Aller au contenu
fge

Forum • Avis : je veux créer une entreprise de charge de VE

Messages recommandés

Ou PHEV.

 

De zéro, mais avec des fonds quand même (jusqu'à 300 k€ en propre si nécessaire). Basée sur les principes suivants :

 

* aucun abonnement requis : paiement possible par CB ou NFC ;

* priorité au service rendu : si les sources d'énergie propres auront la priorité, s'il n'y a pas le choix, tant pis, ce sera toujours mieux au final qu'une pompe à essence ;

* bornes DC (CCS, CHAdeMO) et AC (type 2 seul ; pas de schuko) ; câblage fourni même pour AC pour cause de facilité d'utilisation ;

* installation de bornes : dans des agglomérations, terrains privés (ex : hôtels, restaurants), entreprises, nouvelles constructions ; types de bornes : selon typologie (par exemple, si restaurant, AC, pas DC) ; conditions : toute l'installation payée, y compris compteurs dédiés, et les revenus sont pour la boîte ; pub à faire par les endroits impactés (en plus de la boîte) ;

* tarification au kWh (évidemment !) ;

* abonnement possible : compte alimentable ou paiement CB/NFC, et tarif dégressif : < 100 kWh = tarif normal ; >= 100 kWh et < 250 kWh = tarif réduit 1 ; >= 250 kWh = tarif réduit 2 (à déterminer) ;

* fournisseurs d'énergie externes ; encore une fois, énergies propres prioritaires mais priorité au service rendu ;

* implémentation des standards complète (donc par ex. CCS jusqu'à 350 kW) ;

* au moins 2 bornes par emplacement.

 

J'ai l'idée mais la seule compétence que j'ai vraiment c'est la programmation logicielle...

 

Cela vous paraît-il faisable ? Seriez-vous intéressé(e) pour développer l'idée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que la facturation au kWh est interdite en France. Seuls les fournisseur d'électricité agrées le peuvent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel est ton business plan ? Quels rentabilité espères tu et comment comptes tu l'obtenir ?

 

Je pense que le plus gros obstacle à ce genre d'entreprise, c'est qu'il est, a mon sens, impossible d'amortire le coût des bornes avec seulement la facturation de la recharge.

Je pense que le modèle économique de greenspot, faire du service en plus de la recharge, est un peu mieux, mais là encore j'ai un peu de mal à croire en sa rentabilité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense que le plus gros obstacle à ce genre d'entreprise, c'est qu'il est, a mon sens, impossible d'amortire le coût des bornes avec seulement la facturation de la recharge.

 

+1

 

Sans vouloir te décourager, à mon avis la recharge est un business low cost, comme le dit mon ami Arnaud MORA. https://levejeveux.blogspot.fr/2016/04/le-president-de-loperateur-de-charge.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quel est ton business plan ? Quels rentabilité espères tu et comment comptes tu l'obtenir ?

 

Je pense que le plus gros obstacle à ce genre d'entreprise, c'est qu'il est, a mon sens, impossible d'amortire le coût des bornes avec seulement la facturation de la recharge.

Je pense que le modèle économique de greenspot, faire du service en plus de la recharge, est un peu mieux, mais là encore j'ai un peu de mal à croire en sa rentabilité.

 

C'est simple : je ne vois aucun service qui ajoute à long terme une valeur ajoutée à l'utilisateur. Un client Total s'attend-il par exemple à obtenir un abonnement d'un an à Spotify sous conditions ? Non. Mon but est le service, le service et seulement le service : fournir des kWh pour faire avancer le véhicule de l'utilisateur. Point à la ligne. Si retombées annexes il y a derrière, c'est du bonus, mais certainement pas la priorité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans vouloir te décourager, à mon avis la recharge est un business low cost, comme le dit mon ami Arnaud MORA. https://levejeveux.blogspot.fr/2016/04/le-president-de-loperateur-de-charge.html

 

Hé ben oui. La première réponse de Mr Mora exprime clairement mon problème : je ne veux pas d'une clientèle captive. Je veux faire en sorte qu'un possesseur de véhicule ayant la capacité de recharger ses batteries puisse le faire sans abonnement.

