Aller au contenu
Marc van Leeuwen

Forum • Propriétaire d'une Leaf Visia depuis un mois

Messages recommandés

Déjà présent sur le forum pour un peu de temps, ce serait une bonne idée de me présenter proprement.

 

Je ne suis pas du tout un enthousiaste de l'automobile; pour moi c'est juste une façon pratique de se déplacer dans certains cas où d'autres moyens tels que le vélo ou les transports publiques s’avèrent problématiques. La raison d'être venu à la voiture électrique c'était pour moi surtout un agacement par les défauts de la voiture thermique, dont je n'arrive de moins e moins à supporter les vrombissements et autres crachats. Et vers l'été 2015 ma bagnole veille de 24 ans commençait à sérieusement aspirer à la retraite, occasion de m'orienter sur les voitures électriques et de considérer la possibilité de m'offrir pour une fois de ma vie une voiture neuve. Après avoir hésité entre Zoé et Leaf, je me suis décidé pour la dernière, plutôt pour de raisons financières (c'est fou la marge que Renault voulait s'attribuer sur le financement de la location). Puisque je suis un petit rouleur (6600 km/an en moyen sur les 5 dernières années) j'ai opté pour un modèle de base, Visia avec LDD pour 10000km/an, ce qui m'a permis de baisser la location de quelques €25 par mois. C'est dommage qui le gouvernement récompense les vieux pollueurs diesel (ma vieille essence ne m'a pas valu grand chose), et je regrette d'être passé à côté de l'offre IKEA qui m'aurait bien fait de plus grandes économies (mais dont j'ignorais l'existence; aussi prendre une Carte IKEA quand le magasin le plus proche de Poitiers est à 100km aurait été un peu bizarre).

 

Commandé en octobre, elle aurait dû arriver en janvier, ce qui n'est pas fait pour les raison que l'on connait (il faut dire qu'au moment de la commande je savais pas que les Visia 2016 sont censées d'avoir les services de NissanConnect EV; au moment que j'écris j'ignore toujours si ce sera vraiment le cas). Livrée le 26 février, elle a aujourd'hui un mois jour par jour. C'est l'occasion de son baptême de feu, on va faire un tour Poitiers->La Rochelle->Les Sables d'Olonne->Poitiers ce weekend de Pâques. Cela va me pousser un peu au dessus de la moyenne du 200km/semaine pour mon contrat, mais je rattraperai plus tard. Un peu angoissant quand-même avec ni GPS ni smartphone ni même connexion internet sur l'ordinateur portable là-bas. Donc j'ai obtenu le badge Sydev, imprimé les cartes pertinentes de Chargemap, vérifié l'accès des certaines charges rapides stratégiques (non la borne rapide chez Nissan Niort ne sera pas accessible le lundi de Pâques, celle de Fontenay-le-Compte est en panne, heureusement il y en a une proche Luçon...). Je croise les doigts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonnjour et un leafer de plus.

 

Dons du coup tu payes combien pour la visia sans superbonus pour 10 000km/an.

 

Quand tu dis que t'as gagné 25€/mois c'est par rapport à 12 500km/an ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bienvenue dans la famille.

Après ton W.E. viens donc sur le forum Leaf nous donner tes impressions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bonnjour et un leafer de plus.

 

Donc du coup tu payes combien pour la visia sans superbonus pour 10 000km/an.

 

Quand tu dis que t'as gagné 25€/mois c'est par rapport à 12 500km/an ?

 

Le payerai €281.18 par mois (je l'ai renseigné dans le tableau collaboratif sur ce site, sous 'MarcvL'). Je suis conscient que c'est assez minable par rapport à ce que certains autres ont su négocier; tant mieux pour eux.

 

Le 25€/mois c'est la différence avec la proposition initiale autour de €305/mois. Elle comprend divers changements, comme renoncement aux vitres arrières sur-teintés, reprise de ma vielle Nissan (Sunny) pour €250, et effectivement une limitation du kilométrage de 12500 à 10000 par an. Je ne me souviens pas les détails, mais ce dernier facteur doit avoir apporté quelques €10 par mois de différence. En vue du fait que la différence est de 200 km par mois, et que mes éventuels km de trop seront facturés €6 les 100km, cela semble raisonnable; si jamais je me trouve à faire 11000 km/an je n'en ferai pas une malaise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon c'est fait, on est de retour à Poitiers, on n'a pas eu besoin d'appeler NIssan Assistance, tout va bien.

