Aller au contenu
Dordrecht

Syndicats : le match France-Allemagne

Messages recommandés

Invité

Le souci globalement c'est qu'un salaire  (et donc un salarié) soit considéré par l'entreprise comme une charge et non comme un investissement.

 

Alors que si on réfléchi bien c'est tout l'inverse, de mon point de vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça  devrait être la conclusion de ce sujet, il n'y a plus rien à dire d autre. Bravo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, gims49 a dit :

Ça  devrait être la conclusion de ce sujet, il n'y a plus rien à dire d autre. Bravo

Dommage, c'était hors sujet !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, TobacoHabana a dit :

 le premier problème ne vient pas des syndicats. Il vient des négociateurs qui sont en mode fermé et ne concède une avancée que lorsqu’ils sont acculés !!

En Allemagne le système marche parce que les politiques écoutes et négocie réellement avec les syndicats.

 

Je trouve complètement anormal aucune poignée d'irréductibles puisse empêcher un projet validé et conforme à la loi, ou que quelques milliers de personnes puissent bloquer tout le pays.

 

Malheureusement, il faut reconnaître qu'il semble que ce soit le seul moyen qui soit entendu.

 

On encourage ces comportements, vu qu'il n'y a aucune sanction et que c'est le seul moyen efficace.

 

Il n'y a qu'à voir pour les retraites, des mois de discussions stériles sans connaître le vrai projet, puis la grande reculade pour les professions à fort pouvoir de blocage.

 

Donc on aura un système universel, sauf pour les hôtesses de l'air, les pilotes, les aiguilleurs, les routiers, les policiers, les danseurs de l'Opéra, les avocats, les enseignants, les pompiers, les militaires, etc 😄

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Zbl a dit :

Le souci globalement c'est qu'un salaire  (et donc un salarié) soit considéré par l'entreprise comme une charge et non comme un investissement.

 

Bonjour,

 

Pour produire quelque chose, il faut mettre à contribution trois types de moyens :

- du capital, qui sert à investir dans l'achat de machines et d'infrastructures qui vont être utilisées dans la durée

- de la main d'oeuvre

- des intrants, matières premières et/ou fournitures de base.

 

Chaque détenteur de ces moyens est payé pour la contribution qu'il apporte :

- l'apporteur de capital, par des intérêts (s'il s'agit de prêts) ou des dividendes (s'il s'agit d'actions)

- la main d'oeuvre, par les salaires

- les fournisseurs d'intrants par le paiement de leur marchandise.

 

Pour assurer la pérennité de l'activité, il faut à la fois assurer l'équilibre financier au jour le jour, et asseoir solidement des perspectives prospères pour cette activité. Cela passe par :

- ce qu'on appelle la "confiance des marchés financiers", qui conditionne le coût des fonds confiés pour renouveler et étendre les investissements

- des actions de formation continue et promotionnelle pour entretenir et développer le savoir-faire du personnel ; une partie de ces actions peut effectivement être considéré comme un investissement pour l'avenir

- des contrats de long terme / des partenariats avec les fournisseurs pour sécuriser l'approvisionnement des intrants.

 

Et le tout doit être équilibré bien sûr par les recettes issues de la vente desdits produits auprès de la clientèle, à des prix qui correspondent à la valeur que les clients attribuent à ces produits, en tenant compte de ce que les entreprises concurrentes proposent pour le même type de produit ou service.

 

Pour durer, une entreprise a effectivement intérêt à miser sur son "capital humain", entretenir un climat social favorable, et faire partager le plus largement possible la fierté de participer à "l'aventure commune". La motivation du personnel ne se décrète pas, mais s'obtient par une combinaison subtile d'engagements personnels, de juste rémunération des efforts de chacun, et j'ajouterais à titre personnel un autre ingrédient : la conduite du management jusqu'au plus haut niveau qui doit être exemplaire (au sens "donner l'exemple") pour crédibiliser ses discours et donner envie de suivre ses directives.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 1 heure, Dordrecht a dit :

Dommage, c'était hors sujet !

Je le ferais plus 😟

 

 

 

 

 

en fait, si. 😏

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, ManuTaden a dit :
Donc c'est à celle du 14 novembre que j'ai participé.

Il y avait quelques pépites comme celles-là :

 

IMG_8958.jpg

IMG_8967.jpg

Modifié par Busquet2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Zbl a dit :

Le souci globalement c'est qu'un salaire  (et donc un salarié) soit considéré par l'entreprise comme une charge et non comme un investissement.[...]

