heures de pointes, très courtes, sont parfaitement connues et prévisible, avec une répartition géographique variable en continu avec le levé/couché du soleil

ces périodes de pointes, grace aux VE et au V2H , permet de compenser la demande, c'est bien sur une prévision a terme

dont les plan devrons tenir compte

la fabrication des batteries ne seront donc pas plus importante , puisque d'une part, celle des VE en stationnement et les anciennes batteries misent en stationnaire feront cette compensation , c'est cela qu'il faut aussi intégré dans les plans

 

le déplacement des populations dans les campagnes, ou les soucis de surchauffe et de bruit propre aux villes n'existe pas 

la maitrise des consommations d'énergie est bien plus facile en individuelle qu'en collectif, ça c'est un constat réel, pas purement théorique

l'isolation des bâtiment ne permet rien sur ces pointes, c'est le retour au domicile avec les éclairages, la cuisson , les différents appareils électroménager qui sont responsable de ces pointes, le chauffage restant identique toute la journée et la nuit en collectif, les maisons individuelles , bien gérées, sont plus souple au niveau du chauffage , réduction du chauffage en absence des habitant, contrairement aux chauffage collectif qui reste toute la journée , logement vide ou occupé.

 

la vision globale ne doit pas se limiter aux villes et ses logements collectifs, mais prendre en compte les logements diffus en campagne

 

 

Toutes les simulations pour atteindre la neutralité carbone passent par une réduction du nombre de voitures en circulation.

Tu oublies la pointe du matin quand le chauffage est remis en route pour remonter la température. Si tes voitures doivent servir pour aller bosser, il va falloir bien calculer pour puiser dedans et couvrir cette pointe.

L'isolation permet bien des choses sur ces pointes. Elle réduit l'appel du soir puisque le logement aura emmagasiné l'énergie solaire du jour pour ne pas avoir besoin de chauffage pour avoir une température confortable aux retours de ces occupants. Les bâtiments isolés représentent bien des stockages d'énergie thermique, leurs déperditions étant faibles on peut piloter (via linky) leur appel de puissance pour remonter la température le matin. Même si on remonte la température à partir de 4h du matin dans certains, au lever des occupants on aura toujours une température confortable. L'isolation des bâtiments permet bien de lisser les pointes du matin et du soir.

Dans les bâtiments collectifs, il y a bien une variation de la température entre la nuit et la journée. Les différentes impositions réglementaires dont individualisation des frais de chauffage ont accéléré le phénomène.

 

"je commence à avoir de gros doutes sur" le fait que ta maison individuelle est un BBC.

 

@Esunisen

"Mais que font les modos ? (à pars du HS pour avoir sans cesse le dernier mot...) " c'est donc bien vrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Agathe_Chatou a dit :

"je commence à avoir de gros doutes sur" le fait que ta maison individuelle est un BBC.

jamais écris cela

juste que j'avais réalisé une très forte isolation pour réduire au maximum ma consommation, associé a une programmation fine et réduction forte de chauffage lors de mes absences , totalement personnalisées, ce qui permet d'avoir des besoin en énergie ne dépassant pas les 7000kWh par an, pour > 115M2, charge de ma VE comprise pour >30000kms.

chose totalement impossible en collectif, l'une de mes fille , à grenoble, se heurte à une forte opposition à tous travaux dans son immeuble.sachant que l'immeuble est chauffé en permanence , qu'il y ai du monde ou pas .

en individuel, c'est le propriétaire est maitre a bord.

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, gepeliste62 a dit :

pourquoi,?

tu est a court d'arguments ?

ou plutôt, tu n'accepte pas les nôtres

 

sache que si le sujet est verrouillé, mes droits de modérateur me permettrons de toute façon de continuer a écrire

et de relayer les arguments des autres membres qui me les aurons transmis en MP , sans que tu puisse y répondre

 

Non, ma dernière réponse le prouvant.

Cependant ta littanie sur la pseudo non variation de la température de consigne dans les logements collectifs en dit long sur ta non connaissance du sujet.