 

C'est quand-même intéressant de rapporter quelques détails concernant les recharges pendant le voyage, ne serait-ce que pour montrer qu'en essayant de penser à tout on peut avoir quelques surprises.

 

Parti de Poitiers vers 10h30 avec une charge pleine à craquer on a pris l'autoroute pour 60 km (souvent à 100km/h, on est doublè 314 fois et on double 1 camion). Fait remarqué: à 11h11 je roule 111 km/h, et il fait 11 degrés dehors; c'est pas que je suis numérologue, mais le cerveau à une sensibilité pour les dessins zébrés. Sortie à La Crèche sur l'entrée par l'est de Niort, où se trouve une concessionnaire Nissan avec une borne de recharge rapide; on arrive avec 43% charge restant. Une place est libre, ma carte KiWhi est reconnue, mais l'initialisation ne se passe bien: Erreur (identification? Erreur inconnue. bravo!). Je tripote le poignet du Chademo un peu pour essayer de le rebrancher, sans y réussir, mais avec la manivelle en position haute la charge commence correctement. (Bizarre que j'ignorais la bonne position de la manivelle, j'avais pourtant utilisé par deux fois une borne similaire à Auchan près Poitiers.) On attend dans la concession, quand la charge est à 79% j'arrête car ça doit largement suffire et le courant baisse. Ayant arrêté la machine, j'ai du mal à extraire l'engin, mais un monsieur de chez Nissan m'aide gentiment à le faire, parfait.

 

Repartant sur la route en fait une visite à Castorama Niort quelques km plus loin, pour vérifier que contrairement à celle de Nissan leur borne rapide n'est pas derrière une clôture pour le rendre inaccessible les dimanches et jours fériés, comme me l'avait suggéré les images aériennes. Pas si sûr, en entrant pas de grillage, mais une sorte de barrière primitive qui pourrait rendre l'accès en voiture compliqué. On trouve la borne sans problème, elle semble fonctionnelle bien que occupée par une Zoé qui est à une heure de change, 100% charge et 0A de courant (et que j'aurais pu débrancher, j'y reviens). Je vais à l'accueil pour demander si leur belle borne sera bien accessible un lundi de Pâques, et la réponse est oui, non pas parce que le parking est toujours accessible (histoire de matériaux entreposés, je ne comprends pas trop) mais parce qu'ils sont ouverts ce lundi. Ouf, tant mieux. (Je ne peux m'empêcher une réflexion que c'est dommage d'avoir investi beaucoup d'argent dans une belle borne qui par la suite n'est pas accessible tous les jour où les gens peuvent en avoir besoin, c'est à dire tous les jours. Il manque chez ceux qui installent ces bornes (et ne roulent sans doute pas électrique) un «esprit des toilettes publiques»: quand on en cherche une, c'est parce qu'on n'est pas près de chez soi, on a un besoin pressant, et on n'a pas forcément envie d'attendre l'ouverture du magasin le lendemain. Mais bon, lundi de Pâques ouvert, c'est bon pour nous.)

 

Le reste du voyage Niort -> La Rochelle est sans histoire, routes nationales, fort vent en face, avec une moyenne de 15.7 kWh/100km on arrive après 149 km total avec 20% de charge restants. Les 36% de recharge ont bien été utiles. Chez la belle mère la prise dans le garage est bien pourvue d'une terre suffisante, la rallonge de 10m passe bien sous la porte de garage, et je branche tout de suite.

 

Après le déjeuner je regarde par la fenêtre et ne vois pas de voyant bleu clignoter. Après vérification le disjoncteur principale de la maison avait disjoncté après 5% de recharge (et avec aucune lumière allumée on ne s'était pas rendu compte!), inquiétant. Je remets le disjoncteur, et (histoire de changer quelque chose, même si je n'y crois pas trop) je rebranche ma rallonge sur une autre prise du garage que celle du tableau de distribution. La charge reprend, et on n'a pas de disjonction pas la suite; ça reste mystérieux. Une fois la charge suffisante pour atteindre (le lendemain) la borne rapide de Luçon, je suis suffisamment confident pour arrêter la charger et programmer le reste pour la nuit (heures creuses), tout en pensant à avancer l'heure pour le changement d'heure cette nuit, dont la voiture ne prendra certainement compte automatiquement. Ce qui se fait sans problème, malgré une pluie battante (les connecteurs sont bien isolés contre l'eau; pour sécurité j'avais posé le «brick» à l'intérieur du garage). Le dimanche matin la charge est complète, et je pratique le préchauffage par énergie solaire (je gare en face dans le soleil), qui fonctionne sans le moindre couac.

