Aller au contenu
rv45

Forum • La france boudée par les grands opérateurs de mobilités

Messages recommandés

Après la non commercialisation de l'Ampera E en France c'est le déployment du réseau de recharge ultra rapide qui ne passe toujours pas en france.

 

La comparaison avec les autres pays Européens devient de plus en plus difficile à regarder en face pour la France. Les opérateurs de la mobilité electrique se détournent toujours de la France.

 

http://www.breezcar.com/actualites/article/chargepoint-partenariat-instavolt-200-bornes-de-recharge-electrique-0617

 

L'UK a déjà deux fois plus de bornes rapides que la france pour une population comparable mais l'écart va encore se creusé.

 

http://ccs-map.eu/stats/

 

Il faut dire avec le scandale du réseau Corri Door en France pas grand monde est prêt à investir dans notre république bananiere

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

L'UK a déjà deux fois plus de bornes rapides que la france pour une population comparable mais l'écart va encore se creuser.

 

 

Il n'y a pas que le nombre de bornes mais aussi leur implantation qui est importante, pour l'instant, je n'ai jamais eu à attendre pour charger à une borne Sodetrel. Donc le nombre est suffisant sur mes trajets habituels.

Par contre leur espacement est encore trop important notamment en cas de borne non opérationnelle.

 

Mais peut-être que le calcul d'implantation mise sur l'augmentation d'autonomie des VE ? Quand les VE auront 400 km d'autonomie réelle, les bornes devront se multiplier mais pas forcément se rapprocher.

 

Et de toute façon, les pompistes vont d'y mettre dès qu'ils sentiront les ventes d'essence diminuer. Ce n'est qu'une question de temps. On est malheureusement entrain d'essuyer les plâtres du décalage entre offre et besoin de charge rapide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

d'ailleurs, ça n'est pas un hasard que les pompistes n'ont toujours pas de panneaux solaires "obligatoires" sur les au-vent de leur pompe.

 

ils attendent juste que ça soit rentable (donc pour une journée de production, ils peuvent charger 2 Tesla).

 

y'a qu'à voir l'offre Lafont sur les chargeurs ... c'est exactement l'encapsulage et l'emprunte au sol d'une pompe à carburant.

 

si on voulait une transition pour le consommateur, on s'y prendrait pas autrement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
d'ailleurs, ça n'est pas un hasard que les pompistes n'ont toujours pas de panneaux solaires "obligatoires" sur les au-vent de leur pompe.

 

ils attendent juste que ça soit rentable (donc pour une journée de production, ils peuvent charger 2 Tesla).

 

y'a qu'à voir l'offre Lafont sur les chargeurs ... c'est exactement l'encapsulage et l'emprunte au sol d'une pompe à carburant.

 

si on voulait une transition pour le consommateur, on s'y prendrait pas autrement.

 

Si le photovoltaïque n'était pas rentable et s'il n'était la source de production la moins cher pour de nombreux pays cela se saurait en déplaise à certains lobies.

 

https://www.goodplanet.info/actualite/2017/06/09/inde-chute-prix-solaire-nest-quune-bonne-nouvelle/

 

Mais aujourd'hui la très grande majorité des nouvelles capacités de productions élelectrique se fond en photovoltaïque et cela depuis 2015.

 

https://www.google.fr/amp/s/amp.france24.com/fr/20161026-capacite-production-energies-renouvelables-depasse-charbon-climat-pollution-eolien-solaire

 

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/les-energies-renouvelables-ont-encore-battu-un-record-en-2016-1181853.html

 

Là encore la France prend du retard

 

Ça fait mal de voir son pays s'enfoncer chaque jour dans un véritable sous développement. Mais c'est une cruelle réalité et surtout dans une certaine d'ignorance de la réalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ça fait mal de voir son pays s'enfoncer chaque jour dans un véritable sous développement. Mais c'est une cruelle réalité et surtout dans une certaine d'ignorance de la réalité.
+1, mais chaque français peut tenter de faire quelque chose en refusant l'abonnement EDF et en prenant un abonnement 100% "vert" dont Lampiris par exemple.

https://www.quechoisir.org/comparateur-energie-n21201/

http://www.energie-info.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ça fait mal de voir son pays s'enfoncer chaque jour dans un véritable sous développement. Mais c'est une cruelle réalité et surtout dans une certaine d'ignorance de la réalité.
+1, mais chaque français peut tenter de faire quelque chose en refusant l'abonnement EDF et en prenant un abonnement 100% "vert" dont Lampiris par exemple.

https://www.quechoisir.org/comparateur-energie-n21201/

http://www.energie-info.fr

 

+ 1

exact

déjà fait pour électricité et gaz !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mince alors je suis tjs chez EDF bon il y a peut-être aussi d'autres moyens d'agir pour nous, pour notre pays et notre planète. À chacun de trouver les moyens d'agir.