 

Et je différencierais "low cost" de "low rentability" : oui, cette entreprise aurait une rentabilité faible, mais où le CA serait quand même supérieur aux coûts associés.

 

Et oui, l'investissement initial sera lourd et la rentabilité longue à venir.

 

Et alors ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème, c'est comme tous les membres qui ont posté ... on ne voit pas la rentabilité financière :

 

- Tesla ? Ils financent la pose et l'utilisation par leur entreprise (pas rentable de recharger)

- DBT ? Ils sont payés à 30% par l'Etat puis par les villes ou magasins (pas rentable de recharger)

- ABB ? Les exploitants que j'ai croisés ont des boites autour pour payer la borne, elle ne sert que de publicité (pas rentable de recharger)

- Les autres fournisseurs de bornes ? Beaucoup ont fait faillite après 3 ans par faute de clients et d'abonnements renouvellés (et du sponsoring de la commune/région) ... et les actuels sont sponsorisés (entièrement payés) par l'Europe donc nos impôts (chargenow par exemple).

- Sodetrel ? Payé par EDF et l'Etat et on voit ce que ça donne sur place (1 borne sur 3 qui fonctionne réellement avec paiement obligatoire).

- Belib ? Payé par la ville (euros au m² pour places de parking) et donc doublement payé par nos impôts (pourquoi on paie d'ailleurs ? On devrait être remboursés sur la taxe foncière !).

 

Que des exemples qui ne fonctionnent pas.

Parce qu'on est que le 1%

 

Quand on sera les 30%, là ... y'aura du traffic et donc des emplacements qui tourneront avec tirelire de recharge journalière (comme les stations de lavages auto !).

 

Donc, pour le moment, tous les comptables diront non pour ce genre de prestation ...

 

Dépenses :

- terrain

- viabilisation

- abonnement électrique

- taxe locale (sur terrain viabilisé et à vocation commercial)

- bornes

- marquage et panneaux

- moyen anti-roulottes (pierre, barres alu, portail automatique, etcs ...)

- surveillance anti-vandale et vol au camion-treuil (vidéo-surveillance + communication

- taxe paiement carte bancaire

- moyen de monétisation (jeton, mise en sécurité par aspiration vers coffre)

 

Gains :

- prix au kWh ou prix de la recharge peu importe le temps

 

 

 

 

Le business modèle est exactement celui des stations de lavages auto style karcher (jet+brosse+pont automatisé).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un peu oublier beaucoup de paramètres :

 

* aucun service de recharge n'existe sans abonnement à l'heure actuelle (freshmile non plus) ;

* dans ce modèle, l'installation est totalement prise en charge par l'entreprise ;

* les bénéfices sont dans les deux sens : l'entreprise pour la charge consommée, les lieux d'installation pour le business annexe (ex : au sein d'une commune, augmentation de la fréquentation des commerces locaux ; pour un restaurant, augmentation de la fréquentation ; etc etc).

 

Quant aux risques, dont certains ont été énoncés ici, je pense qu'ils sont surestimés. Par exemple, au sein d'une commune, il est clair pour moi que la mise en application de la loi concernant les emplacements de recharge sera du ressort de la commune, pas de l'entreprise (normal, elle n'a aucun pouvoir à ce sujet).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voudrais juste revenir sur ce point en particulier...

 

[...]

Parce qu'on est que le 1%

 

Quand on sera les 30%, là ... y'aura du traffic et donc des emplacements qui tourneront avec tirelire de recharge journalière (comme les stations de lavages auto !).

 

Donc, pour le moment, tous les comptables diront non pour ce genre de prestation ...

 

Hé oui. Ce que je recherche, ce ne sont pas des "comptables" qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Je recherche des personnes qui ont du "nez", justement, et qui voient plus loin que le bout dudit appendice...

 

Et bien évidemment, les premiers emplacements devront être stratégiques. C'est sans doute là la principale difficulté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'en crois chargemap, tu as des exemples de ce que j'ai exposé ... à 6 euros la charge par carte bancaire sans abonnement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si j'en crois chargemap, tu as des exemples de ce que j'ai exposé ... à 6 euros la charge par carte bancaire sans abonnement.

 

Hé oui. Et 6€ ça correspond à quoi pour l'utilisateur final ? Ça pourrait aussi bien être 6€ de café ou d'héroïne. Pas de quantification de la valeur.

