Aller au contenu

Stop Consumation

Membre
  • Compteur de contenus

    53
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. https://www.valeursactuelles.com/societe/un-infectiologue-reconnait-que-didier-raoult-dit-beaucoup-de-choses-vraies-121370 « Le pire, c’est qu’il dit beaucoup de choses vraies. Quand il est dans son domaine de compétence, comme sur les tests, c’est très intéressant. En revanche, quand il bascule dans son domaine d’incompétence, comme sur les essais thérapeutiques… »
  2. -le médiator est un médicament donné sur prescription : donc obligatoirement des docteurs -autorisation de mise sur marché : traitement du diabètique avec surcharge pondérale - prescrit comme coupe faim = "repositioning" https://sante.journaldesfemmes.fr/quotidien/2565312-mediator-medicament-servier-indication-proces-2019/ "Ce médicament est autorisé chez les personnes en surcharge pondérale atteintes de diabète de type 2. Toutefois, ce traitement aux propriétés anorexigènes (diminuent l'appétit) a surtout été détourné et prescrit comme coupe-faim." les docteurs ont dû prescrire en se disant : " c'est un médicament déjà utilisé " je ne juge pas les docteurs je fais juste remarquer les conséquences possibles de détourner l'usage d'un médicament de son autorisation sur le marché ; comme la chloroquine un autre exemple : le baclofène autorisation de mise sur le marché : décontractant musculaire "repositioning": arrêt alcoolisme https://www.vidal.fr/substances/482/baclofene/ https://www.topsante.com/themes/baclofene https://www.sciencesetavenir.fr/sante/olivier-ameisen-defenseur-du-baclofene-est-mort_25912
  3. Un médicament est mis sur le marché pour une maladie : https://www.ansm.sante.fr/Activites/Autorisations-de-Mise-sur-le-Marche-AMM/L-AMM-et-le-parcours-du-medicament/(offset)/3 on a la mémoire courte : c'est bien les docteurs qui ont prescrit le médiator normalement prévu contre le diabète c'est bien les mêmes docteurs qui ont fait du "repositioning" en le prescrivant comme " coupe faim " https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/mediator-fin-du-proc%C3%A8s-jugement-le-29-mars-2021/ar-BB16p7Qj les médecins pourront toujours soigner leurs patients mais pas avec un médicament non testé pour cette maladie pour rappel : il existe que très peu de traitement pour des maladies virales : -hiv ( ne guérit pas , reste chronique ) - herpes - hépatite c ( marche pas à tout les coups )
  4. Le message sur" le masque" a été catastrophique "LA " consigne aurait dû ( c'est toujours facile à postériori ) : "FAITES VOS MASQUES LE TEMPS D'AVOIR LES MASQUES DU COMMERCE " les tests : il faudrait tester tout le monde ( pas un seul manquant ) , tous les jours afin d'avoir une vision de la vraie propagation ou suivre l'avis des spécialistes : épidémiologistes qui devraient pouvoir fournir la taille de la population à tester afin d'extrapoler au mieux la propagation du virus , mais ce sera toujours une estimation ; estimation sans doute meilleur que le test réalisé parce que : - on va partir en vacance - on veut savoir si on l'a - le patron l'a demandé -... actuellement se sont surtout les jeunes qui se contaminent jeunes qui pour la majorité sont sans symptômes et de retour à la maison ... faudrait-il que les jeunes mettent le masque en présence des personnes "vulnérables " à domicile ? la logique voudrait que oui sinon va arriver avec décalage la contamination des personnes "vulnérables" et parmi ces personnes une partie vont aller en réanimation et la moitié en réanimation mourra
  5. Personne n'interdit aux médecins de soigner juste on leur interdit d'utiliser la chloroquine
  6. je me cite moi même c'est pas le jour du grand "tournant " les auteurs écrivent : "le nombre de patients exposés à l'hydroxychloroquine était faible et l'incidence plus faible de COVID-19 observée par rapport aux patients prenant d'autres médicaments immunosuppresseurs doit être interprétée avec prudence"
  7. https://www.nature.com/articles/s41586-020-2558-4 https://presse.inserm.fr/une-etude-preclinique-montre-que-lhydroxychloroquine-na-pas-deffet-antiviral-contre-le-sars-cov-2-in-vivo/40346/ " L’étude montre donc que l’HCQ, qui possède des propriétés antivirales dans certains tests in vitro (à l’aide de cellules en culture), n’a pas d’efficacité antivirale in vivo chez le macaque dans les conditions spécifiques de ces travaux, et ce malgré une exposition pulmonaire importante." P.S. : la chloroquine ne guérit pas non plus du virus chikungunya https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18620511/ Le repositionnement des médicaments ou "repositioning" y'en a qui ont essayé et ça s'est mal passé exemple : médiator commercialisé contre le diabète "repositioning" en coupe faim https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Mediator
