Aller au contenu
rv45

Forum • Les Lobies pouront-ils résister longtemps?

Messages recommandés

Au vu de l'éclatement de l'ancienne économie, pensez-vous que les lobies de l'énergie et de l'automobile pourront résister longtemps?

 

La brèche est-elle déjà ouverte? Blablacar Uber autolib...

 

Je vous soumet cet excellent article pour lancer le débat et avoir votre sentiment?

 

nucléaire et au fossile, ce qu’Uber est aux taxis et BlaBlaCar à la SNCF

 

PV CouleurComment ne pas faire d'analogie aujourd'hui avec ce qu'il se passe dans le monde des transports et celui de l'électricité ? Au commencement, il y a des oligopoles à l'organigramme centralisé et des situations de rentes bien établies qui empêchent les impétrants à tenter leur chance. Dans ce monde là, tout est ficelé, réglé comme du papier à musique. Rien ne semble pouvoir déboulonner la statue du commandeur de ces groupes non soumis à concurrence. Peu stimulée par une demande contrainte et obligée, les états de services de ces entreprises se laissent peu à peu aller. Ce n'est plus le client qui est roi mais le vendeur, qui fixe ses règles et ses prix. Les enquêtes de satisfaction et de capital sympathie sur les taxis et la SNCF sont, à ce titre, accablantes.

 

Aujourd'hui le monde a changé. L'ère du numérique et de la mise en réseaux (sociaux) permet aux individus de s'affranchir de ces oligopoles. BlaBlaCar taille des croupières à la SNCF pour des voyages moins chers et plus conviviaux. A quand le premier bébé BlaBlaCar, si ce n'est déjà fait ? Le chauffeur Uber, poli et aimable, offre journaux et petite bouteille d'eau le sourire aux lèvres et fait oublier le chauffeur de taxi bougon qu'on a attendu une demi-heure et qui n'en décroche pas une. Sans sombrer dans l'angélisme du « c'est mieux avec le digital », on voit bien que se dessine un nouveau monde plus ouvert, un monde où les vielles rentes sont mises à mal par la concurrence des nouvelles pépites du numérique. Avec les crispations que cela comporte !

 

Et l’électricité me direz-vous ? Le schéma est le même. L'entreprise qui nous doit plus que la lumière assure certes un service de qualité, ce qui n'est pas rien, mais aujourd'hui les prix du kWh s'envolent et l'origine nucléaire de ses électrons pose question. Le citoyen en quête de plus de liberté et d'autonomie énergétique s'agace. Il a des désirs.

 

Aujourd'hui, un nouveau paradigme énergétique est en train de voir le jour dans le monde entier avec le solaire, décentralisé, bientôt associé à du stockage et couplé au numérique, comme trublion principal. En Europe, les tenants de la rente nucléaire ou fossile sont aux manettes. Ils ne renversent pas des voitures, ne bloquent pas des aéroports et ne manifestent pas, ils intriguent juste par connivence dans les couloirs des ministères pour retarder la signature des décrets, pour repousser l'inexorable, pour retarder l'effritement de leur rente. A l'instar d'Uber ou de BlaBlaCar, l'énergie solaire vertueuse sur les plans économique, environnemental et social, est une fatalité. Elle aura raison à terme et s'imposera comme une évidence. Tout est question de temps et de force des lobbys en place ! Ceux de l'énergie ne sont pas les moins influents. «La patience rend tolérable ce qu'on ne peut empêcher» disait Horace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'électricité d'origine solaire (thermique et photovoltaïque) ou éolienne / hydraulienne sont certainement des énergie d'avenir et séduisantes, mais dans la phase transitoire où nous sommes, elles ne sont viables que fortement subventionnées, subventions supportées essentiellement par l'opérateur historique.

Lequel est également contraint par la loi Nome de vendre 25 % de l'électricité produite par les centrales nucléaires à ses concurrents à prix fixé par l'Etat pour qu'ils puissent la vendre et faire un bénéfice dessus. Entre parenthèses, une drôle de vision de la concurrence...

