Aller au contenu
vabohda

Frein régénératif limité après collision?

Messages recommandés

Ce matin, je me suis arrêté pour laisser traverser un piéton sur un passage protégé, mais la voiture derrière moi ne l'a pas entendu comme cela...

Bref, elle m'a embouti alors que j'étais à l'arrêt et pied sur le frein. Apparement, ma TM3 a peu de dégâts : le pare-choc semble ne pas avoir bougé et hormis un opercule de radar enfoncé et de méchantes traces noires ainsi qu'une déchirure du wrapping, dans la nuit matinale, je n'ai rien vu de flagrant.

Mais quand on voit la 208 qui m'a embouti, avec son pare-choc, sa calandre et son capot déformés, on comprend qu'elle n'était pas qu'à 5 km/h.

Après le constat, j'ai repris le volant et constatais que la TM3 ne décélérait/freinait plus quand je lâchais l'accélérateur. Et de fait, la barre d'énergie affichait des pointillés du côté régénération. Après une demi-heure de route, elle en affichait encore, mais un peu moins.

J'ai d'abord espéré que c'était le froid, mais avec de gros doutes vu que l'anomalie persistait malgré la durée du trajet. Et en reprenant la voiture à plus de 10°C ce soir, j'ai constaté malheureusement qu'elle affichait encore un freinage régénératif limité. J'en conclus que c'est une conséquence de la collision.

Est-il possible que le moteur arrière fut en prise directe au moment du choc et ait souffert d'une régénération forcée par la collision?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, vabohda a dit :

... Et en reprenant la voiture à plus de 10°C ce soir, j'ai constaté malheureusement qu'elle affichait encore un freinage régénératif limité. J'en conclus que c'est une conséquence de la collision.

...

Bonsoir,

Désolé pour toi. Par contre tu conclues probablement un peu trop vite. 

Ce matin, il devait faire frais. Pendant que tu faisais le constat, ta batterie a dû refroidir, d'où la limite de régénération qui s'en est suivie.

Le soir, avec 10°C dehors, ta batterie n'a pas beaucoup réchauffé. D'où une régénération limitée également.

 

Cette semaine, ma voiture dort dehors nuit et jour. Régénération limitée à une trentaine de kW matin et soir (à la place de 80 environ au max), malgré 14°C mesuré dehors dans l'après midi. Le batterie n'a pas beaucoup réchauffé dans la journée (mesuré avec ScanMyTesla)

 

Ceci étant dit, que cela ne t'empêche pas de poser la question à Tesla ! Tu nous diras quoi... comme disent les gens autour de moi cette semaine 😅

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui m'en fait douter est qu'elle n'a jamais fait ça sur ce parcours sauf à moins de 5°C au départ le matin. Et que ça s'estompait rapidement en roulant, donc en chauffant. Là, la limitation persiste malgré les km et la température extérieure plus élevée.
Est-ce que l'expert de l'assurance peut diagnostiquer cela sans l'aide de Tesla?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je doute que l'expert puisse mesurer ça mais il doit bien pouvoir noter des réserves en attente d'un diagnostic fourni par Tesla ?

Le mieux reste donc de contacter Tesla et leur demander leur avis sur la régénération mais aussi, soyons sages, un check-up complet des valeurs des capteurs... Si tout leur parait bon à distance, ce sera bon signe ! Nos véhicules étant tellement bardés de capteurs....

Mieux vaut jouer la prudence suite à un accident...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis, pas de liaison mais un check par Tesla s'impose.

As tu pensé à ne pas faire jouer ton assurance mais uniquement celle du responsable ? Comme tu n'es pas responsable, tu as la possibilité de faire prendre en charge ton sinistre uniquement par l'autre conducteur, cela évite que ce sinistre soit marqué dans ton dossier (même non responsable) et évite de payer plus chère tes cotisations futures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis passé au SC pour une vérification.
En fait inutile, m'ont-ils dit une fois que j'étais sur place... Ils avaient vérifié sur les logs que rien d'anormal n'etait survenu. La limitation du freinage régénératif résulterait du froid (même à 16°C...) et il faudrait de nombreux km d'autoroute (en tout cas plus que 20km seulement) afin que la batterie remonte en température suffisamment pour récupérer sa pleine capacité de freinage régénératif.

Ce serait donc normal, lié à l'hiver (pourtant doux) ; et les propriétaires de Model S seraient bien au courant du phénomène, m'a-t-on dit, après plusieurs hivers d'expérience J'y aurais simplement été plus attentif du fait de l'accident, mais ce serait déjà apparu précédemment...

Je reste surpris par la température relativement douce où ça apparaît et le temps que ça met à disparaître. J'ai l'impression qu'un arrêt prolongé de plusieurs jours à des températures douces ou fraîches accroissent la limitation en intensité et en durée. Et qu'une utilisation régulière de la voiture, même dans le froid, prévient le phénomène.

