Aller au contenu
Samsaggace

Forum • Freinage des Tesla

Messages recommandés

Je ne sais pas si ce sujet est abordé par ailleurs mais le freinage semble être un sujet important et séreux.

Je viens de voir sur FB un bon résumé de ce qu'il faut faire avec un Tesla pour toujours bien freiner :

Ecrit par Vincent Klavo (norvégien qui connait bien les conditions difficiles) :

"Un rapport explosif en Norvège présente, dénonce et explique en détail la raison pour laquelle un certain nombre de propriétaires Tesla (S, X et 3) se retrouvent avec des freins peu ou pas réactifs par temps humide ou de pluie.

Je ne veux pas personnellement aborder ce sujet, mais en profiter pour apporter quelques petits conseils personnels à ceux que cela peut intéresser.

A 90% du temps, le freinage récupératif est suffisant, et permet de ralentir (meme tres fortement) sans avoir à solliciter les freins.

De se fait, les plaquettes de freins accumulent entre elles et le disque, une pellicule de poussière, d’asphalte, de film routier (graisse) et de rouille des disques.

Si bien que, à un moment T donné, ou la situation vous impose de plantez les freins, les premiers tours de roues après serrage des mâchoires n’apporte aucun freinage et ne servent qu’à purger cette excès de particules.

Pour avoir beaucoup roulé dans la neige et par grand froid, mais aussi, avoir fait des milliers de km sur les autobahn allemandes, je vous présente ce que j’ai trouvé pour éviter ce genre de situation:

En Norvège, il nous arrive d’avoir un peu de neige, et surtout ce qu’on appel ici du « Sludd ». Un espèce de truc qui resemble a de la neige mais qui n’en est pas, mais plutot un melange de neige fondue avec de la glace pilée, de la boue et dieu sait quoi encore...

Bref, en gros tout les matin, nos Tesla ont les disques rouillés et très froid, et si nous ne faisons rien on a juste pas de frein !

Du coup, au premier gel nous mettons la regen sur Low afin d’utiliser un peu plus nos freins (quid de la regen sur standard quand on passe sur un plaque de verglas), et quand on quite la maison, on accélère à 20/30 km et on mets un coup de frein afin de libérer les disques de leur rouille, et cela suffit a être safe.

Pour ce qui est de la haute vitesse, je désactive la regen également, et quand un ralentissement se présente, je freine TRÈS fort en début de freinage puis relâche pour le reste du freinage sur une plus longue distance.

A contrario de la vitesse sur piste, une autoroute présente une flopées de dangers et donc avoir ses disques bien chauds et sec peux, le cas échéant, faire toute la difference.

Bref donc voila, une voiture électrique (pas que Tesla) qui utilise le freinage recuperatif, sollicite de facto beaucoup moins ses freins, et nos habitudes de conducteur de thermique doivent évoluer en conséquence, plutôt que de pondre des articles incendiaire qui compare une technologie a une autre totalement différente et lui reproche de ne pas s’utiliser de la meme manière!

Je finirait sur une touche comparative (inspiratrice pour Tesla?)

Faire une petite mise a jour qui (comme bmw depuis 2015 sur ses model sport) permet a la voiture de serre de temps en temps les freins pendant qu’on roule juste assez pour que la plaquette frôle a peine le disque afin de sécher l’ensemble (en cas de pluie) et de purger les particules?"

 

  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dois dire que avec ces conseils fort utiles, le freinage "normal" de la Model 3 par simple relâchement de la pédale d'accélération est assez cool ! Il faut juste s'y habituer un peu et on utilise quasiment plus le frein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors sans avoir rien lu sur ce sujet, je me suis fait la même réflexion pour les freins et je me suis poser une autre question du frein standard (très récupératif, presque trop), sur la question de la récupération d'énergie avec ce mode car ça freine tellement fort qu'il faut lâcher l'accélérateur beaucoup plus tardivement (donc utiliser plus d'énergie) qu'avec le mode faible mais aussi récupératif  et sur une plus longue distance, ce que je préfère. D'où la question : existe t il une différence d'autonomie significative entre ces deux modes "faible et standard" ? Pour les freins c'est sûrs mais à l'inverse si cela les encrassent (une conduite trop cool constante n'est pas bon). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Holala ! Super intéressant cet article ! 👍

 

Je viens ENFIN de comprendre ce qu'il m'arrivait parfois !

 

Et pas avec une Tesla, mais une Smart Ed Brabus.

Et effectivement, parfois je ne sollicite pas les freins du tout pour faire les 9 kms entre mon travail et mon domicile. Et il m'est arrivé d'être surpris à des moments par un freinage sans mordant !

J'ai même demandé une fois à mon concessionnaire de verifier l'état des freins - il m'avait dit qu'ils étaient en parfait état ....

Et je ne comprenais pas ce qu'il se passait parfois !!!!

Merci pour l'info ! 👍

Dorénavant je mettrai très vite après le démarrage un petit coup de frein pour les "nettoyer".

Ainsi si j'ai par hasard un freinage d'urgence à faire, je ne me retrouverai pas "bêtement" avec un freinage tout mou ....

 

Je pense que le titre du sujet peut être modifié en remplacement Tesla par VE.

Et éventuellement écrire en gros : "à lire impérativement pour les possesseurs de VE"

Peut être que cela pourrait éviter un accident idiot un jour à des personnes.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour faire fonctionner le freinage mécanique je fais parfois un freinage en me mettant en neutre sur ma Ioniq.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les articles et commentaires sont trés intéressants, sur les véhicules industriels, cars, camions entre autre il se monte soit un ralentisseur électrique, telma, ou voith ralentisseur hydraulique. Ces équipements obligatoires aujourd'hui sont commutables soit avec un levier ou avec la pédale de frein, cela entraîne un "léchage" des garnitures de frein (plaquettes, ou machoires pour tambours) lorsque l'on sollicite moins les freins tout en favorisant l'anticipation, l'effet ressenti avec les Tesla est le même.

Donc toujours prendre l'habitude de solliciter ses freins réguliérement afin de conserver une efficacité maxi.

Conseil de "vieux"..😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×