Aller au contenu

gpjp

Membre
  • Compteur de contenus

    27
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

gpjp's Achievements

  1. Les conditions extérieures et les utilisations impactent nos décisions. A titre personnel j'ai toute la gamme de véhicules : Ma femme travaille dans la ville d'à côté, 12 km AR plus des interventions dans les copropriétés de la même ville. Solution : on a remplacé sa thermique qui venait de "mourir" par une électrique, la Peugeot Ion (achetée 5200 euros et avec les primes ne revenant qu'à 1700 euros). Je fais des travaux et j'ai besoin de tracter une remorque et d'aller en forêt. Solution : je maintiens en état ma Skoda Felicia de 1995, essence (donc pas de Crit'Air), consommant de 6,5 à 7,5 L aux 100, mais qui ne fait que des petits trajets, et pour laquelle un grand trajet avec la remorque est dans le rayon de 100 km. Ma fille fait ses études dans une ville avec ZFE à 80 km de la maison, habite dans une copro au 6ème étage (clin d'oeil pour la rallonge devant pendouiller du 6ème à la place de parking) et sans borne de recharge. Solution : achat d'une Suzuki Alto essence de 2016 (5000 euros), Crit'Air 1, 3,9 L au 100 (ma fille regarde ses consos, étudiante donc budget serré et elle me dit faire entre 3,8 et 4,5 L/100 km). Je dois aller travailler dans une sous-préfecture à 30 km de chez moi. Je voulais une PHEV pour faire les 3/4 du chemin en électrique et minimiser au maximum l'utilisation de pétrole et avoir une voiture capable de faire des longs trajets (Allemagne, Luxembourg, famille dans le Sud-Est) en sécurité et pouvoir aller dans les ZFE (Nancy, Marseille, Paris,...) Solution : Une KIA Optima PHEV, de plus j'ai une borne proche de mon boulot donc je fais les AR boulot (quand je ne suis pas en télétravail) en tout électrique. Au final, de la full électrique à la full thermique en passant par la PHEV j'ai toute la gamme et en fonction de l'utilisation (courses à proximité dans un rayon de 30 km ou long trajet) je privilégie un véhicule plus que l'autre. Bien sûr j'aurai pu avoir une électrique avec un plus grand rayon d'action et une thermique ou une HEV pour les longs trajets, mais les achats se sont fait au fur et à mesure que les anciennes voitures sont tombées en panne grave et donc économiquement/écologiquement non réparables, donc au cas par cas à chaque situation un choix économique et écologique a dû être fait. Aujourd'hui il existe des petites thermiques (68CV, 850 kg, 99g CO2/km pour l'Alto) qui peuvent être utilisées avec un impact moindre sur l'environnement, mais les SUV ou Cross-Over plus lourds leur sont préférés. Quand à l'électrique on en revient toujours à l'impact des batteries, aimants et à la production électrique pour la recharge qui n'est pas forcément décarbonée (surtout en hiver ou en été quand il fait sec). Donc petite thermique ou HEV VS électrique quand on a qu'un seul véhicule ? (PHEV + électrique) VS (thermique/HEV + électrique) quand on en a 2 ?
  2. Peut-être est-ce parce que ma batterie a 5 ans, mais sur mon Optima, quand je la débranche et que je mets me contact, l'autonomie affichée varie vraiment avec la température. L'été que je bourrine en électrique sur une courte distance ou que je roule cool sur une plus longue, quels que soient les Watts consommés les trajets précédents elle affiche 54 km. En hiver cela varie de 49 à 52 pour des températures inférieures à -1 à 8°C. Et cela même si j'ai roulé sans aucun chauffage ni chauffe-volant ni chauffe siège (je garde mes gants et mon manteau, sur le parebrise j'ai traité au Rain-X antibuée et j'ai un absorbeur d'humidité dans l'habitable pour limiter la buée), j'aurai une autonomie fonction de la température.
