Aller au contenu
david13

Les preuves des avantages du VE : la médiathèque en ligne

Messages recommandés

5 bonnes raisons d’abandonner votre voiture à essence pour un modèle électrique selon ecoloauto.com

 

Citation

Faire sa part pour la planète

N’émettant aucun CO2 en se déplaçant, les véhicules électriques sont nettement moins polluants que les modèles à essence.

À une époque où l’impact des humains sur les changements climatiques est indéniable, l’abandon des véhicules traditionnels à essence est inévitable. Après des années de développement de la part des constructeurs automobiles, les modèles électriques sont désormais au point et vous permettent de continuer de vous déplacer en tout confort et en toute sécurité en réduisant votre impact sur l’environnement. C’est le moment d’agir!

Un plaisir de conduire surprenant

Contrairement à ce que certaines personnes semblent croire, la conduite d’un véhicule électrique n’a absolument rien d’ennuyant. Au contraire, l’accélération des modèles électriques est de loin supérieure à celle de la très grande majorité des voitures à essence.

Alors que la puissance d’un moteur thermique doit passer par une transmission pour finalement aboutir aux roues du véhicule, le moteur électrique vous permet de jouir d’une instantanéité époustouflante. Tous les conducteurs de voitures électriques vous le confirmeront: l’essayer, c’est l’adopter!

Une subvention alléchante

Motivé à encourager les automobilistes à se tourner vers les véhicules électriques, le gouvernement du Québec offre une remise financière allant jusqu’à 8000$ à l’achat d’un véhicule électrique neuf et 4000$ pour les modèles usagés n’ayant jamais été immatriculés dans la province.

Le Québec est la province la plus généreuse au pays dans ce domaine. Aussi bien en profiter, parce que ces subventions ne seront pas éternelles!

Des économies substantielles

En plus de profiter d’une aide financière du gouvernement, les propriétaires de véhicules électriques économisent grâce à un paquet d’autres facteurs.

D’abord, les milliers de dollars que vous gaspillez chaque année en essence peuvent enfin être économisés. Une recharge d’un véhicule électrique ne coûtant qu’une infime fraction d’un plein d’essence, le calcul est assez facile à faire.

En achetant une voiture électrique, vous épargnerez aussi de multiples rendez-vous d’entretien chez le concessionnaire. Finis, les changements d’huile et autres caprices des moteurs à essence. Résultat, plus d’argent dans vos poches et moins de temps perdu à siroter un café au garage!

Aussi, comme un moteur électrique comporte beaucoup moins de pièces mobiles qu’un moteur à essence, les risques de bris à long terme sont beaucoup moins importants.

Un pied de nez aux pétrolières

Rien de plus satisfaisant que de conduire devant une station d’essence et de ne pas avoir à se soucier d’arrêter.

Avec un véhicule électrique, vous pouvez circuler librement toute la journée et simplement brancher la voiture à la maison durant la nuit pour qu’elle soit à pleine charge le lendemain matin, prête à reprendre la route. Et si vous deviez vous déplacer sur une distance dépassant l’autonomie de la batterie, des bornes de recharge rapide ont été implantées un peu partout dans la province pour vous permettre de reprendre la route rapidement.

Après des années à endurer les hausses subites du prix de l’essence avec cet insoutenable sentiment d’impuissance, il est enfin possible d’obtenir votre vengeance sur les pétrolières!

ecoloauto.com

 

Modifié par XBOS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 05/04/2018 à 16:33, ChristophedeNiort a dit :

Toutes les études ACV amènent au même résultat :

- grande disparité des valeurs,

- grande différence entre les technologies.

 

Donc résumons :

- LMO de 50 à 75 kg CO2eq/kWh,

- LFP de 30 à 270 kg CO2eq/kWh,

- NMC de 40 à 240 kg CO2eq/kWh.

 

Pour couvrir tous mes besoins de VP au départ de chez moi, il me faut une batterie d'au moins 85 kWh sur la base d'une consommation de 13 kWh/100 km.

Ce qui nous donne entre 2,6 t et 20,4 t CO2eq pour la fabrication de la batterie soit du simple au 7,8 fois plus !

Admettons que je recharge uniquement en dehors des pointes avec une charge carbone de 82 g CO2eq/kWh (moyenne française), cela fait 13 g CO2eq/km.

