Aller au contenu

mmutantape

Membres
  • Compteur de contenus

    2
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

5 Neutral
  1. mmutantape

    Je vous demande un petit coup de pouce s'il vous plait.

    Mon message précédent n'était plus tout à fait à jour par rapport aux interventions intermédaires, ça prend un peu de temps à écrire... Là aussi il faut peut être changer ses habitudes et envisager des formules, où soit on fait le voyage en train (électrique) en louant un véhicule electrique sur place ou alors monter son véhicule sur le train. Ceci dit c'est tout à fait possible de faire de long trajets a condition d'accepter d'y passer un peu plus de temps. Il faut organiser le voyage pour qu'il fasse partie des vacances plutôt que d'etre quelque chose qu'il faut expédier le plus vite possible à tout prix. Si on tient compte du fait que les français ne partent pas en masse dans le sud sur 24h, mais que tout cela s'étale sur deux mois et que l'on se répartit sur un réseau de bornes peu couteuses sur tout le territoire plutôt que de toujours passer par les mêmes points de blocage en même temps année après année, après calculs je dirais que ça passe (http://renault-zoe.forumpro.fr/t11304-cout-energetique-des-vacances-d-ete). Peut être faudra-t-il aussi des interventions légales pour modifier les facteurs qui amènent ces mouvements de masse simultanés (manque de souplesse des formules de location dans les hotels, campings) forcer l'étalement des vacances etc. Il faut aussi se sortir de l'idée selon laquelle "je ne bouge pas le petit doigt tant qu'on ne m'amène pas sur un plateau quelque chose qui fait exactement pareil, avec juste marqué "électrique" dessus." En l'absence de percée technologique dans le domaine de l'energie, ou de manque de volonté pour appliquer des solutions qui existent, il pourrait y avoir une contraction forte du niveau de vie dans un futur pas si lointain, avec peut être une limitation de la consommation de pétrole autorisée, et les quelques inconvénients réels ou imaginaires du VE apparaitront alors comme un bien faible prix à payer pour continuer à rouler (evidemment il faudra que les prix suivent, sinon ce sera vélo (eventuellement à assistance electrique).
  2. mmutantape

    Je vous demande un petit coup de pouce s'il vous plait.

