Aller au contenu

Messages recommandés

Le 10/04/2021 à 14:51, Antoine41 a dit :

....un supercharger en panne ???? Noooooonnnn impossible....c'est comme si la fusées Space x rate leur atterrissage...Elon le permet pas....😂

 

Ca peut arriver :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/04/2021 à 11:00, Forhorse a dit :

Info interessante trouvé dans les caracteristiques de cette cpc-50

Donc visiblement la mesure certifié MID sur le DC existe... cette histoire de facturation de la charge au temps plutôt qu'au kWh pour cause d'absence de norme MID sur le DC est bidon.

sur une 50kW !

plus le chargeur est rapide plus c'est compliqué

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/04/2021 à 10:09, farenas a dit :

Humm, comme St Thomas, je ne crois que ce que je vois, et je n'en vois pas encore assez.

 

Toujours les mêmes effets d'annonce.

les décrets étant passés c'est quand même au delà de l'annonce

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Fender a dit :

plus le chargeur est rapide plus c'est compliqué

C'est surtout compliqué dans la tête du législateur, car mesurer une puissance en courant continu c'est quand même bien plus simple qu'en alternatif, y'a pas tout ce bordel de déphasage, d'harmoniques et compagnie...

Au pire, suffit de mesurer AVANT le chargeur puisqu'il est forcement alimenté en alternatif et que des compteurs certifié MID existent forcement pour cette gamme de puissance (sinon comment EDF pourrait facturer son courant aux industriels...)

OK c'est le client qui paye les pertes du chargeur et alors ? de toutes façons il les payera d'une façon ou d'une autre ! (si c'est pas directement, c'est dans la marge sur le prix)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

c'est pas que les Français, même les allemands n'ont validé que des modèles de max 50kw pour l'instant

un des pb c'est que l'intensité et la tension ont des variations importantes et assez rapides ce qui peut augmenter fortement l'erreur en cas de fréquence de mesure insuffisante. C'est un véritable problème de physique, pas juste un truc saugrenu de législateur.

(car oui, contrairement à la façon dont ça a été présenté c'est pas la France mais toute l'europe qui est concernée, sur les chargeurs DC rapides de plus de 50kW, la mesure en kWh n'est agréée quasi nulle part en europe (peut-être un modèle en allemagne s'ils ont avancé aussi vite que prévu), c'est juste une affaire de tolérance des pouvoirs publics (et des clients en tout cas ceux renseignés) sur cette période transitoire le temps de trouver comment répondre aux exigences européennes, (avec l'allemagne et la france qui sont le plus souvent en pointe sur ces normes de métrologie par "tradition").

vous saurez que c'est vraiment ok, légal et sûr quand il y aura sur les chargeurs le même genre d'étiquette verte de validité de contrôle que sur les pompes à essence.

en attendant, rien ne vous dit que la mesure n'est pas déconnante aujourd'hui (dans un sens ou dans l'autre)

Modifié par Fender

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Forhorse a dit :

Au pire, suffit de mesurer AVANT le chargeur puisqu'il est forcement alimenté en alternatif et que des compteurs certifié MID existent forcement pour cette gamme de puissance (sinon comment EDF pourrait facturer son courant aux industriels...)

OK c'est le client qui paye les pertes du chargeur et alors ?

Et alors ? C'est illégal.

 

Cela dit, je pense que c'est ce que fait Tesla sur les SuC et semble-t-il Ionity en Allemagne...

Pour Tesla, je pense que c'est du "pas vu, pas pris" et pour Ionity, je suppose qu'ils ont obtenu des dérogations.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
il y a 34 minutes, Fender a dit :

vous saurez que c'est vraiment ok, légal et sûr quand il y aura sur les chargeurs le même genre d'étiquette verte de validité de contrôle que sur les pompes à essence.

C'est d'ailleurs aussi une partie du problème, car au delà de la certification du compteur en laboratoire, il faut aussi être capable de faire les contrôles périodiques sur site.