Ce dispositif s'appelle l'ARENH et reste fixé à un prix qui ne permet plus de rentabiliser la construction d'équipements de production d'électricité permettant la régulation du réseau électrique. En gros, une centrale nucléaire amortie reste rentable, l'éolien et le photovoltaïque, fortement subventionnés aussi, mais la construction d'une centrale thermique classique ne l'est plus.

 

Ca parait séduisant sur le papier, mais pour l'instant, le stockage de l'énergie issue du soleil ou du vent n'est encore qu'en phase expérimentale et ces énergies ne sont donc pas capables de régler l'équilibre entre la production et la consommation.

 

Du coup, le travers de ce système, c'est qu'il est bien plus rentable pour les fournisseurs indépendants de revendre l'électricité issue du nucléaire que d'investir dans des moyens de production.

 

Cette situation a déjà été rencontrée dans l'histoire de l'énergie électrique : c'était en Californie dans les années '90 et ça a débouché sur un black-out retentissant au début des années 2000 et à la faillite d'Enron.

 

Donc pour moi, ce qui est urgent, c'est bien d'organiser convenablement la transition énergétique vers les énergie renouvelables, au fur et à mesure des avancées technologiques, et non selon un dogme du tout nucléaire ou du tout renouvelable, ou du "à bas l'ancienne économie".

Sinon, on court à la catastrophe !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+1 pour blablacar + uber. Il faut trouver un modèle entre le travail "au noir" et un règlement des charges sociales.

Si nos politiques avait un peu de bon sens et arrêtaient de toujours compliquer les choses, des solutions simples pourraient être mise en place et contenter les sociétés et les particuliers. Mais je suis un peu optimiste car la complexification est "voulue" . Chaque "simplification" passe par la création d'une nouvelle strate qui complique les rouages inutilement. Il n'y a qu'a regarder en détail l’impôt sur le revenu ou un bulletin de salaire.....

Le numérique révolutionne les usages en améliorant notablement le service!

Je viens d'utiliser blablacar vendredi soir et le service rendu a été infiniment supérieur à celui de la SNCF.

 

 

Une des clés de la transition énergétique passe pour moi obligatoirement par le stockage et par une répartition de la distribution. Donc avoir des milliers de points de livraison au lieu de concentrer (modèle nucléaire).

Mais il faudra aussi stocker (par exemple le PV d'une maison) et aujourd’hui les batteries à faible auto-décharge sont un début de solution.

C'est un secteur d'avenir ou pour l'instant il ne me semble pas voir de Français

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

C'est compliqué en France par nos élites. Je regarde souvent ailleurs ce qui se fait. Alors j'observe de bons points en France et aussi de bons points dans les autres pays. Pourtant il semble difficile en France de prendre aussi les bons points qui viennent d'ailleurs et qui nous tendent les bras par dogmatisme.

 

Il est pourtant évident que les énergies renouvelables se développent partout dans le monde de manières considérable sans qu'il n'y ait de limite dans le mixte énergetique. D'ailleur c'est la premier énergies en Europe pour la production d'électricité et le nombre de pays ayant dépasser plus de 50% Enr électrique s'allonge Norvège Portugal Suède et prochainement le Danemark... Alors pourquoi ce n'est pas possible en France et nos voisins le font?

Le nucléaire est particulier dans le sens où certain pays en ont et d'autres pas du tout ou encore certains d'autres veulent en sortir.

 

Ce qui me gêne en France c'est on nous raconte des histoires à dormir debout à longueur de journée.

Il faut croire où ne pas croire, plutôt de que faire où ne pas faire, où regarder ce qui se fait où ce qui ne sait pas encore fait. C'est plutôt l'inaction qui prévaut sauf si c'est des biens pensants qui le disent.

 

Bien sur il est possible de produire au moins une grosse partie de son électricité à la maison où au travail voir même de la stocker. Aujourd'hui la parité réseau existe déjà. C.a.d de produire au même prix voir même moins cher que son fournisseur d'énergie.

 

En France il faudrait des aides où des crédits d'impôt des subventions si non personnes ne fait rien. Le bon sens n'est plus là. On ne sais plus faire a un prix raisonnable sans y rajouter des coûts débiles. Je ne citerais qu'un exemple ubuesque celui de la vente total de l'electritité photovoltaïque. Il était plus rentable de revendre la totalité que de revendre le sur plus. Et on installe 3 compteurs ERDF pour cela. Un seul compteur qui tourne dans les deux sens où deux compteur dans la vente surplus c'est quand même moins onéreux non?