  3. Sur mon Optima je note une variation de l'autonomie entre l'été et l'hiver. 54 km l'été et cela descend jusqu'à 49 km quand la température est inférieure à -1°C (je suis dans les Vosges). Après il y a aussi les périphériques, le simple fait de mettre en marche la ventilation et 4 km disparaissent, et reviennent si on arrête le bloc ventilation. Après quand on fait des trajets constants on s'attend à avoir à l'arrivée une certaine autonomie restante, en général quand je la voie chuter c'est que la pression des pneus a fait de même. L'Optima ne pouvant pas enregistrer 2 trains de pneus (comme la Peugeot ION de ma femme) en hiver je mets un train qui a des capteurs mais je ne fais pas le changement dans l'ordinateur, je me fie à l'évolution d'autonomie. Après c'est comme avec l'essence, on peut faire le plein et avoir des autonomies différentes avec des voitures de même modèle, tout cela est très relatif.
  4. Les chinois tentent de standardiser les batteries pour pouvoir faire des échanges pour laisser la batterie déchargée et repartir avec une chargée. Cela voudra dire unifier les plateformes automobiles pour qu'elles puissent accueillir les mêmes batteries, et faire en sorte qu'elles soient déposables en quelques minutes. Cela pourrait être une démarche européenne, une directive demandant aux constructeurs européens de développer des VE avec un bloc batterie standardisé qui puisse être déposé et laissé à la station service et pourra être rechargée et stockée en attendant qu'un prochain véhicule vienne et la prenne. Cela permettra aussi de simplifier la filière de réparation et recyclage des batteries, un peu comme les pièces d'un PC (tour pas portable) que l'on peut replacer dans un autre...
  5. Avec mon Optima PHEV, quand il fait une température moyenne (au dessus de 18°C) elle affiche 54 km d'autonomie après la charge. Quand la température diminue l'autonomie descend aussi. Ainsi à 0°C (je suis dans les Vosges) elle affiche 51 km. Bon comme je travaille à 32 km il me reste toujours entre 5 et 9 km d'autonomie une fois arrivé à la borne de recharge proche de mon boulot. Quand à avoir plus d'autonomie c'est intéressant pour ceux qui travaillent plus loin que moi et n'ont pas de borne de recharge. En moyenne, selon mes stats que je fais sur mon tableur préféré, je parcours 45,2 km en moyenne par jour, et 77% de mes trajets sont faits en 100% électrique. J'ai aussi calculé qu'avec 1 km d'autonomie EV je parcours en moyenne 869 m (taux d'efficacité de 87% calculé sur 1286 trajets), donc avec 54 km d'autonomie je parcours en moyenne 46.9 km. Avec les 54 km d'autonomie électrique, mon Optima est adaptée à mon utilisation. Après à chaque utilisateur son utilisation, ma femme est enchantée de sa Peugeot ION pour les trajets quotidiens (25 km en moyenne), et quand elle doit aller plus loin nous échangeons de véhicules, elle me prend l'Optima et le 64 km AR se font avec la Ion (100 km d'autonomie en moyenne, de 104 en été à 96 en hiver après recharge). Comme la batterie est lourde à déplacer, le fait d'avoir une offre importante en terme d'autonomie électrique permettra d'acquérir la PHEV qui correspond à nos besoins. Rien ne sert d'avoir une autonomie de 80 km et le poids qui va avec alors qu'avec 50 ou 60 km d'autonomie peuvent suffire. Sauf à encore jouer à celui qui a la plus grosse (batterie)...
