Aller au contenu

Rochain

Membre
  • Compteur de contenus

    18
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Certainement, je vois d'après les pub actualisées que de grands changements sont intervenus, reste le principe adopté par Mitsubishi qui semble ne pas être modifié. Mais de toutes les façons, les changements ne peuvent aller que dans le sens du mieux, ils ne sont pas suicidaires. Je ne parle que de ce que je connais avec mon véhicule.
  2. Je charge systématiquement dans mon garage, je n'ai utilisé la recharge rapide 50 KW ChadeMo qu'une seule foi, pour voir mais la batterie s'use moins si elle est bichonnée et je me refuse à la brutaliser avec du 50KW en charge. Dans mon garage je charge sur une prise ordinaire 220V 16 A mais le chargeur fourni avec l'auto limite à 10 ampère et c'est très bien comme ça car ça limite la puissance à 2,2 KW et la voiture s'en porte bien. Je charge la nuit en ayant intercalé un minuteur entre la prise et le câble pour que la charge ne démarre qu'au tarif nuit. je ne charge même pas tous les jours mais quand il me reste moins de 20 Km d'autonomie. Retraité il m'arrive de ne pas rouler plusieurs jours de suite depuis le Covid car je sors maintenant le moins possible, mais c'est une autre histoire. En fait j'ai une conduite plutôt "pépère", et hors autoroute j'ai toujours roulé au max à 80 même à l'époque du 90. Au début il y a 6 ans, charge pleine, l'indicateur au tableau de bord m'indiquait 52 Km d'autonomie mais après un mois de conduite j'étais devenu "expert" du maniement des palettes sous le volant et rapidement je n'ai plus utilisé la pédale de frein, je jouait au max de la récup au freinage et je faisais presque 60 km sans jamais pourtant les avoir atteint mais j'ai fait plusieurs fois 59.... c'était comme un jeu. Du coup j'ai toujours les plaquettes d'origine après 6 ans. Malheureusement la batterie s'use et maintenant une charge pleine m'indique entre 36 et 39 Km d'autonomie après presque 6 ans et demie, mais en vérité je fais encore entre 41 et 46 Km avec la conduite aux palettes. Quand je suis pressé je prends l'autoroute et le roule à 120, ce qui fait qu'à cette vitesse la réserve électrique de départ fond maintenant entre les 20 et les 25 premiers Km, le reste le véhicule devient une hybride simple et je fais entre 6,5 l et 7 l au 100 km sur la totalité de mon parcours habituel (Narbonne/Toulouse) de 150 Km. Quand je ne suis pas pressé je prend la RN et ma conduite est totalement différente, dès que je sors de Narbonne (ou Toulouse selon aller /retour) je passe tout de suite en mode save pour tourner au thermique, car traversant de nombreux villages entre les deux villes je réserve l'électrique pour la traversée des agglomération en enlevant le save que je remets à la sortie du patelin, ainsi quand j'arrive en ville (Toulouse ou Narbonne) je repasse en électrique. Je suis totalement satisfait de ce véhicule aujourd'hui et je pensais il y a 6 ans que "dans 6 ans le réseau de borne sera suffisamment efficace avec des chargeur rapide que je changerai de voiture pour une pure électrique, ce qui m'évitera de passer à la pompe une ou deux fois par an comme aujourd'hui. Ben je me suis trompé dans mon enthousiasme, le réseau a pru évolué et je garde mon PHEV jusqu'à nouvel ordre, et je ne change même pas contre une autre PHEV quand je vois que ce qui se fait aujourd'hui même s'il y a pléthore de modèles (il n'y avait que l'Outlander et la PRIUS avec 25 Km d'autonomie électrique à l'époque) ils ne sont pas mieux que mon Outlander. En tous cas je suis heureux d'avoir contribué à votre choix. Mais faites vous mêmes vos expériences, il n'y a que ça de vrai mon cher collègue. Je ne sais pas quel âge vous avez, mais je vous espère assez jeune pour voir un réseau de recharge qui invalidera le PHEV un jour. Pour moi, à la vitesse ultra lente de ce que je constate de l'évolution du réseau je crains que ce ne soit foutu, car j'ai 79 ans et l'avenir de l'électromobilité est derrière moi maintenant et cet évènement que j'attends depuis 10 ans je ne le verrai probablement pas, où du moins, je ne pourrai pas en profiter. Bien amicalement, et tous mes vœux un peu tardifs Serge Rochain
  3. Vous savez, j'ai mon Outlander PHEV depuis septembre 2014, j'ai une bonne connaissance de ce produit et même des conseils de conduite si ça vous dit
  4. C'est vrai que dans une côte montante toutes les ressources thermiques et électriques peuvent être mobilisées ensemble. En fait les seuils de vitesses indiqués correspondent plus à des moyennes qu'à des seils physiques réels qui correspondent à l'optimum du couplé : L'optimum c'est quand la force tract rice totale (en donnant la priorite à l'électrique) est égale à la résistance à l'avancement. Ainsi dans une pente raide il arrive que les deux moteurs électriques ne produisent qu'une force inférieure à celle nécessaire pour élever le poids de la voiture à la vitesse demandée le thermique est alors également mobiliser pour équilibrer la résistance à l'avancement et qu'elle que soit donc la vitesse..... Inférieure dans ce cas au seuil de 80 kmh