  8. pouvez - vous définir : "ils "? https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/COVID-19-octroi-d-une-ATU-de-cohorte-pour-le-medicament-remdesivir-afin-que-les-patients-puissent-continuer-a-en-beneficier-en-France-Point-d-information "Depuis janvier 2020, 130 patients atteints de la maladie COVID-19 ont été traités à l’hôpital par ce médicament dans le cadre d’un usage compassionnel international (dont la France), en dehors des essais cliniques." https://www.ansm.sante.fr/Activites/Autorisations-temporaires-d-utilisation-ATU/ATU-de-cohorte-en-cours/Liste-des-ATU-de-cohorte-en-cours/REMDESIVIR-100-mg-solution-a-diluer-pour-perfusion "Au vu des limites de la démonstration clinique en termes d’efficacité et de sécurité, toute initiation de traitement doit faire l’objet au préalable d’un avis collégial." actuellement aucun médicament ne guérit du COVID 19
  9. https://www.enquetecovid.com/lauteur Guy Courtois a vécu dans de nombreux pays : Etats-Unis, Italie, Belgique, Chine. Diplômé de l'ESSEC, il intègre le groupe LVMH puis devient consultant en stratégie (A.T. Kearney, Wooyart), métier qu'il exerce depuis vingt ans. Il applique aujourd'hui la rigueur de son métier à l'investigation journalistique. consultant en stratégie qui a un livre à vendre : c'est la mode actuellement Qui croire : un consultant en stratégie ( qui veut vendre son livre ) ou le Pr Frits Rosendaal ( qui démonte en 10 points l'étude du Pr Raoult ) ? on est sur un post qui parle de chloroquine ?
  10. https://www.leparisien.fr/societe/irresponsable-la-premiere-etude-de-didier-raoult-mise-a-mal-par-une-revue-critique-16-07-2020-8354028.php Critique soumise à la revue en avril et publiée le .......13 juillet alors que l'étude du Pr Raoult a été publié en moins de 24 h peut être parce que le Pr Frits Rosendaal ne travaille pas à l'IHU de Marseille il ne doit pas connaître le Pr Rolain : rédacteur en chef de la revue , collègue du Pr Raoult et coauteur de l'étude https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920302338?via%3Dihub#! google traduction : Conclusion Il s'agit d'un manuscrit non informatif présentant de graves lacunes méthodologiques. Les résultats ne justifient pas les conclusions de grande envergure sur l'efficacité de l'hydroxychloroquine dans Covid-19, et de l'avis de cet examinateur ne justifient aucune conclusion. c'est un Pr d'épidémiologie qui le dit N.B. : https://www.msn.com/fr-fr/news/france/qui-sont-vraiment-ses-soutiens-plong-c3-a9e-dans-la-bulle-pro-raoult/ar-BB16McVK
  11. 100 % d'accord avec @grib78 Le problème est que la discussion entre experts aurait dû rester entre experts et pas dans les médias ( tv , internet , .....). Mais deux professeurs ( Pr Raoult et Pr Perronne ) en ont décidé autrement , en voulant porter la bonne parole à la population : gratuitement dans les médias et en gagnant de l'argent avec la vente de leurs livres . Attention deuxième vague ! mettez vos masques Pour ceux qui croit encore à la chloroquine ; comme le dit le Professeur : "faites attention y'aura bientôt plus de chloroquine dans les pharmacies "
  12. http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-lhydroxychloroquine-marche-une-preuve-irrefutable L'indice nrCFR a été créé par Michel Jullian = un inconnu qui cause sur twitter si certaines personnes préfèrent croire une personne inconnue au lieu des constations faites dans le monde , sur le terrain avec différentes équipes médicales : qu'il en soit ainsi d'autres chiffres : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/hydroxychloroquine-son-inefficacite-etait-previsible-depuis-le-debut_143764 https://fr.wikipedia.org/wiki/Volume_de_distribution https://www.vidal.fr/Medicament/plaquenil-65584-pharmacocinetique.htm la réalité des chiffres scientifiques
  13. https://www.youtube.com/watch?v=og7doP37AI8 à 4.04 min : "cette fois là on voit qu'il existe un tournant maintenant " voici la publication : https://www.thelancet.com/journals/lanrhe/article/PIIS2665-9913(20)30227-7/fulltext google traduction quelques parties de la discussion : Les recherches actuelles sur le rôle de l'hydroxychloroquine dans COVID-19 ne sont pas concluantes. Bien que certains rapports suggèrent une amélioration des symptômes 27,28 après l'utilisation de chloroquine ou d'hydroxychloroquine, d'autres études n'ont rapporté aucun bénéfice,29,30,31 ou même des effets dangereux ou toxiques.32 Par conséquent, d'autres essais contrôlés randomisés sont nécessaires pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'hydroxychloroquine chez les patients atteints de COVID-19. Cette étude présente certaines limites. Premièrement, en raison du petit nombre