 

Ce genre de facturation ne vaut rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour développer un peu sur les chiffres (puisqu'il y en a sur le forum) et en admettant que tu puisse bien fournir les 300k précisés ... tu ne pourrais avoir que 8 bornes sans installation et sans terrain.

 

En admettant toujours que le terrain soit "proposé" gratuitement (ben tiens ...) et que le raccordement soit payé par la ville/commune/communauté (bon, ça, c'est jouable, on a des exemples), tu voudrais facturer au kWh.

 

On a des tarifs qui trainent sur le forum 0,04 Euros le kWh en site industriel.

Moyenne de charge = 20kWh (plus souvent autour des 16kWh en fait).

Moyenne de clients par jour ? 3 au mieux 7j/7 donc 365 jours par an.

 

Sachant que c'est de la revente d'énergie, tu es imposé d'une certaine manière et tu dois amortir l'achat des bornes sur X bornes.

 

19,2 euros par jour de dépense.

Si on facture au client au prix du kWh "habitation" soit autour des 0,15 euros le kWh et sachant qu'une borne n'a pas un rendement de 1 (et de loin pas ...).

90 euros par jour en service.

 

Soit un rendement de 4,5 fois sans maintenance des bornes, sans changement de carte dans la borne, sans changement d'un connecteur usé (à 3500 euros le connecteur et 34000 euros la borne).

 

On va enlever 1,5 fois pour la maintenance.

 

Soit 3 en rendement : on enlèvement l'amortissement (0,5 mais avec 8 bornes, je demande à voir ... ça forcerais plutôt vers 1,5).

 

ça fait 2,5 de rendement.

En principe, la maintenance, c'est pas gratuit et il faut du matériel en réserve et un technicien électrique habilité + location de matériel si destruction (feu, accident, gel, insectes).

 

On enlève 0,5 encore (même si vu les pannes sur bornes supermarché, je suis réservé sur ces dépenses au vu des 8 bornes).

 

On arrive à 2 de rendement.

Et y'a ton salaire dedans ... et les prélèvements sociaux (à moins que tu factures du luxembourg/irlande comme Paypal, lol ?).

 

Maintenant, je vais poser une question assez simple : as-tu déjà une entreprise et as-tu déjà vu un plan de trésorerie ou un tableau d'amortissement ?

 

Il ne faut pas se leurrer : Pour gagner ton salaire, il faut que celui-ci soit payé en brute sur la première semaine (voir les 4 premiers jours).

 

La seule voie valable que je vois est de proposer aux McDo/KFC/Quick de fournir l'arrivée électrique et le parking pour tes bornes.

 

C'est encore les seules commerces qui ont une structures prévisibles et facile d'accès (coût réduits et déploiement facilité).

 

Ne pas oublier que la population vieillit et qu'elle ne fait plus 1km sans sa voiture ... donc une borne à 1km de l'église, ça ne fonctionnera pas le dimanche à 10h.

 

---

 

Je suis négatif mais je lis la rubrique "faillite" de ma région ... et les bonnes idées ne manquent pas d'être trucidées par la réalité du terrain (et des taxes d'Etat).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu aurais 8 à 12 voitures par jour et par site, là ... je te donne même du pognon en tant que partenaire.

 

je parle, biensûr, de gens qui paieront la recharge ... ce qui peut aussi faire réfléchir une partie des proprio. actuels sur le fait de rouler moins vite mais de ne pas perdre de temps à la station (le branchement à la maison est ton concurrent direct).

 

n'oublions pas, aussi, le fait que la recharge fait perdre du temps au client alors qu'il ne perd aucun temps à la maison lorsque sa voiture se charge.

 

Comme je l'ai dit, le 1% actuel = bof.

 

30% de VE et on pourra y voir un peu plus clair sur les autonomies disponibles et les usages (quid que les villes mettent des chargeurs inductifs aux feux ... ? Pour l'autobus ... puis que ça devienne le seul standard actuel ?).

 

---

 

Je comprends que tu veuilles aussi ramener la fourniture d'une recharge à une chose aussi simple que de brancher une fiche ... mais c'est là qu'on voit la réalité d'un entrepreneur qui a déjà de la bouteille (qui connait déjà l’appât du gain de l'Etat...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que de négatif, mon dieu...