 

Partant vers 11h, on y va par Les Quatre Chemins, un rond point à l'est de Luçon, où on arrive après 45 km de petite route vers le nord. Une belle borne DBT y est installée sans la moindre trace de clôture (que le "Food truck" à côté soit fermé le jour de Pâques, ce n'est pas grave); c'est comme ça qu'on les aime. Et celle-ci est particulièrement stratégiquement placée, même si avec 69% restants on pouvait s'en passer ce jour-ci. Mais je voulais m'assurer du bon fonctionnement pour le retour lundi. Et c'est là où ça coince: même si mes badges (KiWhi comme SyDev) sont acceptés, et j'arrive à brancher le Chademo correctement, je ne reçois que (après une longue attente) des Erreurs d'initialisation (signal CAN incohérent ou quelque chose de ce genre), tentative après tentative. Au bout d'un quart d'heure je décide d'appeler le numéro d'assistance affiché, qui répond au 3me tentative, un monsieur très gentil et patient qui me propose de suivre mes actions à distance. Donc je refais mon opération, commentant mes actions en me mettant péniblement à l'abri du vent fort, le téléphone dans la bouche quand j'ai besoin des deux mains pour les manipulations, et la le monsieur me donne l'explication: vous avez choisi le DC Combo mais branché la prise Chademo. En effet cette borne donne 3 choix au lieu des 2 habituels pour les bornes DBT (dans cet ordre): DC Chademo, AC Type 2, et DC Combo; pour la toute première question posée j'avais toujours (sans bien regarder, en fouillant mes badges) choisi la dernière option DC, qui était donc la DC Combo. Je reviens toujours pas comment j'ai pu être aussi stupide; quand on veut du Chademo, vaut mieux choisir Chademo, c'est élémentaire mon cher Watson. Ce mystère résolu, je remercie chaleureusement mon sauveur (bon service un jour de fêtes à l'heure du déjeuner!) et je remonte la charge à 80%, pas la peine de prolonger notre pause quand le courant tombe en dessous de 25A.

 

Les quelques 60km vers l'ouest se passent bien et on arrive à La Chaume avec 27% de charge restants. Mais malgré la petite route, la moyenne est de 15.7 kWh/100km, pile la même chose que la veille avec l'autoroute et tout, ce qui est décevant. C'est sans doute le vent qui commence à être très fort qui est en cause. On n'a à notre appartement de 3e étage aucune chance de charge sur place, mais dans la Vendée il y a beaucoup de bornes publiques. Dont une juste en face (port Olona), mais qui est malheureusement HS conforme la prédiction de Chargemap (du scotch sur les portes, on ne peut pas se tromper). Il y a une autre à Sables d'Olonne qu'on va essayer pendant une balade en ville l'après-midi. Réputée mi-morte, on se gare à gauche du côté de la prise T2, qui est censée de fonctionner (même si je n'ai pas encore reçu mon câble T2). Attention, cette borne est presque sur le rond point, et trop occupé à localiser la borne j'ai failli écraser un cycliste (qui ne s'attendait pas à ma manœuvre) en me rangeant sur l'emplacement. Avec le petit poteau qui protège la borne mais empêche l'utilisation complète de l'emplacement, la place à gauche laisse presque le cul de la Leaf dans la circulation, la place à droite aurait été mieux. Recharge sur prise domestique pendant quelques heures, RAS, c'est juste la reprise de la circulation qui est délicate (on recule directement sur un rond point avec des usagers de toute sorte qui approchent des différentes voies; pas vraiment bien pensé cet emplacement).