 

Dans ce sujet :

Le 07/04/2021 à 18:33, Fender a dit :

(les seules bornes DC agréées en allemagne à ce moment là étaient celles de la marque compleo Compleo erhält Eichrechtszertifikat für DC-Ladestationen - electrive.net

En 2020, le seul compteur MID DC homologué en Allemagne pouvait donc monter à 75 kW maximum et le directeur marketing de Compleo déclarait :

Citation

«Nous partons du principe que le plus grand nombre d'unités est nécessaire dans la zone comprise entre 24 et 50 kW», explique le directeur marketing Tobias Siebel.

 

Modifié par Remy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personne me ferra croire qu'en 2021, à l’époque où la moindre calculatrice de collégien est 100 fois plus puissante que l'ordinateur qui à permit d’atterrir sur la lune, on est pas capable de calculer de façon fiable l’énergie délivrée en courant continu, quelque soit la puissance.

On sait mesurer tension et courant à des taux d’échantillonnages bien au delà de ce qui est nécessaire et le premier microprocesseur ou FPGA venu ou presque est capable d’intégrer pour donner une mesure fiable. 

C'est purement un problème politique/législatif et surement pas technique. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Remy a dit :

Et alors ? C'est illégal.

En quoi ça serait illégal... quand tu achètes un morceau de bois de charpente chez un marchand de matériaux tu le payes sur sa section en sortie de scierie et non pas sur la section qu'il fait réellement au moment de l'achat, tu payes bien les pertes liées au séchage du bois. 

Donc en quoi le fait de payer les pertes liée au rendement forcement imparfait du chargeur serait illégal ? De toutes façons, tu les payeras d'une façon comme d'une autre*.

Et si vraiment c'est illégal aujourd'hui pour une obscure raison, c'est juste du blabla juridique, c'est pas une loi immuable de l'univers. Suffit de décréter que ce n'est pas illégal et le problème n'existe plus.

 

* Pour prendre un exemple un peu absurde, imaginons un chargeur avec un rendement de 50%... que l’opérateur te facture 1kWh côté continu ou 2kWh côté alternatif, il achètera toujours 2kWh sur le réseau. S'il achète 1€ le kWh, si on exclu sa propre marge, il te le vendra soit 1€ le kWh s'il compte côté AC ou 2€ le kWh côté DC, il va surement pas te faire cadeau des pertes du chargeurs même si c'est "illégal" de te les facturer.

C'est pareil chez EDF hein, même s'il compte le courant à l'entrée de la maison, tu penses bien que le prix du kWh facturé inclus ce qui est perdu dans les lignes... S'il y avait moyen que tout le monde ai sa propre ligne entre la centrale et la maison, tu penses bien que le compteur serait côté centrale, pas côté maison... même avec le Linky !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Fender a dit :

c'est pas que les Français, même les allemands n'ont validé que des modèles de max 50kw pour l'instant

un des pb c'est que l'intensité et la tension ont des variations importantes et assez rapides ce qui peut augmenter fortement l'erreur en cas de fréquence de mesure insuffisante. C'est un véritable problème de physique, pas juste un truc saugrenu de législateur.

(car oui, contrairement à la façon dont ça a été présenté c'est pas la France mais toute l'europe qui est concernée, sur les chargeurs DC rapides de plus de 50kW, la mesure en kWh n'est agréée quasi nulle part en europe (peut-être un modèle en allemagne s'ils ont avancé aussi vite que prévu), c'est juste une affaire de tolérance des pouvoirs publics (et des clients en tout cas ceux renseignés) sur cette période transitoire le temps de trouver comment répondre aux exigences européennes, (avec l'allemagne et la france qui sont le plus souvent en pointe sur ces normes de métrologie par "tradition").

vous saurez que c'est vraiment ok, légal et sûr quand il y aura sur les chargeurs le même genre d'étiquette verte de validité de contrôle que sur les pompes à essence.