En France, oui. En Corée du Sud, non. Ce qui explique une des différences de performance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Busquet2 a dit :

Il y avait quelques pépites comme celles-là emoji6.png:

 

J'étais à Dinan, devant l'hôpital, c'était beaucoup plus calme.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Extrait article caradisiac :

Les syndicats allemands demandent une reprise rapide des ventes automobiles
Les plus gros syndicats automobiles allemands ont demandé à Angela Merkel d'intervenir pour relancer "le plus tôt possible" la vente d'automobiles dans un pays durement touché par la crise, et très dépendant de son industrie automobile.
... 

Les stocks importants de véhicules qui s'accumulent et la chute de prise de commande pourraient mener des entreprises à la faillite, selon les syndicats, qui précisent que les concessions "peuvent protéger les clients" et ne sont pas comme "des commerces classiques", les personnes étant dans des espaces moins restreints, et moins à risques.

.... 

 

La situation sanitaire de l'Allemagne est sans doute moins préoccupante que celle de la France, mais je n'imagine pas la CGT et le MEDEF faire tribune commune pour la réouverture des concessions automobile. 

Qui plus est en précisant que les risques sanitaires sont maîtrises. 

 

Ce niveau d échange existe aussi en France, mais uniquement dans les petites entreprises

 

 

 

 
 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Jeanmanu a dit :

Le match ne va pas tarder à reprendre, la CGT est contre toute reprise.

ben y'a pas match alors puisqu'il joue pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Enreflexion a dit :

ben y'a pas match alors puisqu'il joue pas !

Juste la bagarre dans les tribunes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Jeanmanu a dit :

Le match ne va pas tarder à reprendre, la CGT est contre toute reprise.

Dans l"état actuel des possibilités de protection je suis entièrement d'accord avec eux.

Quand les masques cesseront d'être rationnés, que l'ensemble de la population respectera les distances et les gestes barrières, et qu'il sera simple et rapide d'être testé on pourra en reparler. Mais pour l'instant j'ai de gros doutes sur ces différents points en France.

 

Cdlt

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, ManuTaden a dit :

Dans l"état actuel des possibilités de protection je suis entièrement d'accord avec eux.

Quand les masques cesseront d'être rationnés, que l'ensemble de la population respectera les distances et les gestes barrières, et qu'il sera simple et rapide d'être testé on pourra en reparler. Mais pour l'instant j'ai de gros doutes sur ces différents points en France.

 

Cdlt

 

Donc d'ici l'année prochaine , pas de reprise.

 

Pour l'instant un nombre important d'entreprises travaille encore, les distances et les gestes barrières c'est aux travailleurs de les respecter et de les faire respecter.

 

Je viens de voir une responsable de la FSU qui ne voudrait pas que l'école reprenne et préfèrerait attendre septembre, donc les enfants vont devoir être gardés par les grands-parents qui eux n'auront pas le droit de sortir pour être protégés. Bref tout çà se mord la queue et il n'y a donc pas de solution.

 

Mais par contre dans les hôpitaux et les EHPAD, eux seront au travail et même réquisitionnés avec ou sans protection pour notre plus grand bien-être.

 

Un peu de courage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est des opérations de travail qui obligent à avoir 2 ou 3 ou 6 ouvriers très proches les uns des autres, comme poser une baie vitrée par exemple, ou mettre en place un mur de MOB. Sans  masques disponibles comment faire ?

Des entreprises de plâtrerie peuvent intervenir avec 4 ou 6 ouvriers, transportés dans un seul utilitaire. A votre avis le patron va préférer fournir un véhicule à chaque ouvrier nécessaire au chantier ? ou un masque à porter au minimum pendant la durée du transport ?

 

Cdlt

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, ManuTaden a dit :

Il est des opérations de travail qui obligent à avoir 2 ou 3 ou 6 ouvriers très proches les uns des autres, comme poser une baie vitrée par exemple, ou mettre en place un mur de MOB. Sans  masques disponibles comment faire ?

Des entreprises de plâtrerie peuvent intervenir avec 4 ou 6 ouvriers, transportés dans un seul utilitaire. A votre avis le patron va préférer fournir un véhicule à chaque ouvrier nécessaire au chantier ? ou un masque à porter au minimum pendant la durée du transport ?

 

Cdlt

 

A eux de voir et de décider quelle solution ils peuvent utiliser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/04/2020 à 00:54, TobacoHabana a dit :

Moi j'ai a dire dessus 😖

Non en tant que syndiquer CGT Livre, mais en tant que diffuseur de presse depuis 25 ans, j'ai tout subit !

* L'obligation de prendre du Novacod (salut @Zbl😁) : caisse enregistreuse pourris, programme antédiluvien pire que le minitel et buguer a mort (press2000 ils appelaient cette merde) a un prix exorbitant bien sur . Mais obligés de prendre la bouse, c'était la seule compatible et agreer NMPP (normal, novacod = Nmpp)

* Des services (quantité de mag. livrés) sans aucun rapport avec les ventes. Il me faut 20 Canards, j'en reçois 10. Il me faut 5 modes et travaux, j'en reçoit 20, etc, etc. L'informatique totalement buguer plus les éditeurs qui refusaient de suivre les services entraine un incohérence complète des livraisons. Et un gaspillage d'argent énorme (sans parler d’écologie !)