 

La nuit il faudra quelques kWh de plus, donc vers 20h je la gare sur la borne sous la Tour d'Arundel à la chaume, sans doute la plus pittoresque des points de recharge que j'ai vus (je ne sais pas si un VE au pied d'une tour médiévale fait mauvaise figure; moi je le trouve en tout cas mieux qu'une VT). Retour à pied, belle balade que je refais dans le sens inverse lundi matin, après une nuit de tempête où j'ai quelques pensées pour ma voiture (non, le quai du chenal ne s'inonde pas pour une banale tempête). Retour au véhicule une surprise m'attend: quand je présente mon badge SyDEV, cela ouvre... l'autre trappe que celle qui retient mon câble EVSE. Je referme, refais l'essai, change pour mon badge KiWhi, chaque fois cela ouvre bien une trappe, mais pas la bonne. Frustré, je suis sur le point de rappeler le service d'aide SyDEV, quand je me souviens: la veille, au lieu de présenter une carte, j'ai juste posé mon carnet de cartes sur la borne, ce qui a suffi pour avoir la question quelle trappe ouvrir. Et si c'était une autre carte qu'il a reconnu, d'où il me considère avec mes vraies cartes comme "un autre usager"? Et oui, en présentant la carte la plus extérieure de mon carnet, qui se trouve être une "OV chipkaart" valable pour les transports publiques aux Pays-Bas (pas moins!), c'est celle-là qui a le sésame pour ouvrir la bonne trappe. Ce qui me rappelle quelque chose que j'ai lu sur ce forum: n'importe quelle carte RFID ouvrira les bornes SyDEV, mais auquel il faudra rajouter: seulement la carte reconnue pour l'ouverture vous permettra de récupérer votre matériel!

 

Très belle matinée quand le vent à chassé les nuages (faudrait bien que notre virée serve à quelque chose) et on repart vers 16h30 quand le temps commence à se gâter. Retour sur les 62 km vers Les Quatre Chemins, sous un temps variable (giboulées), histoire d'apprendre le fonctionnement de la clim (conclusion: mode auto à éviter, elle envoie de l'air froid dans la figure très désagréable; le mieux c'est juste désembuer avec des petits coups de "heat" quand cela ne suffit pas). La moyenne est de 13.2 kWh/100km, quelle différence quand on a le vent en poupe! En mettant une voile on pourrait même recharger en roulant... La borne maintenant apprivoisé, on recharge de 60% à 85% en peu de temps, puis on reprend la route (beaucoup de petits villages où on descend à 50, puis 30 km/h). On contourne Fontenay-le-Comte (pourtant si la borne rapide y avait été fonctionnelle, on aurait probablement pu l'utiliser comme seul point de recharge), puis vers Niort, ou on retrouve notre Castorama un peu avant 19h, avec 41% restants. Heureusement le parking est accessible, la borne libre, et à ce point de charge elle envoie 106A à 400V, ce qui fait plaisir. Surtout que le magasin vient de fermer ces portes d'entrée, donc on n'a pas trop envie de rester trop longtemps. Petite surprise ici, bien que je fouille mes cartes, la borne n'en demande pas, ni pour le démarrage, ni pour l'arrêt: n'importe qui peut brancher et débrancher une voiture.

 

On est à 66% en 10 min, ce qui me donne le courage de prendre l'autoroute (j'avais calculé qu'en cas d'impossibilité de recharge, en roulant doucement sur la route par St. Maixent, Lusignan on aurait tout juste pu atteindre Auchan Poitiers Sud, mais on n'avait pas envie de trop prolonger la route). Même si l'autoroute bouffe bien (la moyenne montait de 13.7 à Niort à 14.7), la prévision n'a jamais été en dessous de la distance restante; à la sortie de l'autoroute on avait une prévision de 20km pour 10km à faire, et même avec un première alerte batterie faible, ce n'était pas la peine de s'arrêter à Auchan Poitiers, surtout que c'est "downhill from there" comme disant les Anglais. Du coup on retrouve nos chats en bonne forme avec 14% restants et 26km affichés (étonnant de gagner 6 km en en roulant 10, n'est-ce pas!). Premier essai réussi.

 

Puisque je suis mathématicien, je termine avec un petit calcul, ma petite formule magique. Pour le retour, moyenne finalement 14.3 kWh/100km, fois distance parcourue de 199.5km donne 2853/100 (c'est a dire 28.53) kWh, divisé par les 136% de charge utilisés (100-14=86% plus deux fois 25% de recharge) égale 2853/136=20.98 kWh de capacité théorique. Ce n'est pas mal, ce nombre tombe en général assez proche de 20 kWh; aurait-il augmenté un peu en poussant les batteries à se remplir (équilibrer) et à se vider?

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa le compte rendu

 

Concernant la Zoe à Niort, non tu n'aurais pas pu la débrancher car c'est la voiture qui verrouille la prise et non la borne (et c'est bien ça le problème), contrairement au chademo.

Par contre si la charge est arrêtée (et seulement dans ce cas) tu aurais pu charger à coté.