 

Et d'abord, d'où vient ce chiffre de plus de 30 k€ par borne ? Si c'est vraiment le prix de telles bornes sur le marché, c'est crétinement haut. Et ça valide un autre point de ce que je pensais : bornes in house, certainement pas achetées à l'extérieur.

 

Ensuite, concernant les lieux, les options ne sont certainement pas restreintes aux enseignes de fast food ; si on propose à une commune, sur un axe circulant, d'installer sans frais de leur part des bornes de recharge, avec pour seule condition de fournir un terrain viabilisé pour cela, vues les retombées potentielles, quelle commune dira non ? Le marché du VE va exploser, personne ne peut le nier...

 

Ce n'est pas tout : la loi oblige les nouvelles constructions à intégrer des emplacements de recharge, autant en profiter pour leur faire savoir qu'ils peuvent le faire sans frais, sauf que les profits ne seront pas les leurs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu n'as même pas fait d'appel d'offre pour connaître le prix des bornes DC ?

 

EVtronic, ABB, DBT, Lafon, et ensuite ... tous les chinois ... en rajoutant 35% en TVA et en transport au tarif + cartes d'avances car l'entreprise disparaîtra dans les 2 ans = plus de service.

 

Ne parlons même pas des évolutions Chademo+CCS en terme logiciel ... ni du monitoring + solution de paiement détruites par chewing gum, karcher, bouteille d'eau et autres "problèmes" de terrain.

 

Demande aux loueurs de DVD à l'époque ... qui posaient des bornes blindées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu n'as même pas fait d'appel d'offre pour connaître le prix des bornes DC ?

 

EVtronic, ABB, DBT, Lafon, et ensuite ... tous les chinois ... en rajoutant 35% en TVA et en transport au tarif + cartes d'avances car l'entreprise disparaîtra dans les 2 ans = plus de service.

 

Ne parlons même pas des évolutions Chademo+CCS en terme logiciel ... ni du monitoring + solution de paiement détruites par chewing gum, karcher, bouteille d'eau et autres "problèmes" de terrain.

 

Demande aux loueurs de DVD à l'époque ... qui posaient des bornes blindées.

 

Et mis à part le négatif, tu as quoi à dire ?

 

Parce que de ce que j'en vois, tu ne décris que des situations apocalyptiques qui, selon toi, guettent tous les nouveaux intervenants à tous les niveaux dès le début et sans relâche...

 

Heureusement, la réalité est quelque peu différente...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai simplement souligné que les installateurs de bornes ne sont pas des entreprises à part entière.

L'installation de bornes et leur maintenance est "une partie" de leur activité ... équilibrée par les autres coeurs de métiers qui compensent donc.

 

Pour le prix des bornes DC : https://www.goingelectric.de/wiki/%C3%9Cbersicht:_DC_-_Schnelllader_ChadeMo/CCS_f%C3%BCr_Zuhause_%2B_mobil

 

La plus répandue chez moi : ABB 53 CJ = 41 000 euros.

http://www.mykiasoulev.com/forum/viewtopic.php?f=14&t=685&start=10#p5392

 

Et j'ai même pas cité le contrat de maintenance obligatoire qui va avec... c'est pour ça qu'on pourrait équilibrer cela en achetant chinois directement en direct usine avec 35% de frais sur le prix affichée (10k) ...

 

Faut du pognon et ensuite, des gens intelligents pour la maintenance.

 

http://www.forum-elektromobilitaet.ch/fileadmin/DATA_Forum/EKongress_2014/1430_1__Steven_Dorresteijn.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pour ça que ma première et unique question à ton sujet n'avait rien d'innocente (as-tu une entreprise et as-tu déjà vu un plan de trésorerie et un plan d'amortissement ? Biensûr il ne faut pas y répondre, c'est juste pour te mettre en face des réalités comptables).

 

C'est juste histoire de te faire un peu plus parler sur tes projections de vendre du kWh.

 

Vendre du kWh, c'est rien du tout dans l'équation : juste un élément comptable presque insignifiant même s'il augmente en proportion dans le temps (faut d'ailleurs en tenir compte pour le "vendre au client").

