Aller au contenu

Messages recommandés

Le DME ou Di Methyl Ether ( CH3-O-CH3) est un hydrocarbure à température ambiante mais se liquéfie à faible pression, quelques bar. Il n'existe pas à l'état naturel, donc il doit être fabriqué.

Nous l'utilisons aujourd'hui comme gaz propulsif dans les bombes aérosols et dans certain briquets jetables. Il pourrait être utilisé comme carburant automobile, avec de nombreux avantages.

  • Son indice de cétane est très élevé. Il est donc utilisable dans les moteurs à fort taux de compression (type Diesel). Cas unique pour les carburants gazeux.
  • Il n'y a pas de liaison C-C dans la molécule. La combustion de produit pas de suie (fumées noires).
  • Il dérive du méthanol (CH3OH)  et peut être produit de plusieurs façon, en particulier à partir du bois. Energie renouvelable.

 

Total (avec des partenaires japonais)  et Volvo travail sur le DME depuis longtemps (avant l'an 2000) . Il est étrange que les projets DME restent inconnus du grand public. Quelqu'un aurait-il une explication?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gao thie a dit :

Le DME ou Di Methyl Ether ( CH3-O-CH3) est un hydrocarbure

Bonjour à toi aussi. 


Je te souhaite la bienvenue, au nom de tous les membres du forum.


Merci de bien vouloir te présenter brièvement à eux en créant un post dans le forum prévu à cet effet, ou  en cliquant ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gao thie a dit :

Le DME ou Di Methyl Ether ( CH3-O-CH3) est un hydrocarbure à température ambiante mais se liquéfie à faible pression, quelques bar. Il n'existe pas à l'état naturel, donc il doit être fabriqué.

Nous l'utilisons aujourd'hui comme gaz propulsif dans les bombes aérosols et dans certain briquets jetables. Il pourrait être utilisé comme carburant automobile, avec de nombreux avantages.

  • Son indice de cétane est très élevé. Il est donc utilisable dans les moteurs à fort taux de compression (type Diesel). Cas unique pour les carburants gazeux.
  • Il n'y a pas de liaison C-C dans la molécule. La combustion de produit pas de suie (fumées noires).
  • Il dérive du méthanol (CH3OH)  et peut être produit de plusieurs façon, en particulier à partir du bois. Energie renouvelable.

 

Total (avec des partenaires japonais)  et Volvo travail sur le DME depuis longtemps (avant l'an 2000) . Il est étrange que les projets DME restent inconnus du grand public. Quelqu'un aurait-il une explication?

 

Quelle est la réaction chimique qui se produit lors de la combustion dans un moteur ? Quels en sont les produits ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

La réaction de combustion est  CH3-O-CH3 +  7/2  O2 -->   2 CO2  +  3 H2O.

Avec une alimentation suffisante en O2, la flamme est bleu, sans aucune "suie" (car absence de liaison C-C dans la molécule initiale.).

Par contre, comme dans toute combustion en présence d'air (O2+N2), il y a formation de NOx.

Plus d'informations sur les propriétés physico-chimiques du DME. 

www.biodme.eu/about-dme/

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

pourquoi en effet , cette solution n'est pas développer , alors que des essais on été effectué entre 2008 et 2012

peut être que :

-financièrement , ce n'est pas rentable?

-le gain pollution est négatif?

-le danger hautement explosif n'est pas maitrisable dans le domaine public?

 

etc...

merci d'avoir donner la réponse

la production de NOx

il ne faut donc pas continuer dans cette solution qui ne résout rien sur la toxicité des gaz d'échappement

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

En hiérarchisant les questions, de la plus facile à la plus compliquée:

  1. la dangerosité?. Non, absolument pas plus dangereux que le GPL. Avec un matériel adapté, aucun problème. Bien plus facile qu'avec de l'hydrogène à 700 atm.
  2. Les NOx?. La production de NOx est inhérente à toute combustion.  Le problème est résolu avec un pot catalytique .Avec un gaz d'échappement d'origine très "propre" avec le DME, le traitement des NOx par le pot catalytique est excellent. Ce n'est vraiment pas un problème.
  3.  La voie de production du DME?  C'est là ce commence les problèmes… de filières.  Pour rester simple, pour produire du DME, il faut passer par l'étape "gaz de synthèse" ( mélange CO + 3 H2) bien connu en chimie organique. Plusieurs voies sont possibles:
  • La voie charbon + eau: Energie fossile. A éliminer. (bien que séduisante pour la Chine par exemple).
  • La voie gaz naturel (CH4). Favorisé par Total. Mais énergie fossile également et bilan moins favorable que l'utilisation direct du GNL.
  • La voie "bois Energie": Là, c'est du BioDME, énergie renouvelable (non fossile et hors GES). La technique est très ancienne, cela revient à la technologie "gazogène" des années 1940, naturellement amélioré avec la technologie d'aujourd'hui.
  • La voie "CO2 + H2", avec de l'hydrogène produite par électrolyse de l'eau.
  • Un mélange de la voie "bois" et la voie "H2".

4. Prix?  Avec 60% de taxes sur les carburants, il y a de la marge pour le prix de revient du DME, à évaluer en euros pour 100 km.

 

Il s'agit d'une décision politique à prendre, avec une expérimentation avec une usine pilote (ancienne raffinerie par exemple) et une flotte de quelques milliers de véhicules, pour connaitre les caractéristiques de la filière.(et fixer les taxes à un niveau approprié)

Si quelqu'un au ministère de l'écologie lit ce texte, il peut nous répondre.

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 25 minutes, Gao thie a dit :

La voie "CO2 + H2", avec de l'hydrogène produite par électrolyse de l'eau

donc , H2 > 5fois l'énergie nécessaire pour nos Ve à batterie

+ bois qui pourrais servir dans d'autre utilisation ou il est plus pertinent.

donc au final 

prix en énergie 6 à 8 fois supérieur a une batterie , (5 pour l'H2) il faut raisonner en cout de reviens pour les industriel, les taxes ne sont ajoutée que pour l'utilisateur final

 

et maintien des produits toxiques dans l'atmosphère

les pot catalytique ne fonctionnant que dans une plage de température réduite, quasiment jamais atteinte en ville et/ou sur trajet court

aujourd'hui, alors que la conscience écologique prend de l'ampleur, je doute tres fort que les politiques, même corrompus, aillent sur cette voie

 

j'espère une évolutions dans la mobilité respectueuse de l'environnement 

mais cette évolution devra tendre vers le moins de polluants, le moins d'énergie

 

la solution du DME va dans le sens contraire

 

 

 

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...