 

Voilà ce que mettent en place les américains pour favorisé l'adoption plus massive de la voiture électrique.

 

Source Inside Evs ce matin:

 

"NEW ORLEANS (8 Juin, 2015) - L'Institut Edison Electric (EEI) et le Department of Energy (DOE) a annoncé aujourd'hui un nouveau partenariat public-privé qui permettra d'identifier et de poursuivre les possibilités de collaboration entre le secteur des services publics pour promouvoir le gouvernement et et accélérer l'adoption à l'échelle nationale de véhicules électriques (VE).

 

Pendant le congrès annuel de EEI à la Nouvelle Orléans, Secrétaire DOE Ernest Moniz et président EEI Tom Kuhn ont signé aujourd'hui un protocole d'accord pour prendre une variété de mesures, y compris la recherche conjointes, les infrastructures et les programmes de sensibilisation en vue d'accélérer l'adoption généralisée des véhicules électriques.

 

"L'industrie de l'énergie électrique est un important chef de file dans le déplacement du marché de transport électrique de l'avant, et nous sommes ravis de travailler avec nos partenaires fédéraux pour apporter les, environnementaux, et les avantages de la sécurité économique de l'électrification des transports," a déclaré le président EEI Tom Kuhn. "L'électrification des transports bénéficie clients des services publics électriques, tout en renforçant la sécurité et la durabilité de l'énergie de l'Amérique. Ce sont les priorités de nos actions de l'industrie avec nos partenaires du gouvernement ".

 

"Le système de transport américain produit un tiers des émissions de carbone du pays, ce qui rend essentiel que nous améliorions technologie plug-in de véhicule électrique et d'augmenter leur nombre sur la route», a déclaré le secrétaire américain à l'Energie Ernest Moniz. "L'annonce d'aujourd'hui renforce les types de partenariats public-privé nécessaires pour rester à la pointe des technologies de pointe des véhicules qui réduisent nos émissions et de fournir un transport sûr et fiable pour le peuple américain."

 

«Le protocole d'entente avec l'industrie de l'énergie électrique de la nation d'aujourd'hui permet au ministère de l'Énergie de puiser dans l'expérience et l'échelle d'une industrie qui est vraiment la voie en déplaçant le marché du véhicule électrique de l'avant», a déclaré Kate Brandt, agent fédéral en chef durabilité au Conseil de la Maison Blanche sur la qualité de l'environnement. «Le gouvernement fédéral fait sa part aussi, et bénéficiera de ce partenariat. Executive Order 13693, planification de la durabilité fédérale dans la prochaine décennie, dirige les agences fédérales à réduire leur flotte de gros des émissions de gaz à effet de serre par-mile 30 pour cent d'ici 2025 et faire en sorte que d'ici 2025 la moitié de toutes les nouvelles acquisitions de véhicules de tourisme sont pour zéro émission ou la fiche véhicules hybrides -dans. "

 

La collaboration de EEI avec le DOE se fonde sur le leadership de l'industrie de l'électricité sur l'électrification des transports. Un exemple de ce dévouement à l'initiative d'électrification de la flotte est EEI. Lancé l'année dernière, cet effort comprend un engagement par EEI et de ses sociétés membres partenariat à investir au moins 5 pour cent de leurs budgets annuels de la flotte de véhicules plug-in et des technologies.

 

Aujourd'hui, EEI a annoncé que son initiative flotte d'électrification a dépassé 50 millions de dollars l'engagement annuel de l'industrie prévu, et totalisera plus de 90 millions de dollars en 2015, en ajoutant plus de 800 nouveaux ports de plug-in de véhicules et 740 nouvelle charge aux flottes d'utilité ".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Se plaindre constamment que les initiatives doivent venir d'en haut (État) nous pousse à l'inaction, car nos politiques sont à l'image de la majorité.

Sans passer par l’État il est tout à fait possible d'agir en :

1 - se déplaçant à pied, à vélo, en TC...

