Aller au contenu

kermabiou83

Nouveaux membres
  • Compteur de contenus

    4
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral
  1. kermabiou83

    Bioéthanol E 85

    Pour Lucien Livio La dame en question, qui prétendait défendre les valeurs de l'environnement, a eu comme actions principales : - mettre un terme au projet de canal Rhin-Rhône à grand gabarit (pourtant le transport par voie d'eau est celui qui consomme le moins d'énergie) ; cependant, une partie du canal passait sur le département où elle était élue, donc ... - mettre un terme au projet d'autoroute Grenoble-Sisteron, que ministres de droite comme de gauche avaient antérieurement approuvés. Résultat : les automobilistes de l'Ain, des Savoies, de l'Isère ou de la Drôme qui veulent aller dans le Sud-Est se retrouvent piégés sur l'autoroute A7 alors qu'ils pourraient avoir un itinéraire sans bouchons - arrêter le réacteur expérimental SuperPhenix : réacteur à neutrons rapides, il ne produit pas de déchets radioactifs, il peut brûler les déchets d'autres réacteurs (classiques), et n'a pas besoin que l'on renouvelle souvent son combustible. Comme on a mis dix ans pour le construire et dix ans pour le démanteler (je crois que c'est fini maintenant), personne n'a le courage de recommencer, et surtout on n'a plus de sous. Quand nous serons vraiment pris à la gorge, nous construirons à nouveau ce genre de réacteurs, mais en payant des redevances de licence aux Japonais ou aux Américains qui auront d'ici-là repris l'idée. Pendant ce temps, nos voisins européens font fonctionner leurs centrales au charbon et au fuel, et tant pis pour les gaz à effet de Serre !
  2. kermabiou83

    Bioéthanol E 85

    Je suis content d'avoir évoqué ce sujet : je vois qu'il suscite un intérêt certain, et que des idées intéressantes sont émises. Je vais apporter quelques précisions sur ce que je sais, et émettre des voeux pour ce que je souhaite mais n'existe pas encore. Concernant le carburant diesel d'origine pétrolière : les dernières normes (2012 environ) exigent un désoufrage poussé. Ce désoufrage s'opère en utilisant de l'hydrogène. Cet hydrogène est produit en faisant réagir à 800° C de la vapeur d'eau et du méthane. Résultat : pour 4 molécules d'hydrogène, on produit deux molécules de CO2. Si le bilan carbone des moteurs Diesel peut paraître plus intéressant que celui des moteurs essence en données brutes, quand on le fait "du puits à la roue", il l'est beaucoup moins. Par contre, le biodiesel issu de diverses huiles végétales (tournesol, colza, jatropha, etc...), qui ne vient pas des "entrailles de la terre", ne contient que peu ou pas de soufre (pas plus que la salade), et n'a pas besoin d'être désoufré. On peut avoir des moteurs diesel entièrement propres avec catalyseur (qui ne sert pas à grand chose puisque le moteur diesel, par nature, ne produit pas de CO, donc inutile de le transformer en CO2), filtre à particules, et traitement des NOx. Nota : si les moteurs diesel produisent plus de NOx que les moteurs essence, c'est qu'ils fonctionnent à plus haute température et que leur rendement est meilleur (c'est un "cycle de Carnot"). Concernant la production en France d'électricité, je suis convaincu que, comme pour chaque grand problème complexe, il n'existe pas une solution universelle qui satisfasse à tous les critères, mais qu'on peut s'en sortir en additionnant plusieurs sources d'énergie. Je crois qu'il faut bannir le plus rapidement possible l'utilisation de combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz, même si l'on nous fait croire que c'est un combustible propre). Je ne suis pas hostile à la suppression très progressive des centrales nucléaires actuelles, mais je souhaite qu'on les remplace par des centrales à neutrons rapides, qui ne produisent pas de déchets nucléaires toxiques, à longue durée de vie et indésirables. On savait faire jusqu'à l'arrivée de Mme Voynet. L'aimerais que l'on installe le maximum d'éoliennes off-shore, d'hydroliennes là où il y a des courants intéressants, et qu'un exploite un peu la colossale énergie de la houle. Enfin, pour mieux utiliser ces sources d'énergie sporadiques (vents, courants et houle), j'aimerais qu'on installe plus souvent des systèmes hydro-électriques avec réservoir d'altitude - réservoir bas, afin de stocker de l'énergie. Je lirai avec plaisir vos réactions.
  3. kermabiou83

    Bioéthanol E 85

    Pour Sylvain et Neity Merci d'avoir bien voulu me donner des éléments de réponse ! Le bioéthanol produit en France l'est essentiellement à partir de betterave sucrière. On n'en produit pas plus parce que la demande n'est pas suffisante, donc l'offre est restreinte, et comme il y a peu de voitures flexfuel, le cercle vicieux se reforme. L'Union Européenne obligeant le France à laisser des terrains en friche pour éviter les surproductions (résultat, cette année, on devra importer du blé), on pourrait cultiver plus de betterave destinée à la production de bioéthanol sans déroger aux règles de quotas fixées par l'Union Européenne. La Chevrolet Volt et l'Opel Ampera me semblent être des véhicules très intéressants grâce à leur autonomie en mode tout éléctrique et à la possibilité de recharger les batteries en mode thermique. Il avait été envisagé de les faire rouler à l'alcool, mais on est vite revenu au 100% pétrole, hélas. En France, Peugeot qui commence à bien se débrouiller dans le domaine des voitures hybrides, pourrait concevoir la voiture idéale en s'inspirant de ce principe de fonctionnement (électrique avec prolongateur d'autonomie), en apportant les améliorations suivantes : - utiliser un moteur thermique "flexfuel" - utiliser des roues intégrées Michelin (avec moteur, suspension, frein, etc...) - utiliser des batteries et condensateurs au graphène, en cours de mise au point, pour éviter d'être dépendant des producteurs de lithium.
  4. Je souhaiterais recevoir une réponse aux questions suivantes : - qu'en est-il de la promesse des constructeurs français de proposer des voitures flexfuel au même prix que les voitures "essence" ? - pourquoi ne trouve-t-on plus sur le marché du neuf que des Jeep Cherokee à fonctionner à l'E85 ? - où en est le filière de production de bioéthanol à partir de résidus de l'agriculture et de l'exploitation forestière ? nb : il y a des millions de mètres cubes de bois datant de la tempête de 1999, pas encore pourris, qu'on pourrait utiliser - quelles sont le intentions de la nouvelle ministre de l'Environnement et de l'Énergie en matière de biocarburants (les voitures et voiturettes électriques ne résolvant pas tous les problèmes de transport des particuliers) ? Merci à celles et à ceux qui voudront bien me fournir des éléments de réponse !


Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×