  6. Je recharge actuellement à une borne près de mon boulot. C'est une prise domestique, j'en ai pour 3h30 à 4h de charge car je suis à 10A. Donc je branche ma voiture un peu avant 8h et je la récupère un peu après midi pour laisser la place aux autres. Il y a souvent une place au moins de libre, mais parfois tout est pris. Ce qui est bête c'est que l'on pourrait brancher 8 véhicules si les 2 bornes étaient organisées autrement : Si elles étaient situées entre 2 rangées de places et pas vers un mur, et si 4 places étaient réservées pour des BEV et 4 autres pour des PHEV ou BEV à chargeur lent (comme la Ion de ma femme). Quand à la prise sur le lampadaire, quand on voit dans les copropriétés comment certains tirent des câbles pour se brancher sur les communs ou comment des lampadaires sont détournés par des itinérants (comme les bouches d'incendies, ils sont équipés pour y brancher des tuyaux) le problème de la disponibilité risque de ne pas être résolu. Ou alors il faudra que la prise détecte bien un CRO dans ses échanges avec la prise de terre pour s'activer mais là on retourne sur une prise qui sera facturée à un prix plus élevé. J'ai pris une PHEV pour avoir une électrique (l'Optima démarre en mode EV dès que la batterie est chargée) qui devient hybride quand sa batterie est vide car je suis en secteur rural et pas chez moi les bornes sont rares. Si j'étais resté à Marseille il est probable que j'aurai une BEV (d'ailleurs sûrement une moto) mais j'aurai conservé ma thermique pour les remorquages et voyages. Donc vu ma situation et mon budget, la PHEV est aujourd'hui un choix qui se tient car le réseau de bornes n'est pas assez dense et le maillage trop large ou trop focalisé dans certaines zones. Depuis hier j'en suis à 3.1 L/100 km pour 21 408 km parcourus depuis mon achat. Mon ancien VT consommant entre 6.5 et 7.5 litres au 100 en fonction du mois de l'année il n'y a pas photo, plus de 850 litres d'essence économisés en un peu plus de 15 mois...
  7. Le truc de l'OBFCM que tu me fais découvrir est le côté anonyme qui ne valorise pas les conducteurs qui essaient de rouler de façon éconologique alors qu'un relevé individuel le ferait. Par contre le retour dont tu fais part permettrai de paramétrer leurs logiciels de taxation en donnant une moyenne par type de véhicule, ensuite le CT annuel dirait si on est au dessus ou au dessous. En fait je m'aperçois que je suis en train de vendre mon truc... Bon dans tous les cas, plus on roule à l'électrique avec un PHEV et moins son impact écologique sera important. C'est vrai qu'un passage au 100%EV serait mieux mais j'estime (avis personnel) mon PHEV plus polyvalente car elle me laisse la souplesse de rouler en HEV sur les moyennes (>50km) et longues distances. Après on peut en rajouter une couche avec l'E85. J'ai fait en juin un dossier avec mon garagiste pour convertir ma PHEV en E85 (il y a même besoin de changer la carte grise qui aura la mention FL pour le carburant), il a relancé hier le fournisseur car il faudrait changer mes injecteurs (injection directe impliquant de mettre des injecteur à plus gros débit) et il faut une solution compatible avec le moteur de la KIA Optima... Je vois depuis peu la pub de Ford Flexfuel PHEV et cela me fait sourire car j'y ai pensé avant eux
  8. Avec un OBDLink LX et l'appli Car Scanner Pro je vois le cumul d'énergie chargée par ma PHEV. Petite application, ma voiture au 14/06/2021, 40732 km, 2013.2 KWh chargés depuis sa mise en service. Aujourd'hui 20/10/2021 47256 km, 2871.0 KWh chargés depuis sa mise en service. Bilan 6524 km parcourus, 857,8 KWh chargés sur cette période de 4 mois. Voilà c'est facile ! Un contrôle complet tous les 2 ans avec remontée des données OBD, un contrôle intermédiaire avec juste la remontée du cumul de KWh et hop petit calcul à Bercy avec taxation à la clé. Un simple contrôle intermédiaire au contrôle technique complet, comme avec les véhicules de société qui ont un contrôle anti-pollution, permettra de savoir combien de KWh ont été chargés. Et au passage cela fait marcher les centres techniques, engranger de la TVA, etc... Pour les EV il n'y a pas de conso de pétrole. Pour les PHEV il leur suffirait d'avoir la consommation moyenne en KWh/km pour faire un ratio EV/Thermique et appliquer éventuellement un malus/surtaxe à ceux qui auraient consommé plus de pétrole que d'électron. En plus on résout les questions portant sur les flottes d'entreprises qui utilisent mal leurs PHEV : si l'employeur se tape une surtaxe car ses PHEV consomment surtout du pétrole, il fera en sorte que ses salariés jouent le jeu et rechargent leur PHEV. Pour faire cela pas besoin de matériel particulier, ils ont tout. Tout chez les contrôleur, le fichier des Certificats d'Immatriculation (CG) qui permet de savoir qui a une EV ou une PHEV, les fichiers fiscaux pour émettre un avis d'imposition "électricité mobilité". Juste besoin d'un décret pour faire en sorte que les EV et PHEV aient comme les véhicules de société un contrôle intermédiaire. Bon j'espère que mes lecteurs ne remonteront pas ces idées à la [email protected] à un présidentiable ou à un député, cela me ferait suer s'ils l'appliquaient car j'ai une EV et une PHEV...