2 - adoptant un régime végétarien et en devenant adhérant d'une AMAP (circuit court),

3 - s'abonnant à Enercoop (seulement 14% plus cher qu'EdF),

4 - se chauffant moins et en ne gaspillant pas l'eau chaude,

5 - utilisant des appareils électriques offrant un meilleur rendement énergétique,

etc...

Il faut cesser de pleurnicher et agir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui parle de pleurnicher et de ne pas agir?

 

Je ne me sens pas concerné du tout. je connais un peu Tigrou ce n'est son cas non plus. Et cela ne semble pas le cas des personnes sur ce forum évidament

 

Pour les actions elles peuvent être différente d'un cas a l'autre.

 

Je mets bien des bornes de recharge a la maison où au travail mais sur les autoroutes où en ville où si nos routes je ne le peux pas moi même.

 

Moi personnellement j'aimerais que les Lobies soit du bon côté bien sur

 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/025.pdf

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/76070.htm

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Qui parle de pleurnicher et de ne pas agir ?

Je te cite :

En France il faudrait des aides où des crédits d'impôt des subventions si non personnes ne fait rien.

Quand j'ai voulu devenir adhérent d'une AMAP, je me suis inscrit sur une liste d'attente et ne suis devenu membre qu'après 6 mois.

Pour les TC, dans de nombreuses villes grâce aux TC, la part modale des VP est passée sous la barre des 50%.

Le nombre d'abonnés à Enercoop est en hausse constante.

Etc...

C'est bien la preuve que nous sommes nombreux à agir, sans nous soucier des lobbies et en se passant des aides de l’État (mais pas de l'aide des collectivités locales).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Se plaindre constamment que les initiatives doivent venir d'en haut (État) nous pousse à l'inaction, car nos politiques sont à l'image de la majorité.

Je ne suis pas du tout d'accord !

Ne rien faire, c'est cautionner !

Pour moi il est inacceptable de laisser continuer la fuite en avant sans la commenter

Ce n'est pas parce que le peuple doit agir aussi que les politiciens doivent aller dans l'autre sens .....

Sans passer par l’État il est tout à fait possible d'agir en :

Si l'état appliquait une politique de simplification (bon sens) on progresserait rapidement.

L'état, c'est notre argent. Laisser dilapider nos sous au profit de bandits en cravates me gène assez.

Les actions personnelles ont lieu en parrallèle...

1 - se déplaçant à pied, à vélo, en TC...

Pas de TC chez moi, à pieds, c'est 8km mini pour trouver un commerce, en vélo c'est ... vallonné

Mais on peux essayer par d'autres moyens de limiter l'usage énergétique polluant.

2 - adoptant un régime végétarien et en devenant adhérant d'une AMAP (circuit court),

J'ai mieux que l'AMAP (car à la campagne) et je ne suis pas prêt à devenir végétarien

3 - s'abonnant à Enercoop (seulement 14% plus cher qu'EdF),

-Je ne comprends toujours pas pourquoi il n'y a qu'un tarif unique et aucune modulation horaires chez Enercoop.

-J'essaye de produire moi même un maximum de mon électricité et pour l'instant cela me convient

4 - se chauffant moins et en ne gaspillant pas l'eau chaude,

5 - utilisant des appareils électriques offrant un meilleur rendement énergétique,

etc...

Il faut cesser de pleurnicher et agir.

Je ne voit pas ou on "pleurniche", en ce qui nous concerne (RV45 et moi) .. il commence à y avoir pas mal d'années que nous agissons !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne suis pas du tout d'accord !

Ne rien faire, c'est cautionner !

Pour moi il est inacceptable de laisser continuer la fuite en avant sans la commenter

Ce n'est pas parce que le peuple doit agir aussi que les politiciens doivent aller dans l'autre sens .....

Si nous étions plus nombreux à agir on obtiendrait rapidement des résultats, car les entreprises et les politiques ne comprennent que les actes, c'est à dire comment on consomme. Ce n'est pas en venant pleurnicher ici que les entreprises et les politiques vont t'écouter.

 

Si l'état appliquait une politique de simplification (bon sens) on progresserait rapidement.

L'état, c'est notre argent. Laisser dilapider nos sous au profit de bandits en cravates me gène assez.