En tout cas oui, j'ai fait une déclaration à mon assureur, qui m'a déclaré non responsable, et il me reste à faire effectuer l'expertise puis la réparation de la carrosserie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 2 minutes, vabohda a dit :


Je reste surpris par la température relativement douce où ça apparaît et le temps que ça met à disparaître. J'ai l'impression qu'un arrêt prolongé de plusieurs jours à des températures douces ou fraîches accroissent la limitation en intensité et en durée. Et qu'une utilisation régulière de la voiture, même dans le froid, prévient le phénomène.

Vu la masse cela semble la logique même. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Tesla boy a voulu me montrer qu'il était possible de préchauffer la batterie avant de partir pour réduire la limitation de freinage récupératif. Mais il n'a rien trouvé dans le manuel de la Model 3. Je pense qu'il confondait avec la Model S, équipée d'un chauffage propre à la batterie (ainsi que la Model X).

Selon tonton Bjorn, il faudrait lancer la clim en étant en charge de préférence, et ça mettrait quand même une demi-heure.

J'ai essayé 10 min à 10°C extérieurs, et cela s'est révélé en effet insuffisant pour réduire significativement la limitation.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@vabohda si tu es en régène limitée c'est facile à voir il y a des pointillés au lieu d'un trait noir au niveau de la jauge de décélération qui quand la batterie est très froide vont jusqu'au centre puis diminue petit à petit que la batterie se chauffe.

Et j'ai pensé à autre chose qui m'est arrivé (mais pas qu'à moi, je me souviens l'avoir lu il y a qq semaines sur AP), le mode serrage avait changé en mode normal (je ne me souviens plus du nom des autres modes) à la suite d'un changement de profil; check ça aussi.

Modifié par Busquet2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est bien d'abord aux pointillés de la barre d'énergie que j'identifiai la récupération limitée. Et ça se sentait aussi au lâcher de la pédale d'accélération.
Ce qui me surprend, c'est que même garée à 16°C, la voiture démarre avec 8 à 10 pointillés, et que ça mette plusieurs dizaines de minutes sur autoroute avant de recouvrer sa pleine capacité de régénération.

Ce matin, j'ai fait tourner la clim 20 à 30 min avant de partir (voiture garée à 13°C), et malgré cela, je suis parti avec env. 8 pointillés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, vabohda a dit :

Ce qui me surprend, c'est que même garée à 16°C, la voiture démarre avec 8 à 10 pointillés, et que ça mette plusieurs dizaines de minutes sur autoroute avant de recouvrer sa pleine capacité de régénération.

Oui normal. Pareil chez moi et tout le monde je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui normal. Pareil chez moi et tout le monde je pense.
Tu confirmes donc ce que m'a dit le Tesla boy. Je suis rassuré, merci. Ma surprise résultait donc de mon ignorance.
Venant de contrées plus froides que la Californie, une température "froide" ne pouvait pas dépasser 10°C pour moi, voire même plutôt se situer à 0°C et en-dessous
Mais je découvre qu'une température "non-froide" pour une batterie se monte plutôt à 25°C, et que ça commence à être chaud à 35-45°C.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus la batterie est chargée, plus elle devra être chaude pour avoir une bonne régénération...

Ça peut être intéressant de maintenir une charge autour de 50 - 60% si on fait de petits trajets par temps frais.

 

3684F9A2-39E4-4F6E-80D1-9FAC22E4F367.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 10 heures, Ben21 a dit :

Plus la batterie est chargée, plus elle devra être chaude pour avoir une bonne régénération...

Ça peut être intéressant de maintenir une charge autour de 50 - 60% si on fait de petits trajets par temps frais.

 

C'est bien pour cela que je recharge à 70%. Je pars de mon travail avec 56-60%, batterie froide, et je passe un col 10min après. Si je prends la descente avec plus de charge, la regen est trop faible à mon goût. Je devrais d'ailleurs probablement charger encore moins. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plus la batterie est chargée, plus elle devra être chaude pour avoir une bonne régénération... Ça peut être intéressant de maintenir une charge autour de 50 - 60% si on fait de petits trajets par temps frais. 3684F9A2-39E4-4F6E-80D1-9FAC22E4F367.thumb.png.8e2b3f938cc2ce49de8ac5bc591e3bb3.png   

 

C'est marrant, j'ai aussi regardé cette vidéo de tonton Bjorn il y a quelques jours, mais je n'y avais pas entendu ce message que le freinage récupératif était meilleur par temps froid avec une charge très partielle.

 

Comme LikeTeslaKim véhicule par ailleurs le message (manifestement confirmé par Elon) que la batterie ne se dégrade finalement pas tant en étant chargée à 90% voire plus, et qu'il vaut même mieux revenir régulièrement à 100% pour ré-étalonner le système de gestion de la batterie et éviter ainsi de perdre en autonomie apparente, le niveau de charge optimal de la batterie quand la voiture reste garée devient trouble pour moi.

 

Faut-il en conclure qu'en hiver, au quotidien, une charge limitée à 50-70% est optimale (pour le freinage régénératif) avec de temps en temps un retour à 100% (pour que le BMS se recale sur la capacité maximale de la batterie)?

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...