Isolation de son logement, chauffage, installation photovoltaïque, VE ... le principal c'est de commencer par quelques choses et surtout de ne pas s'arrêter en fonction de ses souhaits et moyens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour revenir sur le manque d'investissement en France l'OCDE fait des constatations et des recommandations en soulignant le décrochage de la France par rapport à l'Allemagne et conseil fortement à la France de baisser ses dépenses publiques et de ses taxes aux profits d'investissements dans les infrastructures.

 

J'espère que ses recommandations seront écouter plutôt que les lobies de la vielle économie française dépasser par le monde qui nous entoure.

 

 

Article dans BFM:

 

Ces réformes que la France doit faire au plus vite, selon l'OCDE

le 08/06/2017 à 10:54

L'Organisation a légèrement revu à la baisse sa prévision de croissance pour la France cette année. Et elle pousse le gouvernement à unifier son système de retraite et à réduire la dépense publique.

C'est une petite mise en garde que vient donner l'OCDE. Mercredi, l'organisation regroupant les grands pays développés, a publié ses nouvelles projections économiques. Si dans l'ensemble elle est un peu plus optimiste pour la plupart des pays, ce n'est pas le cas pour la France.

L'Organisation a révisé à la baisse sa prévision de croissance de 1,3 à 1,4% pour 2017, tablant néanmoins sur une prévision un peu meilleure pour 2018, à savoir 1,5%. Des prévisions qui, précision utile, ne tiennent pas compte du programme d'Emmanuel Macron. "C'était un défi de faire des projections pour la France au cours des six derniers mois" au vu du calendrier électoral, a d'ailleurs affirmé Catherine Mann, cheffe économiste de l'organisation, lors d'une conférence de presse.

L'OCDE considère d'une part que le climat des affaires va continuer de soutenir l'investissement des entreprises et d'autre part que la reprise du commerce mondiale, déjà annoncé la semaine dernière par l'OMC, devrait dynamiser les exportations. En outre, l'organisation confirme aussi une éclaircie sur le front de l'emploi, le taux de chômage devant baisser, selon, elle, à 9,7% en 2017 et 9,6% en 2018 (contre 10% en 2016).

Décrochage de la France

Reste que l'OCDE s'inquiète de voir la France progressivement décrocher par rapport à l'Allemagne qui devrait, elle, afficher une croissance de 2% aussi bien cette année qu'en 2018.

Du coup, l'organisation, dans sa note spécifique sur la France, dresse une liste de réformes, qui sonnent comme autant de recommandations vis-à-vis du nouvel exécutif en place. L'OCDE réclament ainsi "une stratégie de long terme pour pouvoir réduire la dépense publique et diminuer le poids élevé des taxes qui pèse sur l'emploi et l'investissement". Une exigence plutôt raccord avec la volonté affichée d'Emmanuel Macron de diminuer le poids de la dépense publique (actuellement à 57%) pour le rapprocher de la moyenne en zone euro (48,5%).

L'OCDE demande aussi à ce que le système fiscal français "trop complexe" soit simplifié, et que la dépense publique "inefficace et de court-terme" soit réorientée vers des dépenses d'infrastructures et d'éducation. Dans son rapport publié en février dernier, l'ex-patron de BNP Paribas Michel Pébereau dénonçait lui aussi le "caractère économiquement inefficace du surcroît français de dépense publique, composé essentiellement de dépenses de fonctionnement et prestations sociales, c'est-à-dire des dépenses publiques de tous les jours".

L'urgence de faire des réformes

L'OCDE recommande aussi d'unifier les différents régimes de retraite pour en réduire les coûts administratifs. Une réforme qu'Emmanuel Macron prévoit de faire voter en 2018, en instaurant un système unique où les droits seraient comptabilisés en points.