 

J'ai fait un peu le même trajet que toi en octobre avec le France Electrique Tour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon c'est fait, on est de retour à Poitiers, on n'a pas eu besoin d'appeler NIssan Assistance, tout va bien.

 

C'est quand-même intéressant de rapporter quelques détails concernant les recharges pendant le voyage, ne serait-ce que pour montrer qu'en essayant de penser à tout on peut avoir quelques surprises.

 

Parti de Poitiers vers 10h30 avec une charge pleine à craquer on a pris l'autoroute pour 60 km (souvent à 100km/h, on est doublè 314 fois et on double 1 camion). Fait remarqué: à 11h11 je roule 111 km/h, et il fait 11 degrés dehors; c'est pas que je suis numérologue, mais le cerveau à une sensibilité pour les dessins zébrés. Sortie à La Crèche sur l'entrée par l'est de Niort, où se trouve une concessionnaire Nissan avec une borne de recharge rapide; on arrive avec 43% charge restant. Une place est libre, ma carte KiWhi est reconnue, mais l'initialisation ne se passe bien: Erreur (identification? Erreur inconnue. bravo!). Je tripote le poignet du Chademo un peu pour essayer de le rebrancher, sans y réussir, mais avec la manivelle en position haute la charge commence correctement. (Bizarre que j'ignorais la bonne position de la manivelle, j'avais pourtant utilisé par deux fois une borne similaire à Auchan près Poitiers.) On attend dans la concession, quand la charge est à 79% j'arrête car ça doit largement suffire et le courant baisse. Ayant arrêté la machine, j'ai du mal à extraire l'engin, mais un monsieur de chez Nissan m'aide gentiment à le faire, parfait.

 

Repartant sur la route en fait une visite à Castorama Niort quelques km plus loin, pour vérifier que contrairement à celle de Nissan leur borne rapide n'est pas derrière une clôture pour le rendre inaccessible les dimanches et jours fériés, comme me l'avait suggéré les images aériennes. Pas si sûr, en entrant pas de grillage, mais une sorte de barrière primitive qui pourrait rendre l'accès en voiture compliqué. On trouve la borne sans problème, elle semble fonctionnelle bien que occupée par une Zoé qui est à une heure de change, 100% charge et 0A de courant (et que j'aurais pu débrancher, j'y reviens). Je vais à l'accueil pour demander si leur belle borne sera bien accessible un lundi de Pâques, et la réponse est oui, non pas parce que le parking est toujours accessible (histoire de matériaux entreposés, je ne comprends pas trop) mais parce qu'ils sont ouverts ce lundi. Ouf, tant mieux. (Je ne peux m'empêcher une réflexion que c'est dommage d'avoir investi beaucoup d'argent dans une belle borne qui par la suite n'est pas accessible tous les jour où les gens peuvent en avoir besoin, c'est à dire tous les jours. Il manque chez ceux qui installent ces bornes (et ne roulent sans doute pas électrique) un «esprit des toilettes publiques»: quand on en cherche une, c'est parce qu'on n'est pas près de chez soi, on a un besoin pressant, et on n'a pas forcément envie d'attendre l'ouverture du magasin le lendemain. Mais bon, lundi de Pâques ouvert, c'est bon pour nous.)

 

Le reste du voyage Niort -> La Rochelle est sans histoire, routes nationales, fort vent en face, avec une moyenne de 15.7 kWh/100km on arrive après 149 km total avec 20% de charge restants. Les 36% de recharge ont bien été utiles. Chez la belle mère la prise dans le garage est bien pourvue d'une terre suffisante, la rallonge de 10m passe bien sous la porte de garage, et je branche tout de suite.

 

Après le déjeuner je regarde par la fenêtre et ne vois pas de voyant bleu clignoter. Après vérification le disjoncteur principale de la maison avait disjoncté après 5% de recharge (et avec aucune lumière allumée on ne s'était pas rendu compte!), inquiétant. Je remets le disjoncteur, et (histoire de changer quelque chose, même si je n'y crois pas trop) je rebranche ma rallonge sur une autre prise du garage que celle du tableau de distribution. La charge reprend, et on n'a pas de disjonction pas la suite; ça reste mystérieux. Une fois la charge suffisante pour atteindre (le lendemain) la borne rapide de Luçon, je suis suffisamment confident pour arrêter la charger et programmer le reste pour la nuit (heures creuses), tout en pensant à avancer l'heure pour le changement d'heure cette nuit, dont la voiture ne prendra certainement compte automatiquement. Ce qui se fait sans problème, malgré une pluie battante (les connecteurs sont bien isolés contre l'eau; pour sécurité j'avais posé le «brick» à l'intérieur du garage). Le dimanche matin la charge est complète, et je pratique le préchauffage par énergie solaire (je gare en face dans le soleil), qui fonctionne sans le moindre couac.

