Aller au contenu
Dordrecht

Les programmes "linge délicat" rejettent beaucoup plus de microfibres plastique !

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Une étude anglaise vient de démontrer que les programmes de machines à laver "linge délicat" rejettent beaucoup plus de microfibres de plastique que les programmes standard !

 

https://www.theguardian.com/environment/2019/sep/26/vicious-cycle-delicate-wash-releases-more-plastic-microfibres 

 

Encore une histoire de particules fines... Que faire ? Arrêter les vêtements synthétiques ? Transports, bouffe, habitat... tout nous afflige et nous nuit, et conspire à nous nuire... La solution serait de vivre nu sur une île, manger du poisson cru ou mieux des racines et des feuilles, et encore...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement, la solution on l'a mais seul THANOS à eu le cran de l’appliquer : réduction de moitie voir totale de l'humain dans l'univers...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Mrjequil a dit :

Malheureusement, la solution on l'a mais seul THANOS à eu le cran de l’appliquer : réduction de moitie voir totale de l'humain dans l'univers...

D'accord, mais de mort lenteu, d'accord mais de mort len...henhenteu ?

Modifié par Lemont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, zadene a dit :

C'est le programme ou le linge qui rejette plus de fibres?

enfin Zadene c'est le linge bien sûr, qui en rejette plus ou moins suivant le programme... à moins qu'il y ait une allusion cachée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et maintenant c'est les sachets de thé en nylon qui balancent des tas de microparticules de plastique, surtout à cause de la chaleur...

 

"Leurs résultats sont édifiants : non seulement l’infusion des sachets conduit à la contamination de l’eau par de la matière plastique – Nylon ou PET (polytéréphtalate d’éthylène), selon la nature du sachet analysé –, mais le nombre de particules « relarguées » est en outre astronomique. Un unique sachet de thé peut ainsi libérer plus de 2 millions de particules de plastique d’une taille comprise entre 1 et 150 micromètres, et près de 15 milliards de particules mesurant moins d’1 micromètre (dont environ 20 % de nanoparticules, de diamètre inférieur à 100 nanomètres). Au bout du compte, ce sont 13 à 16 microgrammes de plastique qui finissent dans l’eau d’une simple tasse de thé."

 

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/09/25/du-plastique-dans-l-eau-du-the-les-sachets-mis-en-cause_6012999_3244.html

 

Notre société produit un grand nombre de merdassouilleries, c'est effrayant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, il n'y a pas d'allusion cachée.

J'ai effectivement mal formulé ma question.

C'est le linge, quel qu’il soit, qui rejette plus de fibres quand c'est le programme délicat (pour des raisons techniques du style taux de rinçage, vitesse d'essorage...) ou c'est les textiles synthétiques qui rejettent plus de fibres que les autres quelque soit le programme (pour des raisons techniques de fragilité des tissus, de taille de fragmentation...)?

Parce que tu dis les 2 dans ton énoncé.

 

D'ailleurs "délicat" ne veut pas forcément dire synthétique. Chez moi, délicat, c’est laine et soie.

Modifié par zadene

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, zadene a dit :

Non, il n'y a pas d'allusion cachée.

J'ai effectivement mal formulé ma question.

C'est le linge, quel qu’il soit, qui rejette plus de fibres quand c'est le programme délicat (pour des raisons techniques du style taux de rinçage, vitesse d'essorage...) ou c'est les textiles synthétiques qui rejettent plus de fibres que les autres quelque soit le programme (pour des raisons techniques de fragilité des tissus, de taille de fragmentation...)?

Parce que tu dis les 2 dans ton énoncé.

 

D'ailleurs "délicat" ne veut pas forcément dire synthétique. Chez moi, délicat, c’est laine et soie.

Tous les "textiles" sont susceptibles de perdre des fibres au lavage.

 

Les fibres de coton, laine, etc... finissent par disparaître car elles servent de casse croûte à diverses bactéries ou champignons.

Le problème c'est que celles des textiles synthétiques ne sont pas (ou quasiment pas) dégradées par les mirco organismes.

Alors elles partent dans l'eau, puis les océans, puis les poissons qu'on mange, bref, elles se répandent partout sur la planète

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@zadeneLa cause est bien expliquée dans l'article du Guardian : les programmes "linge délicat" lavent et essorent lentement, mais utilisent beaucoup plus d'eau. Du coup ils dispersent bien plus de microparticules que les programmes standards. C'est ce qui a étonné les auteurs de l'étude. Evidemment le problème n'est pas le même pour les fibres naturelles, qui ne sont sans doute pas nocives.

Modifié par Dordrecht

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok,

Merci à tous les 2 pour ces explications.

Même si je pense que du coup, il y a des raccourcis et des amalgames qui sont faits.

Je confirme que "les programmes "linge délicat" qui lavent et essorent lentement", sont les programme Laines et Soies, donc sans fibres synthétiques, mais avec des matériaux moins nocifs et moins problématiques.

Donc, il n'y a pas de problème avec les programmes "linge délicat".

 

Peut-être avec les textiles synthétiques, qui ont besoin de moins d'eau que le coton (peu absorbants) et/ou supportent un essorage rapide (se froissent moins), et se lavent en "normal".

Mais si l'article (en anglais) évoque le problème par le programme, c'est donc une erreur.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, zadene a dit :

Ok,

Merci à tous les 2 pour ces explications.

Même si je pense que du coup, il y a des raccourcis et des amalgames qui sont faits.

Je confirme que "les programmes "linge délicat" qui lavent et essorent lentement", sont les programme Laines et Soies, donc sans fibres synthétiques, mais avec des matériaux moins nocifs et moins problématiques.

Donc, il n'y a pas de problème avec les programmes "linge délicat".

 

Peut-être avec les textiles synthétiques, qui ont besoin de moins d'eau que le coton (peu absorbants) et/ou supportent un essorage rapide (se froissent moins), et se lavent en "normal".

Mais si l'article (en anglais) évoque le problème par le programme, c'est donc une erreur.

 

 

Menfin c'est pas une erreur : le linge synthétique en programme délicat pollue beaucoup plus que le linge synthétique en programme normal. Ce qui te froisse peut-être c'est que les Anglais utilisent le programme délicat pour les synthétiques ! Mais on a constaté ces dernières années que les Anglais ne peuvent rien faire comme les autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble que le problème le plus important est la nature des textiles. Un peu plus ou un peu moins nombreuses à chaque lavage n’empêchera pas l'accumulation des fibres si elles ne sont pas dégradables.

L'accumulation sera seulement plus rapide si les particules sont plus nombreuses.

L'évolution se fait vers des textiles de plus en plus techniques. On devrait imposer une évolution vers des textiles obligatoirement dégradables, que les fibres soient naturelles ou synthétiques. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...