de patients atteints de maladie rhumatismale qui ne prenaient pas de médicaments, nous n'avons pas pu déterminer si la vulnérabilité au COVID-19 était associée à une maladie rhumatismale ou à des médicaments antirhumatismaux. Deuxièmement, le nombre de patients exposés à l'hydroxychloroquine était faible et l'incidence plus faible de COVID-19 observée par rapport aux patients prenant d'autres médicaments immunosuppresseurs doit être interprétée avec prudence. Troisièmement, puisqu'il s'agit d'une étude d'observation rétrospective, les biais potentiels sont inévitables. Par exemple, certains patients atteints de rhumatisme articulaire aigu et de COVID-19 peuvent ne pas avoir pu répondre au téléphone: certains d'entre eux sont peut-être déjà décédés de COVID-19 ou leur état de santé peut avoir limité leur capacité à participer à l'étude. Aditionellement,vs 43%) et une proportion plus faible de patients inclus dans l'étude avaient une polyarthrite rhumatoïde (44% vs 52%; annexe p 1). Les futurs essais contrôlés randomisés pourraient fournir un meilleur aperçu de ces différences. La quatrième limitation concernait les tests ARN du SARS-CoV-2. De nombreux facteurs, tels que le prélèvement d'échantillons et la limite de détection des tests de PCR à ARN du SARS-CoV-2, peuvent entraîner des résultats faussement négatifs et donc potentiellement affecter les taux d'infection globaux. Enfin, la taille de l'échantillon des patients atteints de maladie rhumatismale et de COVID-19 était relativement petite. Nous n'avons pas appliqué d'approches de pondération par score de propension en raison de la petite taille de l'échantillon. De futures investigations dans des études plus importantes sont nécessaires pour recueillir plus de preuves. En résumé, nos données suggèrent que les patients atteints de maladie rhumatismale pourraient être plus sensibles au COVID-19 que la population générale. "un tournant " : effectif de l'étude : -27 covid positif dans la branche avec maladie rhumatismale -28 covid positif dans la branche sans maladie rhumatismale dans la branche maladie rhumatismale : âge moyen : 50 ans et 21 ( 78%) femmes et le mieux : uniquement 7 ( 26 %) patients traités par hydroxychloroquine les auteurs écrivent : le nombre de patients exposés à l'hydroxychloroquine était faible et l'incidence plus faible de COVID-19 observée par rapport aux patients prenant d'autres médicaments immunosuppresseurs doit être interprétée avec prudence j'écoute le Pr RAOULT : je prends des actions chez SANOFI https://www.financialafrik.com/2020/06/11/assure-de-gagner-la-bataille-de-la-chloroquine-sanofi-gate-ses-employes/ je lis le google traduction de l'article je me dis que j'ai pas le même traducteur que le Professeur
  14. Pour le "Gold standard " = étude randomisée qui vous chagrine tant c'est le moyen le plus fiable d'avoir une réponse au plus proche de la réalité c'est l'état de la science actuelle "étude observationnelle reproductible" les auteurs de l'étude disent : Cependant, nos résultats doivent être interprétés avec une certaine prudence et ne doivent pas être appliquée aux patients traités en dehors des hôpitaux. et à ce moment il ne parle même pas d'étude randomisée l'étude observationnelle n'est pas reproductible dans 2 centres à New York vous la mettez sous le tapis , parce qu'elle ne va dans le sens de l'efficacité de l'hydroxychloroquine page 15 : En revanche, une étude portant sur 1 376 hospitalisations consécutives Les patients COVID-19 à New York qui ont utilisé l'insuffisance respiratoire comme critère principal de jugement n'ont trouvé aucun réduction significative de la probabilité de décès ou d'intubation parmi ceux qui reçoivent l'hydroxychloroquine par rapport à ceux qui ne l'ont pas fait. Dans une étude de cohorte multicentrique 1438 patients de 25 hôpitaux de New York, aucune réduction de la mortalité des patients hospitalisés n'a été observé avec un traitement à l'hydroxychloroquine moi aussi j'aimerai avoir un cachet qui quand il est pris : guérison quelque soit le cachet ( sans effets indésirables important ) mais croire mordicus que cette hydroxychloroquine est ce cachet pour l'instant rien de fiable ne le montre ou démontre même l'étude observationnelle du Pr Raoult ne conclut pas pas une telle affirmation de guérison cela c'est pour la com BAYER donne de l'argent dans une étude sans être cité une seule fois dans cette étude : de la com ? conflit d'intérêt à la fin d'une publication : c'est pour mettre en évidence des liens entre une entreprise (= BAYER) qui vend le médicament vanté dans l'étude par un spécialiste ( institut ) ; spécialiste ( institut ) rémunérée par cette entreprise( = BAYER )


Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...