Sur les trajets considérés, je consomme :

- 4,2 l /100 km en essence soit 118 g CO2eq/km,

- 3,5 l /100 km en gazole soit 111 g CO2eq/km.

Donc entre 23 423 km et 183 784 km.

Sauf que ce calcul ne tient pas compte du fait que :

- un véhicule avec une batterie de 85 kWh ne consommera pas 13 kWh/100 km,

- les véhicules thermiques sont alimentables en carburant renouvelable,

- un véhicule avec une batterie de 85 kWh sera beaucoup plus lourd que les véhicules thermiques utilisés, mais on ne va pas rerentrer dans le débat que certains ne veulent pas entendre,

- la masse beaucoup plus importante a forcément d'autres impacts en terme de production de CO2 à la fabrication que la seule batterie.

 

Devant tant d'incertitudes et du fait que même en utilisant un VT, j'atteins le facteur 4 et prochainement la neutralité carbone, alors quel est l'intérêt (en propre et pour la collectivité) que j'utilise un VE ?

Sauf qu’une voiture thermique fait bien plus que le co2 théorique ndnc tu peux rajouter bien 25% et pour fabriquer du carburant il faut brûler encore du petrole environ 40% pour le raffiner et de l’électricité pour le fonctionnement de la raffinerie , stations services etc, environ 2kw pour chaque litre au final pour 6l au 100km’ c’est 12 kw d’elec, plus 2,28kg de co2 par litre d’essence ou 2,6 kg de co2 par litre de gazole, plus les 40% pour la fabrication, donc pour un diesel de 6l au 100 c’est 218g/km du puits à la roue, et une électrique c’est 15,5kw/100

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais aussi sorti cette argument des 2kw par litre d'essence et il me semble que c'est@agfa qui avait trouvé quelques doc pour me prouver que c'est bien moins.

Ce chiffre vient de E.Musk il me semble

Modifié par djoul62

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant article du Blick du 22.3.19 :

« Le CO2 produit par une VW Golf tout au long de son cycle de vie – de la fourniture de matières premières à l'exploitation et au recyclage- se situe maintenant à environ 44 tonnes en Europe. 

Selon VW, la valeur d'un véhicule électrique comparable devrait être d'environ 30 tonnes; et continuera à baisser à l'avenir, par exemple, grâce à l'électricité plus verte aux usines. 

Bien sûr, il est également important de considérer la provenance de l'électricité consommée pour la conduite. En Suisse, 60% de l'électricité provient déjà de sources renouvelables comme l'énergie hydroélectrique. C'est pourquoi un E-car dans ce pays protège définitivement l'environnement! »

https://www.blick.ch/auto/elektroautos-im-faktencheck-gruene-luege-oder-gruene-loesung-id15220845.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Blick est un journal sérieux...

Étonnamment, cela rend cet article encore plus crédible, en toute logique, il aurait du casser le VE.

 

Antoine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah !!! Petite expérience l'autre matin pour aller recharger mon utilitaire diesel en carburant (pas possibilité de le changer pour un électrique pour le moment). Arrivé sur la borne de recharge (bon en vrai on dit station essence mais comme je ne roule plus qu'en ioniq d'habitude...) qu'est ce que je vois sur un petit panneau : borne en panne, débit insuffisant... du coup je me met sur une autre pompe et la bim, impossible de lire ma CB... Après plusieurs tentatives et bien 10 minutes de perdu je peux enfin me servir en carburant polluant. Et non je ne peux pas me mettre au chaud comme sur la ioniq quand je recharge, non je dois rester dans le froid la main sur le pistolet bien gras de gazoil...

Oui mesdames et messieurs il y a bien aussi des P... de pompes à essences qui sont défectueuses, oui les bornes de recharges électriques n'ont pas le monopole des galères de lancement de charge. OUI il faut rester dans le froid et la pluie pour remplir son utilitaire à sec qui fait 70 L et qui prend un temps fou à se remplir quand il y a des faibles débits. OUIIII ça m'a soulé d'aller faire le plein !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/05/2019 à 18:23, Uolif a dit :

Aucune difficulté à intégrer le véhicule électrique selon RTE :

https://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5N22R3TU

Lien pdf : Enjeux du développement de l’électromobilité pour le système électrique

https://www.rte-france.com/sites/default/files/rte_-_mobilite_electrique_-_principaux_resultats_-_vf.pdf

 

Le même rapport, décrypté par Sciences et Avenir. 

https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/transports/le-reseau-electrique-assurera-le-developpement-des-ve_133669

 

Trop de positif dans cet article, j'ai eu du mal à y croire ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Point que l'on n'aborde jamais non plus c'est toute l'infrastructure derrière le refroidissement moteur thermique et sa lubrification.