    Avant tout il faut penser que les vehicules électriques sont là pour longtemps il ne faut donc pas réflechir qu'en fonction de l'état courant des choses. Poser une transition sur deux ans est irréaliste et donne forcement des conclusions aberrantes. Le fabricant Umicore annonce recycler 95% du matériau des électrodes qu'il fabrique (au sens où ils sont réutilisables pour de nouvelles batteries) Non les freins ne sont pas les mêmes sur un VE c'est le moteur qui fait l'essentiel. L'apport principal du VE est la reduction des gazs à effet de serre automobile . C'est cela la pollution la plus critique. Les freins et les pneux n'en émettant pas au moins en fonctionnement tu ne peux pas dire que "ce sont les organes les plus polluants", malgré les particules. Plusieurs calculs montrent qu'on peut tenir dans le parc actuel en terme de quantité d'energie. Et on peut organiser la recharge dans la journée pour être en dehors des pics. A plus long terme, sachant qu'une centrale nucléaire produit 2 kWh de chaleur pour 1 kWh d'électricité, on peut utiliser directement la chaleur pour le chauffage et libérer le chauffage électrique correspondant pour la recharge. Plusieurs pays le font déjà dont la Suisse. En dehors du transport par des tuyaux, il serait possible de stocker la chaleur au niveau de la centrale dans la chaleur latente de certains composés bon marché et de les livrer à domicile comme du fioul. Et qui a décidé que c'était à tout jamais impensable de reconstruire un jour des centrales? Pendant l'été je faisais Le Mans / Morbihan presque tous les weekend sur une seule charge en Zoe. C'est déjà un bon trajet, et plus que cela demande des pauses pendant lesquelles on peut recharger. Avec une batterie de 41 kWh et un chauffage par PAC qui consomme 1 kW, ça te laisse tout de même un peu de marge dans les bouchons. Tu as une idée de ce que représente la puissance consommée par la musique par rapport au moteur ? Ces véhicules vont de toutes façons être changés à un moment donné. Au lieu de les remplacer par un autre véhicule thermique ce sera un VE, voilà tout. Avec des bornes à 120 kW (que Tesla utilise déjà) et des véhicules consommant 10 kWh/100 km (Hyundai Ioniq) , si la borne force la coupure de la charge au bout de 5 mn, le véhicule aura déjà pris de quoi faire 100 km. Il faudra s'arrêter plus souvent mais c'est déjà ce que pratiquent les motos et on ne leur en fait pas reproche. De plus ces limitations ne s'appliqueraient qu'en période de forte affluence (la borne détectant les véhicules en attente). Et cela encouragera les constructeurs à proposer des véhicules encore plus sobres. Et encore une fois on change les habitudes. Plutot que de s'agglutiner tous sur les même bornes, on se répartit sur un ensemble de bornes disséminées, et gérées par un logiciel global pour la disponibilité et la réservation. Il y a déjà le concept (expérimenté) de charge sur les lampadaires. Un part des appartements disposent tout de même d'un parking qui pourrait être muni d'une prise. Le problème de la fabrication des véhicules est identique pour les thermiques. Mais les études récentes montrent que le VE emet seulement 30 % des GES du thermique sur l'ensemble de son cycle de vie. On peut faire beaucoup mieux et moins cher que les modèles de bornes actuelles pour passer de la charge accélérée, un petit boitier mural suffit (ce qui ne gênera pas les poussettes), et avec la construction en grande série... Plusieurs usines de batteries en projet en Europe (et du lithium au Portugal !) Les GES sont la priorité absolue de cette transition les déchets nucléaires ne sont pas innocents mais au moins ils n'en émettent pas, sont de faible volume par rapport à l'énergie produite, et sont sous forme solides. Chacun des emetteurs doit faire sa part dans la transition et coté auto la meilleure solution actuelle est le VE, sans compter ses autres avantages : agrément de conduite, qualité de l'air, etc Valeo a présenté un prototype de véhicule à 8000 euros. Renault a annoncé que son objectif actuel était avant tout la baisse des prix à court terme. Ceci sera renforcé par la baisse des prix des batteries considérée actuellement comme plus rapide que prévue. Par ailleurs regardes ce qui circule autour de toi sur les routes et compte ce qui rentre vraiment dans les budgets que tu mentionnes. Le lithium est utilisé comme médicament. Il a une dose limite toxique comme beaucoup de composés présents tout autour de toi dans ton domicile, ton véhicule thermique, sur ton lieu de travail.... Essaye de manger du cuivre du plomb, ou les différents composés que tu peux trouver dans une pile sans lithium. Tu penses que ton enfant est capable d'avaler par inadvertence la batterie de ton futur VE ? Ce serait ce qu'on appelle avoir les yeux plus gros que le ventre...Les effets néfastes quand un enfant avale une pile n'ont généralement pas grand chose à voir avec la toxicité du métal lui-même (blocage mécanique, action du courant électrique sur les tissus,...) La société s'est peu à peu structurée autour du véhicule à pétrole, et il faudra qu'elle fasse de même avec le véhicule électrique, on n'est pas tenu de reproduire exactement le même schéma. A long terme , le prix des batteries va baisser (en fait même à court terme pour ce point), d'autre technologies que le lithium apparaitront (sodium, déjà bien avancé, potassium, magnésium...), D'autres sources d'énergie sont envisageables (surgénération, fusion, augmentation raisonnable de la part des ENR) et baisse de la consommation sur les autres postes (isolement logement, pompes à chaleur,éclairage...) Encore une fois il faut voir plus loin que 2 ans.


Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×