Enfin, et surtout, l'OCDE appelle à mettre l'accent sur la formation. "Beaucoup trop d'actifs manquent des compétences informatiques basiques pour pouvoir bénéficier de la mondialisation. Il faut faire plus pour embaucher des professeurs d'excellence, améliorer l'enseignement dans les écoles défavorisées et améliorer l'accès à la formation de haute qualité", écrit l'OCDE. Emmanuel Macron devrait là encore trouver midi à sa porte sur cette recommandation, lui qui prévoit de consacrer 15 milliards d'euros "à l'acquisition de compétences par ceux qui en ont le plus besoin".

Et l'OCDE d'insister: ces réformes doivent être mise en œuvre au plus vite pour que la France puisse bénéficier au mieux du rebond de la croissance mondiale. "Il aurait été mieux de faire ses réformes il y a quelques années mais il vaut mieux les faire maintenant que les retarder", a estimé sur ce point Gilbert Cette, économiste à l'Université d'Aix-Marseille, sur BFM Business.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Nous sommes là en pleine économie libérale et mondialisée: la doctrine de l'OCDE, contestée par de plus en plus d'économistes hétérodoxe, Thomas Piketty en tête. La croissance indéfinie est une utopie, et toute doctrine basée sur ce paradigme est faussée dés le départ. Après chacun est libre de penser ce qu'il veut, mais il ne faut pas oublier qu'il y a bien 2 écoles d'économistes, et jauger soigneusement chacune à l'aune de ce qui se passe depuis les 15 dernières années...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Après la non commercialisation de l'Ampera E

 

Heeu... Hein ? Quoi ? Quand ? Qui ?

 

À titre définitif ? Ou parce qu'elle n'est pas commercialisée pour l'instant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

Nous sommes là en pleine économie libérale et mondialisée: la doctrine de l'OCDE, contestée par de plus en plus d'économistes hétérodoxe, Thomas Piketty en tête. La croissance indéfinie est une utopie, et toute doctrine basée sur ce paradigme est faussée dés le départ. Après chacun est libre de penser ce qu'il veut, mais il ne faut pas oublier qu'il y a bien 2 écoles d'économistes, et jauger soigneusement chacune à l'aune de ce qui se passe depuis les 15 dernières années...

Bonjour Christian B,

Bien d'accord avec toi, va falloir trouver autre chose que la croissance infinie. Par contre je suis pas sûr que Piketty soit un adepte de la décroissance. Il imagine une croissance basée sur des progrès technologiques qui utilisent de moins en moins de ressources naturelles certes, mais pas un mot sur la croissance de la population, qui entraîne de facto une utilisation croissante des ressources limitées de notre planète. Et Piketty est avant tout préoccupé par l'allocation (inégalitaire) des ressources, il s'inquiète moins du naufrage de la planète !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je ne suis pas non plus un adepte de la décroissance: je pense que l'homme est fondamentalement fait pour imaginer, créer, développer: par contre il faut que ce soit pour le bien commun, et non pour le seul profit de quelques uns! D’où la nécessité d'un partage plus équitable du travail comme des richesses produites...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Simplement, les rats enfermés dans la boîte se battent entre eux pour la répartition des (maigres) ressources, il ne faudrait pas que le rat 1657788 ait plus à manger que le rat 6654325 ! L'obsession de l'égalitarisme leur fait oublier l'essentiel...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la croissance, ça ne marche qu'avec une monnaie durable.

 

si on te pique 2% en inflation par an ... et qu'on te dévalue la monnaie en question tous les 10-20 ans de 30%, tu ne peux pas du tout te projeter dans l'avenir et permettre l'acquisition d'une croissante par effet boule de neige.

 

lorsqu'on atteint ce type de constant, l'homme tend à s'isoler et à simplifier ses tâches pour les rendre plus profitables et au moins vivre convenablement.

 

n'oubliez pas que depuis 2008, la monnaie n'est plus ce qu'elle est.

chypre, la grèce, le vénézuéla, le brésil peuvent largement en témoigner.

l'espagne à moitié et l'italie y vient cette année.

 

mais bon : on parlait des bornes de charges, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une fois les acteurs de la mobilités investissent encore une fois en dehors de la France et c'est d'autant plus inquiétant que c'est une entreprise française Renault qui porte sont savoir faire en dehors de France.

 

Mais pourquoi notre pays fait tjs ce qu'il ne faut pas pour être dans les bons investissements du futures. Sommes nous devenu à ce point sous développé?

 

http://www.automobile-propre.com/renault-mega-usine-stockage-batteries-renault-zeo/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×