* Des grèves a répétition : Machin achète Paris Match, CGT livres pas content .... grève. Pas de livraison, les éditeurs perdes leurs ventes et les diffuseurs leurs marges. Mais bon, .. les diffuseurs on s'en fout. Dans l’organigramme de la Presse, le diffuseurs, c'est le Cerf a 1.5k pour 11h par jour.

* Salaire moyen chez presstalis  65K€ (article Mediapart) le salaire de départ est vers 2k mini puis peu s'envoler très vite, je ne retrouve plus l'article (pas abonné) mais j'ai le salaire d'un simple chef de projet https://www.glassdoor.fr/salaire/Presstalis-Chef-De-Projet-Salaires-E845716_D_KO11,25.htm

* Presstalis devait partir en liquidation le 26 ou 27 Mars (300M de déficit alors qu’Hollande avait déjà couvert 320 M de l'ancien déficit). Point positif pour le corona virus, il a permi a Macron de réinjecter encore un peu de notre argent dans Presstalis pour qu'il survive encore un peu !

 

Alors bref, est ce que de mon point du vue, le syndicat du livre est pourris ? Oui, pour moi, il sont au niveau des Dockers, tellement rigide et a se gaver sur la bête, qu'en final, ils ont aider a la tuer. C'est une des rares choses que je donnerais a Macron, enfin laisser crever les NMPP/Presstalis (15 ans que j’attends ça !!)

Bonne nouvelle, Presstalis dépose le bilan. Enfin les profiteurs vont pouvoir crever mourir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, excellente nouvelle pour ces quelques 900 salariés qui vous remercient du fond du cœur pour votre enthousiasme

Modifié par R2D2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, R2D2 a dit :

En effet, excellente nouvelle pour ces quelques 900 salariés qui vous remercient du fond du cœur pour votre enthousiasme

Avant de me remercier, ils peuvent remercier leur direction qui les a envoyés au fond du trou.

 

 

https://blogs.mediapart.fr/emmanuel-schwartzenberg/blog/190118/presstalis-macron-face-un-scandale-detat

Citation

L’ancienne gouvernance de Presstalis, débarquée en juillet 2017 - la présidente Anne Marie Couderc et Vincent Rey, le directeur général, n’auraient pas anticipé l’effondrement des volumes de vente de la presse (notamment télévisée et féminine) et les conséquences d’une baisse des barèmes sur les titres ayant quitté les MLP, les messageries concurrentes. Le laxisme des administrateurs dénoncé par la commission supérieur des messageries a aggravé la situation au point de la rendre explosive sur le plan économique comme politique.

Citation

L’examen attentif des comptes sociaux 2016 faisait déjà apparaître de grands risques concernant la poursuite de son activité. Les commissaires aux comptes YCC et Ernst & Young ont, pour se protéger, enfoui une remarque évoquant la fin de la société : « Si le projet de mise en place de source de financement complémentaire n’aboutissait pas, l’application de cette convention de continuité d’exploitation pourrait être remise en cause ».

Citation

Pour mémoire, fin 2016, l’ancienne gouvernance de Presstalis avait soit menti à la représentation nationale, soit fait preuve d’une grande incompétence car le Sénat, écrit dans son rapport sur le projet de loi de finances 2017: « La messagerie prévoit un bénéfice avant intérêts et impôts en augmentation, à hauteur de 5,1 millions d’euros  qui pourrait atteindre 12,5 millions d'euros en 2017 et 22,3 millions d'euros en 2018, selon les informations transmises par Presstalis

 

Citation

 

36 millions d’euros de pertes opérationnelles

La situation était pourtant grandement préoccupante puisque le rapport de gestion de l’AG du 29 juin 2917 de Presstalis relève une «baisse en volume des ventes des quotidiens de 11% et des publications -3,9% ».

 

Cette tendance, au vu des chiffres publiés par l’ACPM concernant les ventes de la presse, s’est poursuivie au même rythme l’an dernier. Au point que des administrateurs de Presstalis ont laissé fuité l’information selon laquelle l’entreprise ne dégagerait pas un résultat opérationnel positif de 21,8 mais une perte 15 millions d’euros environ. Soit un différentiel de 36 millions d’euros.

 

Citation

 (Rappelons que l’entreprise dans son ensemble comptait en 2016, 1672 salariés pour une masse salariale de 110 millions d’euros, soit 65790 euros par salarié).