Les actions personnelles ont lieu en parrallèle...

On a les politiques que l'on mérite, ils sont à notre image, plutôt à l'image de la majorité. A Grenoble nous avons un Maire écologiste.

 

Pas de TC chez moi, à pieds, c'est 8km mini pour trouver un commerce, en vélo c'est ... vallonné

Mais on peux essayer par d'autres moyens de limiter l'usage énergétique polluant.

J'aurais pu habiter n'importe où, mais j'ai fait le choix d'habiter dans un quartier avec un habitat suffisamment dense pour avoir à disposition à quelques mètres de ma porte d'une ligne de tram, de 3 lignes de bus et à un km d'un véhicule en autopartage et d'une gare, bien entendu la plupart des commerces, poste comprise, sont situés à moins d'un km de mon appartement.

 

J'ai mieux que l'AMAP (car à la campagne) et je ne suis pas prêt à devenir végétarien

La quasi totalité de mes amis écologistes sont végétariens. Il faut savoir qu'en Europe 50 % des terres cultivables sont dévolues à l'alimentation des animaux. Un régime carné est un immense gaspillage de ressources et entraine des émissions de GES extrêmement élevées.

 

-Je ne comprends toujours pas pourquoi il n'y a qu'un tarif unique et aucune modulation horaires chez Enercoop.

Parce qu'Enercoop produit de l'électricité 100 % avec des énergies renouvelable et 0 % de nucléaire, c'est surtout le nucléaire qui permet d'offrir des tarifs réduits en heures creuses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'arrête de discuter.

Je n'aime pas perdre mon temps et je préfère me consacrer à l'utile et à l'action !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Actualités du jour.

 

Déjà que nos parlementaires se possent beaucoup de question sur les difficulté de la construction de l'EPR de Flamenville. Voici maintenant que les Autrichiens porte plaine contre les subventions anglaises pour la centrale nucléaire EPR .

 

http://www.goodplanet.info/actualite/2015/06/26/la-cuve-de-lepr-de-flamanville-sous-loeil-des-parlementaires/

 

http://www.bfmtv.com/planete/defaut-sur-la-cuve-de-l-epr-de-flamanville-des-essais-seront-menes-pendant-plusieurs-moisbr-897548.html

 

Le gouvernement autrichien vient de porter plainte devant l'Union Européenne contre les subventions apportées au Royaume Uni pour la construction d'une centrale EPR. Derrière cette mesure judiciaire, c'est bien une combat idéologique qui se joue.

 

http://videos.lexpress.fr/actualite/monde/video-europe-l-autriche-a-la-tete-de-la-fronde-anti-nucleaire_1694265.html

 

Les Lobies du nucléaire sont attaquer de toutes part. La cour des comptes avait déjà plus que sermonné notre énergeticien Nationnale.

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/05/27/facture-du-nucleaire-l-alerte-de-la-cour-des-comptes_4426678_3234.html

 

Encore un retard pour Flamenville:

 

http://www.goodplanet.info/actualite/2015/09/03/edf-repousse-le-demarrage-de-lepr-de-flamanville-a-fin-2018/

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Et si Renault sortait de la formule1,

 

Le devenir de la formule 1 pour Renault a été posé à Carlos Ghosn cette semaine. Pour faire simple il a répondu qu'il répondrait en fin d'année à cette question.

 

Une supposition, si Renault sortait de la formule 1 cela serait peut être le début de la fin inéluctable de la formule 1.

 

Il a répondu sont attachement à la formula E et a même préciser le changement énorme d'avoir un grand prix en centre ville en citant Londres comme exemple. Paris c'est des 2016.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai bien compris que le périmètre ne resterait pas celui d'aujourd'hui mais dans quelle sens? On verra bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Total révolution dans l'entreprise.

 

http://www.lesechos.fr/journal20160420/lec2_industrie_et_services/021852845616-patrick-pouyanne-total-va-integrer-un-nouveau-metier-lelectricite-1215059.php

 

Total va avant tout produire de l'électricité et elle sera avant tout renouvelable et bien evidament photovoltaique.

 

Mais n'était ce pas inéluctable tout simplement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×