Ça sera certainement un désastre pour l’industrie des huiles et autres lubrifiants permettant "d'améliorer" les performances des moteurs thermiques qui sont si peux efficients même avec des années et des années de recherche...

Et là on se dit :"wow mais ça fait quand même pas mal d'années que l'on nous "embobine" (pour rester poli...) avec ces moteurs thermiques..."

Même si bon on aurait pas pu s'en passer avant.. (quoique ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Mrjequil a dit :

Point que l'on n'aborde jamais non plus c'est toute l'infrastructure derrière le refroidissement moteur thermique et sa lubrification.

Ça sera certainement un désastre pour l’industrie des huiles et autres lubrifiants permettant "d'améliorer" les performances des moteurs thermiques qui sont si peux efficients même avec des années et des années de recherche...

Et là on se dit :"wow mais ça fait quand même pas mal d'années que l'on nous "embobine" (pour rester poli...) avec ces moteurs thermiques..."

Même si bon on aurait pas pu s'en passer avant.. (quoique ...)

ne t'inquiete pas, c'est deja dans les tuyaux :

 

https://www.total.com/fr/medias/actualite/communiques/mobilite-electrique-innovation-total-lance-une-gamme-pionniere-de-fluides-dedies-aux-vehicules

 

Mobilité électrique & Innovation : Total lance une gamme pionnière de fluides dédiés aux véhicules électriques et hybrides

 

05/12/2018

 

Actualités

Paris – Total accentue son positionnement d’acteur de référence de la mobilité électrique en proposant dès aujourd’hui une gamme innovante de fluides pour véhicules électriques et hybrides. Fruits d’un important travail des équipes R&D du Groupe, ces produits ont été spécialement développés pour répondre aux besoins de refroidissement et de lubrification des différents organes de ces nouvelles motorisations et en assurer un fonctionnement dans des conditions optimales. 

 

Deux nouvelles gammes de produits sont ainsi mises à disposition des constructeurs : Total Quartz EV Fluid, dédiée aux véhicules légers, et Total Rubia EV Fluid, pour les véhicules industriels et utilitaires ainsi que les bus électriques. 

 

Commercialisés par Total Lubrifiants, ils viennent compléter les solutions autour de la mobilité électrique déjà proposées par Total dans des applications aussi variées et concrètes que la recharge, le stockage ou la gestion de flotte.

 

« A la suite d’un important travail de recherche, nous sommes fiers d’avoir développé des produits qui répondent aux besoins nouveaux de la mobilité électrique.»  a déclaré Philippe Charleux, Senior Vice President Lubrifiants et Spécialités de Total. « Intégrés dès leur sortie d’usine, ces fluides haute performance accompagneront les véhicules électriques tout au long de leur cycle de vie, pour le plus grand bénéfice de nos clients : équipementiers, constructeurs comme utilisateurs finaux. Ce projet illustre notre excellence technique et nos capacités d’anticipation et d’innovation, mises ainsi au service d’une mobilité responsable et performante. »

 

Des développements en réponse à des exigences techniques nouvelles

 

Ces gammes ont été développées pour répondre pleinement aux problématiques spécifiques des moteurs et des transmissions à hautes vitesses de rotation, ainsi qu’aux besoins de maitrise des échanges thermiques dans les batteries. 

 

Les chercheurs de Total ont ainsi axé leurs recherches et le développement de ces fluides autour de 4 caractéristiques majeures, indispensables à toute application électrique ou hybride :

 

  • des propriétés diélectriques, essentielles à une utilisation en présence de courant électrique
  • une compatibilité avec les nouveaux composants liés à l’électrification, permettant d’éviter la corrosion des bobines de cuivre du moteur électrique et de protéger les matériaux en polymères les recouvrant 
  • une réponse aux contraintes thermiques très spécifiques aux modèles électriques : évacuation rapide des calories lors de fortes accélérations ou lors de charges rapides, management thermique des batteries …
  • des fonctionnalités de lubrification conventionnelles de la transmission, afin de protéger les organes mécaniques, de maintenir des propriétés optimales de friction et donc de garantir l’efficacité des véhicules sur la durée.