 

Partant vers 11h, on y va par Les Quatre Chemins, un rond point à l'est de Luçon, où on arrive après 45 km de petite route vers le nord. Une belle borne DBT y est installée sans la moindre trace de clôture (que le "Food truck" à côté soit fermé le jour de Pâques, ce n'est pas grave); c'est comme ça qu'on les aime. Et celle-ci est particulièrement stratégiquement placée, même si avec 69% restants on pouvait s'en passer ce jour-ci. Mais je voulais m'assurer du bon fonctionnement pour le retour lundi. Et c'est là où ça coince: même si mes badges (KiWhi comme SyDev) sont acceptés, et j'arrive à brancher le Chademo correctement, je ne reçois que (après une longue attente) des Erreurs d'initialisation (signal CAN incohérent ou quelque chose de ce genre), tentative après tentative. Au bout d'un quart d'heure je décide d'appeler le numéro d'assistance affiché, qui répond au 3me tentative, un monsieur très gentil et patient qui me propose de suivre mes actions à distance. Donc je refais mon opération, commentant mes actions en me mettant péniblement à l'abri du vent fort, le téléphone dans la bouche quand j'ai besoin des deux mains pour les manipulations, et la le monsieur me donne l'explication: vous avez choisi le DC Combo mais branché la prise Chademo. En effet cette borne donne 3 choix au lieu des 2 habituels pour les bornes DBT (dans cet ordre): DC Chademo, AC Type 2, et DC Combo; pour la toute première question posée j'avais toujours (sans bien regarder, en fouillant mes badges) choisi la dernière option DC, qui était donc la DC Combo. Je reviens toujours pas comment j'ai pu être aussi stupide; quand on veut du Chademo, vaut mieux choisir Chademo, c'est élémentaire mon cher Watson. Ce mystère résolu, je remercie chaleureusement mon sauveur (bon service un jour de fêtes à l'heure du déjeuner!) et je remonte la charge à 80%, pas la peine de prolonger notre pause quand le courant tombe en dessous de 25A.

 

Les quelques 60km vers l'ouest se passent bien et on arrive à La Chaume avec 27% de charge restants. Mais malgré la petite route, la moyenne est de 15.7 kWh/100km, pile la même chose que la veille avec l'autoroute et tout, ce qui est décevant. C'est sans doute le vent qui commence à être très fort qui est en cause. On n'a à notre appartement de 3e étage aucune chance de charge sur place, mais dans la Vendée il y a beaucoup de bornes publiques. Dont une juste en face (port Olona), mais qui est malheureusement HS conforme la prédiction de Chargemap (du scotch sur les portes, on ne peut pas se tromper). Il y a une autre à Sables d'Olonne qu'on va essayer pendant une balade en ville l'après-midi. Réputée mi-morte, on se gare à gauche du côté de la prise T2, qui est censée de fonctionner (même si je n'ai pas encore reçu mon câble T2). Attention, cette borne est presque sur le rond point, et trop occupé à localiser la borne j'ai failli écraser un cycliste (qui ne s'attendait pas à ma manœuvre) en me rangeant sur l'emplacement. Avec le petit poteau qui protège la borne mais empêche l'utilisation complète de l'emplacement, la place à gauche laisse presque le cul de la Leaf dans la circulation, la place à droite aurait été mieux. Recharge sur prise domestique pendant quelques heures, RAS, c'est juste la reprise de la circulation qui est délicate (on recule directement sur un rond point avec des usagers de toute sorte qui approchent des différentes voies; pas vraiment bien pensé cet emplacement).