en attendant, rien ne vous dit que la mesure n'est pas déconnante aujourd'hui (dans un sens ou dans l'autre)

Salut,

 

Je suis un peu surpris par ton message car ici en Allemagne je cherche sur du ionity ou EnbW en DC rapide > 100kW et je suis facturé au kWh. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/04/2021 à 16:41, Grand-Vince a dit :

Orléans Gidy à l'instant : toujours pas en service52c9c734d96dbe9aef9557f027663628.jpg

Les avez vous ajoutées sur Chargemap ?
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/04/2021 à 07:45, romainpp a dit :

Salut,

 

Je suis un peu surpris par ton message car ici en Allemagne je cherche sur du ionity ou EnbW en DC rapide > 100kW et je suis facturé au kWh. 

Oui on ne dit pas le contraire, on dit que c’est une question soit de tolérance soit de risque légal moins important car les normes sur les appareils de mesure sont au moins aussi voire plus draconiennes en Allemagne.

Dans le strict respect des normes c’est pas plus légal la bas qu’ici de facturer avec un appareil de mesure non certifié. Après chacun prend ses risques en fonction de la sévérité de la sanction et du risque d’erreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/04/2021 à 20:43, Forhorse a dit :

Personne me ferra croire qu'en 2021, à l’époque où la moindre calculatrice de collégien est 100 fois plus puissante que l'ordinateur qui à permit d’atterrir sur la lune, on est pas capable de calculer de façon fiable l’énergie délivrée en courant continu, quelque soit la puissance.

On sait mesurer tension et courant à des taux d’échantillonnages bien au delà de ce qui est nécessaire et le premier microprocesseur ou FPGA venu ou presque est capable d’intégrer pour donner une mesure fiable. 

C'est purement un problème politique/législatif et surement pas technique. 

Je te laisse chercher y’a pas mal d’articles en Allemagne sur la difficulté de la certification des chargeurs rapides, aussi bien par des fabricants que par l’organisme certificateur. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/04/2021 à 20:57, Forhorse a dit :

* Pour prendre un exemple un peu absurde, imaginons un chargeur avec un rendement de 50%... que l’opérateur te facture 1kWh côté continu ou 2kWh côté alternatif, il achètera toujours 2kWh sur le réseau. S'il achète 1€ le kWh, si on exclu sa propre marge, il te le vendra soit 1€ le kWh s'il compte côté AC ou 2€ le kWh côté DC,

Le problème, ce n'est pas pour UN fournisseur, mais pour assurer l'égalité entre différents fournisseurs.

 

Si un fournisseur utilise des bornes à 50% de rendement et un autre des bornes à 90% de rendement, en mesurant l'énergie en entrée de borne, ils te facturent la même chose pour une grosse différence d'énergie fournie à la voiture.

 

Le 16/04/2021 à 20:57, Forhorse a dit :

 il va surement pas te faire cadeau des pertes du chargeurs même si c'est "illégal" de te les facturer.

Il n'est pas question d'en faire cadeau, mais bien de les inclure dans le prix de vente affiché, ce qui permet de comparer les prix de vente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Remy a dit :

Le problème, ce n'est pas pour UN fournisseur, mais pour assurer l'égalité entre différents fournisseurs.

 

Si un fournisseur utilise des bornes à 50% de rendement et un autre des bornes à 90% de rendement, en mesurant l'énergie en entrée de borne, ils te facturent la même chose pour une grosse différence d'énergie fournie à la voiture.

Bah perso je vois pas trop où est le problème. De toutes façons la différences de rendement entres les différentes marques de bornes va se jouer à quelques points, un dizaine tout au plus. Tant que c'est affiché clairement (pas le rendement mais le fait que tu es facturé sur ce que la borne consomme et pas sur ce qu'elle te fourni*) et que tu sais ce que tu payes y a pas d'arnaque.