En l’occurrence, puisque l'on parle d'électricité, on parle de chauffage électrique par convecteurs qui est un mode individuel. Mode individuel qui depuis des années s'accompagne d'un gestionnaire en utilisant le fil pilote. Un électricien compétent ne peut pas oublier

Pareil avec ta littanie sur les logements individuels et leur pseudo maîtrise des consommations, un logement individuel étant toujours plus déperditif qu'un logement collectif, la réduction de la température de consigne ne suffit pas à réduire suffisamment les consommations pour les amener au niveau de celle d'un logement collectif. Sans parler des consommations énergétique induites par les déplacements induits par ce type d'habitat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, gepeliste62 a dit :

jamais écris cela

juste que j'avais réalisé une très forte isolation pour réduire au maximum ma consommation, associé a une programmation fine et réduction forte de chauffage lors de mes absences , totalement personnalisées, ce qui permet d'avoir des besoin en énergie ne dépassant pas les 7000kWh par an, pour > 115M2, charge de ma VE comprise pour >30000kms.

chose totalement impossible en collectif, l'une de mes fille , à grenoble, se heurte à une forte opposition à tous travaux dans son immeuble.sachant que l'immeuble est chauffé en permanence , qu'il y ai du monde ou pas .

en individuel, c'est le propriétaire est maitre a bord.

7000 kWh électrique 18 060 kWh en primaire dont 6450 kWh environ hors recharge VE.

6 450 / 115 = 57 kWh/m², c'est normalement du BBC.

Donc tu devrais comprendre ce qu'apporte un logement BBC en terme de lissage de la consommation énergétique.

Le même logement collectif ne nécessitant pas l'usage d'une VP permet d'économiser 4 500 kWh finaux. Même non BBC par exemple en C limite D, il ne consomme pas plus d'énergie que toi, tout en ayant un bilan carbone global bien inférieur.

Voilà ce que ne permet pas d'habiter à la campagne.

Ta proposition de délocaliser les villes à la campagne est un gros HS.

Modifié par Agathe_Chatou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Agathe_Chatou a dit :

7000 kWh électrique 18 060 kWh en primaire.

18 060 / 115 = 157 kWh/m², très loin effectivement du BBC.

Donc je confirme tu ne peux pas comprendre ce qu'apporte un logement BBC en terme de lissage de la consommation énergétique.

tu a oublier de déduire la consommation, de la voiture

ce qui change tout

en plus d'être dans le pas de calais, zone plus froide que le sud de la France

 

Modifié par gepeliste62

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Agathe_Chatou a dit :

7000 kWh électrique 18 060 kWh en primaire.

en primaire, uniquement si cette énergie viens du mix extérieur

mais produit par mes panneaux solaire et mon éolienne, je primaire est égal au réel

vous faites cela en collectif???

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Agathe_Chatou a dit :

d'une VP permet d'économiser 4 500 kWh finaux. Même non BBC par exemple en C limite D,

si tu traduisais les abréviations, en langage clair, tu éviterais les dialogues de sourd

ce n'est pas la première fois que je le dis

 

Modifié par gepeliste62

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, gepeliste62 a dit :

en primaire, uniquement si cette énergie viens du mix extérieur

mais produit par mes panneaux solaire et mon éolienne, je primaire est égal au réel

vous faites cela en collectif???

 

L'électricité nécessaire pour ton chauffage produite par tes panneaux solaires dans le Pas-de-Calais et quoi d'autre ?

Pour pouvoir le faire il faut un stockage, dont tu ne parles pas - stockage augmentation de la production de CO2 à la fabrication des systèmes. C'est bien ce qu'a démontré l'expérimentation E+C-

On est très loin du low, du low-tech.

On tourne bien en boucle depuis un moment déjà, boucle alimentée par un modo lui-même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, gepeliste62 a dit :

si tu traduisais les abréviations, en langage clair, tu éviterais les dialogues de sourd

ce n'est pas la première fois que je le dis

 

Tu nous dis être électricien en bâtiment.

Tu ne connais pas les classes des DPE ?

Pourtant quand tu fais une modification d'installation et plus particulièrement chauffage, on doit bien te demander d'indiquer les gains attendus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, gepeliste62 a dit :

si tu traduisais les abréviations, en langage clair, tu éviterais les dialogues de sourd

ce n'est pas la première fois que je le dis

 

Bin non puisque c'est le BA-Ba.

C'est juste que nous on est tous de ignares en fait. 

Le débat aurait pu être intéressant sur le fond, mais du coup perso j'ai abandonné, dommage 

Modifié par Lemont
corrections d'orthographe
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×