 

La nuit il faudra quelques kWh de plus, donc vers 20h je la gare sur la borne sous la Tour d'Arundel à la chaume, sans doute la plus pittoresque des points de recharge que j'ai vus (je ne sais pas si un VE au pied d'une tour médiévale fait mauvaise figure; moi je le trouve en tout cas mieux qu'une VT). Retour à pied, belle balade que je refais dans le sens inverse lundi matin, après une nuit de tempête où j'ai quelques pensées pour ma voiture (non, le quai du chenal ne s'inonde pas pour une banale tempête). Retour au véhicule une surprise m'attend: quand je présente mon badge SyDEV, cela ouvre... l'autre trappe que celle qui retient mon câble EVSE. Je referme, refais l'essai, change pour mon badge KiWhi, chaque fois cela ouvre bien une trappe, mais pas la bonne. Frustré, je suis sur le point de rappeler le service d'aide SyDEV, quand je me souviens: la veille, au lieu de présenter une carte, j'ai juste posé mon carnet de cartes sur la borne, ce qui a suffi pour avoir la question quelle trappe ouvrir. Et si c'était une autre carte qu'il a reconnu, d'où il me considère avec mes vraies cartes comme "un autre usager"? Et oui, en présentant la carte la plus extérieure de mon carnet, qui se trouve être une "OV chipkaart" valable pour les transports publiques aux Pays-Bas (pas moins!), c'est celle-là qui a le sésame pour ouvrir la bonne trappe. Ce qui me rappelle quelque chose que j'ai lu sur ce forum: n'importe quelle carte RFID ouvrira les bornes SyDEV, mais auquel il faudra rajouter: seulement la carte reconnue pour l'ouverture vous permettra de récupérer votre matériel!

 

Très belle matinée quand le vent à chassé les nuages (faudrait bien que notre virée serve à quelque chose) et on repart vers 16h30 quand le temps commence à se gâter. Retour sur les 62 km vers Les Quatre Chemins, sous un temps variable (giboulées), histoire d'apprendre le fonctionnement de la clim (conclusion: mode auto à éviter, elle envoie de l'air froid dans la figure très désagréable; le mieux c'est juste désembuer avec des petits coups de "heat" quand cela ne suffit pas). La moyenne est de 13.2 kWh/100km, quelle différence quand on a le vent en poupe! En mettant une voile on pourrait même recharger en roulant... La borne maintenant apprivoisé, on recharge de 60% à 85% en peu de temps, puis on reprend la route (beaucoup de petits villages où on descend à 50, puis 30 km/h). On contourne Fontenay-le-Comte (pourtant si la borne rapide y avait été fonctionnelle, on aurait probablement pu l'utiliser comme seul point de recharge), puis vers Niort, ou on retrouve notre Castorama un peu avant 19h, avec 41% restants. Heureusement le parking est accessible, la borne libre, et à ce point de charge elle envoie 106A à 400V, ce qui fait plaisir. Surtout que le magasin vient de fermer ces portes d'entrée, donc on n'a pas trop envie de rester trop longtemps. Petite surprise ici, bien que je fouille mes cartes, la borne n'en demande pas, ni pour le démarrage, ni pour l'arrêt: n'importe qui peut brancher et débrancher une voiture.

 

On est à 66% en 10 min, ce qui me donne le courage de prendre l'autoroute (j'avais calculé qu'en cas d'impossibilité de recharge, en roulant doucement sur la route par St. Maixent, Lusignan on aurait tout juste pu atteindre Auchan Poitiers Sud, mais on n'avait pas envie de trop prolonger la route). Même si l'autoroute bouffe bien (la moyenne montait de 13.7 à Niort à 14.7), la prévision n'a jamais été en dessous de la distance restante; à la sortie de l'autoroute on avait une prévision de 20km pour 10km à faire, et même avec un première alerte batterie faible, ce n'était pas la peine de s'arrêter à Auchan Poitiers, surtout que c'est "downhill from there" comme disant les Anglais. Du coup on retrouve nos chats en bonne forme avec 14% restants et 26km affichés (étonnant de gagner 6 km en en roulant 10, n'est-ce pas!). Premier essai réussi.

 

Puisque je suis mathématicien, je termine avec un petit calcul, ma petite formule magique. Pour le retour, moyenne finalement 14.3 kWh/100km, fois distance parcourue de 199.5km donne 2853/100 (c'est a dire 28.53) kWh, divisé par les 136% de charge utilisés (100-14=86% plus deux fois 25% de recharge) égale 2853/136=20.98 kWh de capacité théorique. Ce n'est pas mal, ce nombre tombe en général assez proche de 20 kWh; aurait-il augmenté un peu en poussant les batteries à se remplir (équilibrer) et à se vider?

 

Bravo, et j'ai tout lu, quel roman et quel virée.

Merci pour ton partage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×