 

Total et la Mobilité Electrique 

 

Cette gamme de fluides pour véhicules électriques et hybrides, proposée aujourd’hui par Total Lubrifiants, s’inscrit dans la droite ligne de la Stratégie Climat de Total et de l’ambition du Groupe de réduire l’intensité carbone des produits énergétiques mis à disposition de ses clients.

Elle vient compléter le large éventail de solutions autour de la mobilité électrique déjà proposées par le Groupe Total et ses filiales, avec notamment :

 

  • Un maillage de bornes de recharge au sein du réseau de stations-service TOTAL avec à terme 1000 bornes HPC (Très Haute Puissance - 150 kW), installées sur 300 stations, soit tous les 150 kms en Europe de l’Ouest
  • Des partenariats donnant aux professionnels un accès avec la Carte TOTAL GR à plusieurs dizaines de milliers de bornes de recharge publiques à travers l’Europe
  • 10,000 points de charge dans le domaine public en France, installés au sein de collectivités publiques et d’entreprises, gérés par G2Mobility.
  • Des solutions de recharge dans le domaine privé, avec les offres de mobilité verte de Direct Energie et de Total Spring en France ainsi que de Lampiris en Belgique, associées à leurs offres de fourniture d’électricité

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ça va alors... je me sentais coupable de la mort de milliers d’emplois... merci Total ?.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez encore un petit billet d'humeur sur la recharge des moteurs thermiques... Ce matin je me fais un petit kiff coupable en prenant la moto (pas électrique bien sur car hors budget pour le moment...) et bim plus d'essences et du coup comme un naïf petit pollueur je me dis aller je vais à la station du coin, tout va fonctionner sans pb...?... Ben pareil que l'autre fois : impossible de lire mes deux CB (faut vraiment que j'arrête cette station...) Bon je ne panique pas il y a des stations essences partout contrairement aux bornes électriques... (c'est mon moi thermique qui parle bien sur). Du coup je vais à la prochaine station sur le chemin du boulot et là je n'en crois pas mes yeux : "STATION BLOQUE PROBLÈME ÉLECTRIQUE"... toutes les pompes bloquées car au magasin il y a eu une coupure de courant... La c'est sur c'est ma ioniq qui fou la poisse parce que j'ai pris la suzuki ce matin...  ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/06/2019 à 11:13, Mrjequil a dit :

Point que l'on n'aborde jamais non plus c'est toute l'infrastructure derrière le refroidissement moteur thermique et sa lubrification.

Ça sera certainement un désastre pour l’industrie des huiles et autres lubrifiants permettant "d'améliorer" les performances des moteurs thermiques qui sont si peux efficients même avec des années et des années de recherche...

Et là on se dit :"wow mais ça fait quand même pas mal d'années que l'on nous "embobine" (pour rester poli...) avec ces moteurs thermiques..."

Même si bon on aurait pas pu s'en passer avant.. (quoique ...)

et tout ce qui concerne le freinage car un jour prochain on pourrait bien se passer du système actuel plaquette-disque pour un système  entièrement électromagnétique

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une hausse moyenne de 30% des tarifs de la majorité des voitures neuve au 01/01/2020 ?

Modifié par la chignole

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 21 heures, la chignole a dit :

Une hausse moyenne de 30% des tarifs de la majorité des voitures neuve au 01/01/2020 ?

uniquement les thermiques!

les VE vont donc devenir compétitifs puisque pas d'augmentations pour ce genre d'arguments

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, gepeliste62 a dit :

uniquement les thermiques!

les VE vont donc devenir compétitifs puisque pas d'augmentations pour ce genre d'arguments

 

Eh oui d'où un sacré avantage pour les VE face au VT.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/07/2019 à 11:34, MB66 a dit :

Je n'y crois pas une seconde... Les constructeurs feront ce que l'on appelle de la marge compensée: c'est à dire augmenter aussi les produits qui n'ont pas lieu de l'être (les VE), afin de ne pas trop pénaliser leur cœur de métier (le VT)

c'est comme freiner en accélérant, aberrant, tarifs injustifiés d'ailleurs incapables d’être justifiés et Renault veut nous faire croire qu'ils perdent de l'argent malgré 280 000 ventes depuis 10 ans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...