  9. Ma femme et moi travaillant à temps partiel, pas de possibilité d'acheter du neuf, donc nous recyclons en prenant de l'occasion. Comme il fallait renouveler ma flotte (3 Skoda Félicia, 1 GLXi de 1995 68cv, une Combi de 1996 de 68cv et une Spécial de 1999 de 54 cv) car les 2 anciennes ne sont pas classables en Crit'Air et celle de 1999 Crit'Air 3 et il nous fallait au moins une Crit'Air 1 pour aller dans la famille en grande ville. Donc achat de la KIA Optima PHEV 22.5 K€. Ensuite la Combi trop corrodée ne passa plus au contrôle technique et devint donneuse pour les 2 Félicia restantes. Puis la Spécial de ma femme est tombée en panne, casse moteur. Là nous avons décidé de passer au full électrique car elle ne fait que 30 ou 40 km par jour pour bosser. Pour trouver une électrique abordable il n'y avait pas trop le choix, la Zoé avec sa location de batterie ne vaut pas le coût. Finalement on est tombée sur une Peugeot Ion qui nous est revenue à 1700 euros une fois prime à la conversion et le bonus écologique déduits... Donc au final une grosse électrique n'était pas possible et comme j'ai une borne à côté du boulot ma PHEV fait les AR maison boulot en full électrique (en 20900 km j'en suis à 76% des trajets en 100% EV, 20% en mixte EV + HEV et 4% en 100% HEV). Après chacun voit midi à sa porte, je comprends qu'un VE au delà d'un certain kilométrage devient plus intéressant qu'un thermique ou un PHEV mais après il y a les réalités financières et économiques qui font que l'on cherche les choix équilibrés et dans notre cas petit EV et berline PHEV est à mon avis la meilleure solution pour nous. Donc à l'instar d'autres je répète que le PHEV n'est pas une arnaque à condition de bien l'utiliser et d'en trouver un adapté en autonomie à ses trajets moyens. Restera aussi la consommation électrique : savoir que le thermique peut s'allumer si on tape trop dans la batterie fait que je fais attention à ma conduite. Avec une VE et une grosse batterie je pense que je me lâcherai plus (là j'attends le retex -pardon RETour d'EXpérience- des possesseurs de VE à grosse batterie, Tesla et autres, êtes vous conduite cool ou pas, sachant que la recharge est facile et moins coûteuse que le pétrole ?) et au final l'impact écologique serait plus important en conso d'électricité qu'avec une PHEV risquant d'enclencher son thermique une fois la batterie à 15%...