 

en général, on présente les bornes puis on passe au fournisseur vert 3 ans plus tard pour faire manger l'augmentation du prix au kWh ... au client (et lui faire passer la pilule).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai simplement souligné que les installateurs de bornes ne sont pas des entreprises à part entière.

L'installation de bornes et leur maintenance est "une partie" de leur activité ... équilibrée par les autres coeurs de métiers qui compensent donc.

 

Justement. Ici, les bornes, leur installation et leur maintenance sont le coeur de métier. Quitte à être en partie sous-traité (de moins en moins au fur et à mesure). Et ce qui le finance est la consommation des utilisateurs.

 

À ce sujet, je suis en désaccord avec le discours du fondateur de Freshmile : la CB est peut-être coûteuse à opérer, mais tout le monde en a une. Il faut vivre avec son temps, même le présent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois que tu ne connais pas non-plus les réalités des frais bancaires associés à un commerce (frais sur transaction, frais sur montant, frais sur flux, frais sur emplacement, frais sur autorisation immédiate, frais sur caution, frais sur volume mensuel, frais sur parc captif de TPE industriels implantés).

 

Freshmile a simplement oublié un moyen de paiement aussi diffusé que la carte bancaire : le téléphone portable.

 

Et il y a un seul réseau au monde qui permet le paiement par vis-à-vis avec connexion volatile (NFC ou bluetooth et donc SANS réseau) = Bitcoin (l'émetteur paie les frais du réseau pour payer le vendeur).

 

Le problème est qu'on ne trouve pas encore d'entreprise très compétente dans ce type de secteur (déclenchement d'opération avec interaction du noeud complet à blockchain pour être exact).

 

---

 

mais je commence à comprendre où tu veux en venir (modèle métier visé = tiers marketing et de gestion travaux).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Statistiques pour le comptable :

 

- Depuis 2014, plus de 15 000 charges ont été effectuées via les bornes Sodetrel installées sur le réseau Indigo.

- prix des bornes DC une sortie 22kW (18kW réel sous 400v DC) = 8000 euros HT

- prix des bornes DC une sortie 53kW (46kW réel sous 400v DC) = 19 000 euros HT

- prix des bornes DC à 3 sorties non-utilisables (1 DC et 1 AC en même temps = 38 000 euros HT

- avec utilisation des 3 sorties en même temps (150kW) = 38k borne + 4k par sortie HT

- équivalent chinois/coréen anglais = prix divisés par 2, pas d'assistance à la panne, cartes à approvisionner durant la vie du fournisseur chinois/coréen, paiement à la commande ... envoyé par contenaire complet uniquement par bateau entre 30 et 60 jours).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Freshmile comme la plupart des opérateurs de bornes de recharge refusent de facturer au kWh consommé ainsi que le paiement par CB (ou portable) pour une seule raison: imposer leur abonnement payant. Les prétextes invoqués ne le sont que pour les besoins de la cause. Après pourquoi pas? Mais ils pourraient assumer leur choix... Il y a aussi ce que Yoann et Chargemap sont en train de creuser: une carte interopérateurs avec abonnement et paiement au kWh

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas d'où tu sors tes chiffres soulev2016, mais à mon avis c'est la borne seule, sans les travaux d'installation.

Faut aussi compter les coût de concession ou d'acquisition des terrains.

 

Juste quelques chiffres obtenu par un syndicat d'énergie qui installe les bornes dans mon département :

Une borne rapide 50kW c'est dans les 60-80k€

Une accélérée c'est dans les 20-50k€. La fourchette de prix est plus large car le coût du racccordement pèse plus lourd face au prix plus faible de la borne.

 

Imaginons pour une borne à 80k€, 10€ de l'heure de charge rapide (5€ la charge de 30mn ce qui semble être le seuil psychologique)

Il faudra 333 jours d'occupation h24 de la borne pour l'amortir, sans compter les coûts d'énergie et d'entretien.

 

Sachant qu'il faut bien 10mn pour brancher/débrancher, même s'il y 100% d'occupation il faut donc 386 jours

 

Mais dans la réalité, combien de charge par jour ?

 

 

Voilà par quel calcul il faut commencer, et on comprend aisément pourquoi personne n'est pressé d'installer des bornes, fussent elles payantes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×