Voilà, pour rappel, j’ai reçu mon Kona EV le 22 décembre, le 4 janvier il est tombé en panne : charge mise systématiquement en échec, plus aucune possibilité de recharger le véhicule.   La concession de Roanne a hérité du bébé le 5 janvier, et un moins plus tard, le 7 février, ils me l’ont rendu réparé. Diagnostic sans appel : défaut du connecteur, on l’a remplacé et elle prend à nouveau la charge.   Heureux, je récupère mon véhicule et effectue une charge rapide en région Lyonnaise sur le réseau CNR : rien à signaler elle se recherche comme une fleur. Soulagé et confiant, je me lance dans un périple qui me conduit en Suisse hier. J’arrive sur mon premier point de charge rapide (chargeur AAB), et la charge se lance... durant une minute. Coupure de charge, avec le chargeur qui m’annonce « problème de charge, erreur de communication, le véhicule doit être éteint »... Je ré-essaie 5 fois, 5 fois le même résultat. J’étais dans la voiture, j’entend « clic clic clic » et plouf plus de charge.    En stress, je change de chargeur, je tente 3 points de charges différents, même résultat. La charge se coupe entre 1 et 5 minutes après son lancement. Toujours le même message.    En désespoir de cause, j’arrive à lancer une charge AC de secours en ville, au bout de quelques tentatives la charge repart, je laisse la nuit avec l’espoir de rentrer à Lyon...   Conclusion : je suis victime d’une panne visiblement plus compliquée que le connecteur. Je suis désemparé. J’ai demandé à ce qu’on me change le véhicule, mais manifestement c’est pas dans leurs habitudes.   Il me reste plus qu’à attendre, espérer, et subir. Je comprends que les pannes arrivent, que c’est pas Hyundai en particulier. Mais payer une voiture en décembre et se retrouver en février avec un mois de SAV dans les dents et un second round de SAV qui s’ouvre à peine une semaine plus tard, c’est horripilant.    Je suis preneur de tous vos conseils, de toutes vos idées pour faire avancer les choses. Je voudrais juste avoir un véhicule qui fonctionne normalement...    Merci à tous.