  10. Les performances de nos PHEV sont différentes, les moteurs thermiques et électriques sont plus puissants sur l'Optima PHEV que sur le Niro (156 CV couple 265 Nm thermique [+51 CV pour l'Optima] et 68 CV couple 205 Nm pour l'électrique [+7 CV/+35 Nm]) et le cumul des 2 moteurs est de 205 CV (+64 CV) et 375 Nm de couple cumulé (+110 Nm). Ceci fait que malgré 280 kg de plus sur la balance l'Optima accepte mieux de travailler en bloquant la boîte en 6ème et en utilisant le moteur électrique plus puissant et coupleux. En rajoutant l'aérodynamisme différent entre un SUV et une berline, nous en revenons sur le fait qu'il est du de comparer 2 modèles même chez le même constructeur. Sur autoroute il m'arrive même de rebasculer en mode automatique puis EV pour consommer de l'autonomie électrique qui s'est accumulée et ainsi baisser la consommation d'essence (je fais la bascule HEV+BM6->EV+BVA à 45/46 km d'autonomie et je la laisse descendre jusqu'à 15/16 km d'autonomie avant de repasser en HEV et bloquer la 6ème et c'est reparti pour un cycle). Pour conclure, je soutiens que l'hybride PHEV tient la route au vu des consommations qu'il permet, de l'agrément de conduite, et permet -à condition de disposer d'une borne- de faire des trajets domicile/travail en 100% EV, et pour les trajets plus grands et hors des grands axes de pouvoir compter sur l'union moteur thermique + moteur électrique pour optimiser chaque goutte d'essence consommée une fois les 85% de la batterie (mode EV) épuisés. Donc ce n'est pas une arnaque.
  11. Je suis dans le même constat dans l'utilisation de la boîte, c'est pour cela que je bloque la boîte en manuel pour éviter qu'elle ne change pas toute seule de rapport et travaille avec le moteur électrique. D'ailleurs je roule la plupart du temps avec l'autonomie de la batterie + les transferts d'énergie affichés sur le tableau de bord et le l'écran média du GPS. Cela me permet de tirer sur l'électrique quand l'autonomie affichée est de plusieurs kilomètres et je surveille du coin de l'oeil sur les transferts pour faire en sorte d'utiliser l'électrique au max.
  12. Le problème vient aussi que l'on a assez peu d'informations sur les moteurs eux-mêmes. Pas de courbes de puissance et de couple et donc nous ignorons où se trouvent leurs optimums. Donc il est assez difficile de comparer les modèles entre-eux car les poids, rapports de boîtes, motorisations impactent leur comportement ainsi que les conditions de circulations. Si je compare à une année d'intervalle 2 AR Vosges - Var la consommation n'a pas été la même en raison de la charge et des conditions de circulation. Je reviens de congés, et j'ai roulé plus chargé que la fois précédente : -A l'aller : 2 personnes, coffre plein et 1 siège AR occupé par des sacs -Au retour : 3 personnes, coffre plein + 2 sièges occupés par des valises + le sol à l'arrière + plage AR). Conditions de circulation : des bouchons et des relances en accordéon sur les 2 trajets, des enf*irés qui dorment en 2ème ou 3ème file qui ne se réveillent qu'au moment où vous approchez d'un véhicule et qui accélèrent pour vous rattraper et fermer la porte -en vain car même chargée il suffit d'écraser la pédale et l'Optima accélère fort et je passe quand même (ne pas faire suer un conducteur ayant roulé plus de 26 ans à Marseille et ses environs ses réactions sont "entières"), du mauvais temps à l'aller et au retour avec du vent, des précipitations... J'ai noté qu'il y avait plus de véhicules sur les autoroutes que l'année dernière bref des conditions moins faciles... Au bilan pour le même trajets j'ai consommé 5.7 et 5.8 L/100 km là ou l'année précédent j'avais fait 4.6 et 4.8 L/100 km soit 1 L de plus pour le même trajet et la même voiture. En ce qui concerne la 6ème en semi-manuel, je pratique systématiquement cela et je contiens pas consommation. Ma femme ne le fait pas et elle consomme plus que moi quand elle prend l'Optima. Voiture chargée j'ai dû une fois passer en 5ème lors d'une forte montée car la vitesse chutait et elle est remontée à 130 en thermique+électrique. Si vous avez cette possibilité testez là, chez KIA cela fonctionne bien, mais comme je le dis plus haut cela doit aussi être lié aux motorisations.