Ensuite la "sélection naturelle" fera le reste, le partage sur les réseaux sociaux ou des forums comme ici feront que rapidement les réseaux avec les chargeurs ayant le moins bon rendement (et donc les plus cher à l'usage) seront évités.

En tout cas c'est pas plus inacceptable que de facturer à la minute sur des bornes dont la puissance réelle n'est pas forcement celle qui est annoncée (ou qui ne tient pas dans le temps cause batterie tampon) et qui dépend de ton véhicule, de la température, du niveau de charge, etc...

 

* Et de toutes façons, on pourra tourner le problème dans tous les sens, entre la borne et la voiture il y a le câble, et suivant celui-ci (sa section, sa longueur, etc...) il y aura toujours des pertes variables qui seront presque impossible à comptabiliser (sauf à mesurer effectivement la chute de tension entre la borne et la prise... mais ça devient usine à gaz) et qui seront inégales d'un type de borne à l'autre et même d'un véhicule à l'autre en fonction de sa puissance de charge. Donc tu seras toujours facturé sur des pertes variables et inégales même avec un super compteur MID DC.

 

Entendons nous bien, je ne dis pas qu'il faut abandonner l'idée de facturer sur une mesure DC, mais je dis que plutôt que de nous arnaquer avec des facturations au temps qui ne riment à rien, il était facile pendant une période de transitions de facturer sur la consommation AC, là encore c'était juste une volonté politique.

Mais bon, on est toujours très performant quand il s'agit d'appliquer des règles débiles ou de sortir des règlements contre-productifs, moins quand il faut trouver des solutions simples.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En attendant on ne sait pas encore quand ouvrent ces bornes, leur tarif et le projet de développement en France... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, chgros1 a dit :

En attendant on ne sait pas encore quand ouvrent ces bornes, leur tarif et le projet de développement en France... 

Oui...et aucune trace sur le site Vinci...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/04/2021 à 21:33, Forhorse a dit :

C'est certainement pas une difficulté technique.

Le mec qui sait mieux que les fabricants et certificateurs, un truc courant sur internet 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dis juste que s'ils voulaient le faire, c'est pas l'état de la technique actuelle qui les en empêche.

Faire certifier un appareil de métrologie c'est beaucoup de travail, ça coute donc de l'argent, quelque soit le domaine.. même pour un compteur d'eau ça ne se fait pas comme ça.

Ce qui faite que ça n'existe pas actuellement c'est pas parce que c'est compliqué techniquement, c'est parce que les fabricants ne voient pas l’intérêt (la rentabilité...) d'investir dans ce développement c'est tout.

Donc c'est pas technique, c'est politique.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut aussi que les labos de vérification soient équipés pour la certification (et par la suite pour les re-certifications sur site)

 

Je ne suis pas du tout certain que ce soit le cas pour ces puissances en courant continu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est tout un écosystème à développer, donc un gros investissement à faire, pour une rentabilité sans doute jugée insuffisante actuellement.

D'autant plus que les gestionnaires de réseau doivent certainement être gagnant à facturer au temps plutôt qu'au kWh donc pas trop demandeur d'un compteur certifié.

Tant qu'aucune loi ne dirai "c'est facturation au kWh obligatoire avec compteur certifié" faut pas trop compter sur une volonté des fabricant à développer ce genre de compteur.

Mais je maintient que ce n'est clairement pas à cause d'une trop grosse difficulté technique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Oui, "techniquement", on saurait fabriquer les équipements de certifications, mais il n'y a pas de fabricants.

Donc les organismes de certification ne peuvent pas s'équiper pour tester les bornes DC.

Du coup les fournisseurs de bornes DC ne peuvent pas les faire certifier.

 

On peut aussi dire que c'est une limitation "technique" des organismes de certifications : ils ne sont équipés que jusqu'à une certaine puissance.

 

 

Modifié par Remy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...