 

Modifié par Agfa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Agfa a dit :

 (Rappelons que l’entreprise dans son ensemble comptait en 2016, 1672 salariés pour une masse salariale de 110 millions d’euros, soit 65790 euros par salarié).

Mais ça c'est une moyenne :

un exemple : 7 M de masse salariale pour 60 salariés = 117 000€ en moyenne

Mais en réalité j'ai 40 personnes à 40 000 et 10 à 500 000 !

 

Je ne sais pas comment est Presstalis mais j'imagine assez une armée mexicaine avec beaucoup de cadres et de chargés de mission

J'ai peut être tord, peut qu'effectivement l'ensemble des salariés touchent un peu plus de 3000€ net chaque mois.

 

Cdlt

 

 

 

Modifié par ManuTaden

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 22/04/2020 à 16:41, R2D2 a dit :

En effet, excellente nouvelle pour ces quelques 900 salariés qui vous remercient du fond du cœur pour votre enthousiasme

Ben, je suis pret a payer le Champagne le jour ou on débranche Presstalis !! J'ai les moyens, j'ai réussi a me débarrasser de la Presse (plus que 5% de mon CA, et je ne parle pas en terme de rentabilité !!), je gagne donc de l'argent, là ou une presse pure survie tout en servant de perfusion a cash pour Presstalis !

ça fait 25 ans que j'ai une presse (6h30-19h30 6j/7 et 7h-13h le Dim) et que je paye de mes deniers et de ma santé (livraison nulle, surcharge de titre, des paiements supérieur a mon CA presse de la semaine, les grèves (mais nous, on est ouvert, on bosse mais on a rien a vendre) pour une forte catégorie d'idiots privilégiés qui ont sciée la branche sur laquelle ils étaient (comme jadis les dockers sur Marseille). ça fait 20 ans que j'attend ça, je vais pas pleurer 🙄.  Au pire, dommage pour les derniers arrivés, ils n'ont pas eu le temps de profiter des "avantages" Presstalis, That's Life.

 

Le 22/04/2020 à 17:18, ManuTaden a dit :

Mais ça c'est une moyenne :

Vuiiii, comme le montre @Agfa, les directeurs (mais aussi les gros éditeurs Figaro, Monde, Canard, etc qui se sont gavé grâce aux subventions pharaoniques qu'ils se distribuaient . ) étaient des directeurs/trices bidons puisque Presstalis était une des nombreuse entités qui servent a "placé" les hauts fonctionnaires et autres énarque/amis/maîtresse/élite autoproclamé, etc, donc gestion nulle et salaire pharaonique. Même le liquidateur se prend plus d'1 millions d'€ !!

Ceci dit, le salaire de départ au plus bas de l’échelle, chez Presstalis, c'était plus de 2K hors diverses primes inutiles et un travail presque inexistant puisque tout est automatiser. Salaire très correct, avantages et primes plus que conséquentes .... et grève a répétition, gestion calamiteuse des livraisons, des "commerciaux" qui savent qu'ils ne servent a rien et donc, ne font rien, etc.

Les Presses pure et kiosques, eux, oui, ils me font de la peine. Des années qu'ils subissent Presstalis, et en crevant, Presstalis risque de les emmener dans son sillage, alors que eux, leur seule erreur, a été d'ouvrir 6/7 jours par semaines, sans penser a vivre !! Sans oubliés les "petits éditeurs" que Presstalis n'a pas payer en Novembre, puis Décembre et enfin ... ne toucheront encore rien lorsque Presstalis vas couler ... et les faire couler en même temps. Ne laissant au paysage de presse français que des hebdo/magasines mielleux et insipide dirigés par un Drahi, Niel, etc ! Tout ça parce que Presstalis (qui aurait du disparaître proprement depuis 10 ans) a refuser de mourir a coup de grèves et de demande de subvention :

Sarkozy 2012 : 60 M€ https://www.lesechos.fr/2012/09/distribution-de-la-presse-vers-une-sortie-de-limpasse-pour-presstalis-380308 , sur 200 M€ de déficit. Jamais rembourser !

Hollande 2016 : 90 M€ https://www.lepoint.fr/economie/le-distributeur-de-journaux-presstalis-sauve-avec-l-aide-de-l-etat-15-03-2018-2202759_28.php  , sur 300 M€ de déficit.La première traite tombait fin 2019 ... pas payé !!

Macron 2020 : il dit Stop, mais doit quand même remettre quelques M€ ... 

Bref, la disparition de Presstalis, même si elle occasionne quelques dégâts collatéraux, vu de mon cotés, c'est 🍾🍹 .  J'assume mon cotés Trump sur ce coup . Surtout que la Presse ne représente plus rien dans mon chiffre.

 

Ps: désoler a tous du HS .... vous aurez compris que c'est un sujet qui me tient a cœur 🤗 

Modifié par TobacoHabana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...