  13. C'est en effet la distance parcourue entre 2 pleins et c'est ce qui va servir à calculer la consommation d'essence. Le but de l'hybride rechargeable c'est de disposer d'une voiture électrique qui lorsque la batterie est vide se transforme en hybride. Quand on est amené à se déplacer au delà de l'autonomie électrique il faut pouvoir recharger son véhicule rapidement et si possible pour un coût moins élevé que faire un plein de pétrole transformé. Aujourd'hui le nombre de bornes de recharge est insuffisant et le coût n'est pas forcément concurrentiel vis à vis du pétrole à ce que j'ai lu dans certains retours d'expérience. J'ai d'ailleurs échangé ce soir avec un possesseur d'une Nissan Leaf dernier modèle qui évoquait son stress à aller sur Dijon en raison du manque de bornes de recharges. Ensuite pour les départs en vacances avec 750 km à faire cela implique forcément une ou plusieurs charges intermédiaires (à 80% pour la charge rapide puis plus lentement pour la suite), et si le nombre de véhicules électriques s'accroît la file d'attente devant les bornes risquent de s'allonger... Donc dans l'attente d'un déploiement suffisant de bornes l'hybride rechargeable est pour moi une réponse cohérente (certains diront un pis aller) pour aller travailler et faire les courses en électrique et atteindre les destinations plus lointaines en mode hybride avec une consommation bien inférieure à une thermique (121 km parcourus aujourd'hui en 1 aller retour avec une consommation de 2,8 litres au 100 km...).
  14. Bon histoire de recentrer le sujet sur l'hybride rechargeable un retour d'expérience de mon utilisation d'une KIA Optima PHEV. Achetée en 2ème main (donc recyclage d'un produit déjà utilisé, premier pas écologique) 22500 euros. 16117 km parcourus depuis l'achat (il y a 381 jours) et 285 jours de roulage ce qui fait une moyenne de 56.6 km par jour de roulage pour une autonomie électrique annoncée de 54 km selon le cycle NEDC, donc en cohérence. AR domicile boulot 58 km. Il faut aussi voir qu'il y a des trajets liés aux vacances et loisirs ce qui impacte les chiffres. Si je compte les trajets, il y a 1031 trajets ce qui fait une moyenne de 15,6 km par trajet. Consommation moyenne pour ces 16117 km 3.1 L/100 km. Nombre de pleins faits sur une année 11 pour 535,6 L soit 48.7 L par plein (réservoir de 55 L) Nombre de trajets 100% électrique EV : 777 soit 75% de mes trajets. Nombre de trajets partiellement EV et partiellement HEV (une fois la batterie EV vide elle se comporte comme une hybride simple) : 201 soit 19% des trajets. Nombre de trajets 100% HEV (batterie EV vide cas de grands trajets) 53 soit 5%. Distance maximale parcourue avec un plein : 2461 km. Efficacité du fonctionnement EV sur 721 mesures : 85.4 % (avec 1 km d'autonomie annoncée 854 m parcourus). Cette efficacité varie selon les trajets et les dénivelés, dans certains cas c'est du 100% (21 trajets seulement sur les 721). Consommation à 130 km/h sur l'autoroute entre 4.6 et 4.8 L/100 km (astuce : passer en mode boîte manuelle et figer la 6ème vitesse, la voiture se servira du moteur électrique pour fournir de la puissance et régénérer du courant pour minimiser la consommation d'essence). Enfin, la conduite et l'adaptation au PHEV est prépondérante. Ma femme a utilisé une thermique (Skoda Félicia 54 cv) avant de passer à la Peugeot Ion 100% électrique tout en gardant sa conduite "thermique". Quand à moi j'utilise la plupart du temps la PHEV et je me suis adapté à la conduite PHEV. Si je compare nos résultats de consommation le mode de conduite est flagrant : Pour des trajets (AR Epinal + courses) à 1 semaine d'intervalle, 126 km 3.2 L/100 km pour moi (à 2 dans la voiture) et 107 km 5.4 L/100 km pour ma femme (seule dans la voiture). Donc le PHEV est vraiment valable à condition que le véhicule soit adapté à vos besoins, que son autonomie soit proche du trajet pendulaire domicile-boulot, et enfin que vous vous adaptiez au véhicule et au mode de conduite. Autre chose, découvrir une borne de recharge à 6 minutes à pied de son boulot et les trajets maison-boulot se font en 100% électrique !!! Et en plus cela fait faire du sport.


×
×
  • Créer...
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.