Aller au contenu

charly972

Nouveaux membres
  • Compteur de contenus

    6
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral
  1. charly972

    charly 972 photovoltaïque

    J'ai trouvé sur un autre forum que le véhicule électrique, zoé par exemple ne supporte pas les baisse de charge (le calculateur entrerait en mode défaut) et demande 10A minimum pour charger 12h. Je donne raison à triphase, finalement le photovoltaïque en direct n'est pas une bonne solution.
  2. charly972

    charly 972 photovoltaïque

    Bonjour, Merci à tous pour vos réponses. Je suis à Fort de France précisément pour répondre à nexus. Je vais vous expliquer la problématique du véhicule électrique à la Martinique, comme dans tous les pays qui ont un petit réseau électrique non interconnecté à des réseaux de plus grande taille. Ici l'énergie électrique provient à 95% du pétrole. Le mix énergétique est très carboné contrairement à la métropole. Donc pour une image, si vous branchez un véhicule électrique sur notre réseau, au lieu de fumer à l'échappement, cela fumera un peu plus à l'usine qui a des centrales au fioul. C'est donc un non sens environnemental que de brancher une voiture sur notre réseau. Il y a un autre problème qu'il faudra anticiper dans un futur lointain, c'est la gestion des appel de puissance généré par un trop grand nombre de VE branchées en même temps. Qu'on le veuille ou non, dans nos régions, le véhicule électrique sera propre si il est rechargé avec des sources d'énergies renouvelables. La plus adaptée et la plus simple est le photovoltaïque. Pour répondre à ichouxxx, il est difficile de créer de nouveau projet avec réinjection sur le réseau. Un décret fixer à 30% la limite du taux de pénétration des énergies fluctuantes. Cette limite est quasi atteinte. Maintenant l'autoconsommation est privilégiée, mais elle engendre un surcoût et n'est absolument pas rentable. Pour répondre à triphase. Les batteries sont chargées en courant continu. Je ne suis pas sur du courant servant à la recharge des batteries des véhicules électriques, mais si c'est du courant continu, pourquoi est ce un non sens technique que de charger son véhicule directement avec des panneaux ? Le véhicule électrique a une batterie. Recharger une batterie pour charger la batterie du véhicule électrique est un intermédiaire de plus. Pour moi le stockage aurait un intérêt en cas de mauvaise production du à la météo, ou si le véhicule ne peut rester trop longtemps immobilisé. J'ai réfléchi à une solution de recharge sans stockage car je travaille sur un projet changement de flotte de véhicule d'une administration qui prendrai une voiture électrique. A titre expérimental, la recharge sera solaire PV en direct sans stockage si possible, car la voiture serait utilisée que 3 jours par semaine au grand maximum. Pour moi si la recharge peut se faire en direct, ça serait un gain économique et écologique.
  3. Bonjour, Je travaille actuellement sur un projet de recharge solaire photovoltaïque de véhicules de services stationnés dans un bâtiment public. Je recherche des retours d'expérience sur des particuliers ou des personnes privées ou publics qui ont des véhicules électriques rechargés avec des sources d'énergie renouvelable en autoconsommation. Merci d'avance pour vos témoignages.
  4. Bonjour, Je suis inscrit sur ce forum pour de l'information et des échanges autour des véhicules électriques et leurs recharges. Je travaille actuellement sur un projet d'intégration de véhicules électriques à des flottes captives des communes. La particularité du projet est que les recharges devront être obligatoirement issues d'énergies renouvelables, en l’occurrence dans la majeure partie des cas du photovoltaïque. La zone géographique c'est la Martinique. Ici il y a du soleil toute l'année et ça tape fort!
  5. charly972

    recharge photovoltaïque en direct

    Bonjour, Merci pour vos réponses, étant nouveau sur le forum, je vais me présenter dans la rubrique indiquée par kratus. (Mèci en chay !) A la martinique à 14° de latitude nord, nous avons peut de variation d'ensoleillement sur l'année, la donnée que j'ai c'est une chiffre de l'ADEME de 5 kWh/j/m². Je me suis basé dessus pour les calculs. Je fais une pré étude technico économique. Sur cette base de 5 kWh/j/m²d'ensoleillement, un rendement des panneaux PV de 13% les besoins d'un véhicule électrique de flotte roulant 7500 km/an consommant 15kWh/100km, soit 1125 kWh/an la durée hebdomadaire d'immobilisation du véhicule (3-4 jours/semaines) j'ai les résultats suivants: Nombre de recharges hebdomadaires 1 26.5 kWh/j 40.8 m² 5.1 kWc 2 13.25 kWh/j 20.4 m² 2.6 kWc 3 8.8 kWh/j 13.6 m² 1.7 kWc 4 6.6 kWh/j 10.2 m² 1.3 kWc Je n'avais pas pris en compte une puissance minimale de 1.4 kW pour le chargeur. Pour répondre à JEFF85 je pense qu'avec une installation de 2.6 kWc on a la puissance de 1.4kW pendant au moins 4h de 10h à 14h. Ici en a en moyenne 10h d'ensoleillement. La variation de la durée du jour est de 1h entre décembre et juillet. Pour la connexion au réseau EDF on a un soucis, notre réseau étant non interconnecté, il y a une limite de 30% d'énergie fluctuante fixée par l'état pour ne pas compromettre la stabilité du réseau. Quels dispositifs faut il pour que la recharge photovoltaïque en directe fonctionne (régulateur, onduleur (230V)...) et quoi d'autre ??? Quels sont les coûts ? Cordialement
  6. Bonjour, Je travaille sur un projet d'intégration de véhicules électriques à la flotte captive d'une administration. L'essentiel du projet consiste à recharger les véhicules avec l'énergie du soleil. Il existe deux solutions de recharge photovoltaïque: La recharge via des batteries (comme dans les kit autonomes panneaux PV régulateur, batterie, onduleur, borne de recharge..) La recharge en directe (panneaux PV régulateur). J'aimerais opté pour la solution de recharge directe. De mon point de vue, on peut se passer du stockage pour des recharges diurnes. En effet, les véhicules concernés ne sont utilisés que 3 fois par semaine. Ils restent immobilisés 4 jours dont samedi dimanche de manière certaine. Ils peuvent donc être rechargés en journée et ne sont pas soumis à des contraintes de recharge rapide. Recharger une batterie pour charger la batterie d'un véhicule électrique n'est pas la meilleure solution du point de vue énergétique. Non seulement il y a des pertes, mais cela est plus coûteux et nécessite plus d'entretien. J'ai effectué des calculs de dimensionnement et il faudrait environ 2 kWc de panneaux PV, soit 16 m² pour permettre à un véhicule de service de parcourir 8 000 km/an. (La zone géographique, c'est la Martinique avec un potentiel solaire de 5 kWh/m²/an) Mes questions sont les suivantes : Y a t-il des fabricants qui proposent des recharges photovoltaïques au fil du soleil c'est à dire sans stockage ? Y a t-il des risques pour ce type de recharge ? Les batteries des véhicules sont-elles toujours garanties pour ce type de recharge ?


Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×