  5. Bien sûr que le thermique s'enclanche même en dessous de 80 Km/h mais pas pour tracter les roues...... UNIQUEMENT pour charger la batterie. N'ayant pas de boîte de vitesse sur l'Outlander PHEV le couple est optimiser pour une vitesse de 100/110 Km heures + ou - 20%, c'est-à-dire en gros entre 80/90 et 130/140 en dessous de cette plage il peine et calerait même au démarrage et au-dessus il devient de plus en plus bruyant. Donc quand la batterie passe en dessous d'un seuil mini, le moteur thermique démarre et charge la batterie tout en alimentant les moteurs électriques tant que le niveau de charge de la batterie n'atteint pas un certain seuil. A partir du moment où il est atteint, c'est la batterie qui alimente les moteurs électriques, ce qui fait redescendre le niveau de charge batterie et en dessous d'un certain seuil le thermique redémarre pour charger la batterie Mais à ce moment deux cas peuvent se présenter, - soit la vitesse est faible, inférieur à 80 le thermique qui a une vitesse déjà élevée charge simultanément la batterie et alimente les moteurs électriques -soit le vitesse est élevée, au moins égale à 80/90, le thermique tracte directement les roues et s'il a un surcroit de puissance par rapport à ce qui lui est nécessaire pour maintenir la vitesse de la voiture que vous avez choisi, il charge la batterie. S'il n'a pas de puissance excédentaire (140/15 Km/h par exemple) il tracte les roues mais ne recharge pas la batterie.
  6. Non, il faut que le véhicule atteigne au mois 90/100 Km/h pour que le thermique puisse entrainer les roues, donc en dessous le transite de la traction par la batterie est nécessaire. L'Outlander PHEV n'a pas vraiment de boite de vitesse c'est pourquoi en dessous de ce seuil de vitesse au-dessus duquel le thermique n'hoquèterait pas, la traction électrique est nécessaire. Pour bien comprendre vous n'avez qu'à imaginer que vous démarrez en 4em avec une boîte de vitesse..... ça va tousser donc vous ne le faites évidemment pas ! Le principe de l'Outlander PHEV est de vous amener en électrique à la vitesse où vous passer normalement la 4em avec une VT. Après le couple entre la vitesse du véhicule et celui du moteur thermique devient cohérent.et le thermique peut tracter la voiture car le thermique tourne à une vitesse optimisée pour, et à partir de, cette vitesse et si le profil routier devient peut résistant (sur le plat par exemple ou avec un peu de vent dans le dos) l'excèdent de puissance fourni par le thermique n'est pas perdu, il recharge la batterie et au dessus d'un certain seuil de charge, quelle que soit la vitesse, même très élevée, l'électrique reprend la main et stop le thermique. mais après 1 ou 2 Km; le niveau de charge est suffisamment redescendu et l'électrique s'arrête et repasse la main au thermique.....etc. Mais tout ça est automatique on ne se rend compte de rien si on ne suit pas les basculement entre les deux modes de traction sur l'écran qui montre le synoptique du mécanisme dynamiquement et avec de jolies couleurs en plus.... mais ne lâchez pas la route d'un œil quand même....
  7. J'ai suivi jusqu'au dernier stade victorieux après le changement de la carte, IMPRESSIONNANT , BRAVO, et CHAPEAU !!! Serge Rochain
  8. Ah oui, j'ai vu, message du 31-1-2020.... c'est ça ? Merci, ça peut vraiment en aider certain, merci pour eux. Pour la mienne tout va bien, mais on ne sait jamais, je n'ai pas de boule de cristal Merci encore
  9. Pourriez vous donner les URL sur le sujet ? Merci d'avance
  10. Ce n'est pas tout à fait vrai, le thermique ne sert pas que comme prolongateur, au delà de 80 KM/h il tracte directement le train de roulement, mais c'est vrai qu'il faut atteindre cette vitesse. En dessous ce sont les deux moteurs électriques qui tractent et lorsque le niveau de batterie est trop bas le thermique démarre pour la recharger. Il faut donc être impérativement au-dessus de 80 KM/h pour s'affranchir de la traction électrique, mais il semble difficile d'atteindre cette vitesse sans passer d'abord par toutes les vitesses inférieures qui requièrent la traction électrique.... à part démarrer depuis le sommet d'une cote ? Pas très sérieux tout ça !
  11. C'est exacte, les modules sont indépendants et c'était même un argument mis commercialement en avant au début en 2014.
  12. Cela ne change rien en effet en raison de l'âge de votre auto, mais montrez tout de même le document à Mitsubishi car il est contractuel étant public et daté, il doit savoir que la garantie sur la partie électrique est bien de 5 ans et non de trois comme il a l'aire de le penser, et plus tard elle a même été étendue à 6 ans. Un document public commerciale est opposable au constructeur. Outre les deux icones symboliques à gauche, le détail de la garantie est explicité dans la première ligne de texte en bas. En tout cas bonne chance pour la suite de la vie de votre véhicule. Serge Rochain
  13. Quand j'ai vu votre message j'ai bondi, non, c'est faux, la garantie était de 5 ans ou 100 000 Km sur la batterie et sur la partie cinématique électrique (partie haute tension) dont deux ans kilométrage illimité. Le reste du véhicule était garantie 3 ans ou 100 000 Km. Je viens de vous recopiez la page de 4em de couverture de la brochure Mitsubishi Magazine N° 4 d'octobre 2014 que j'ai gardé. Mais de toutes les façons si c'est arrivé l'année dernière c'est peut-être bon ? Cordialement Serge Rochain


Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...