Aller au contenu
grib78

La voiture électrique cause une énorme pollution minière

Messages recommandés

d’où sorts-tu ce type d’information? 
 
https://www.institutmontaigne.org/blog/quelles-energies-pour-lafrique
 
Et bien justement la production photovoltaïque est déjà passé de 1% à 13% en 8 ans. C ‘est l’énergie naturelle la plus uniformément répartie sur le continent. Contrairement à l’éolien par exemple.
la production électrique étaient en partie hydroélectrique pour certains pays en forte baisse de 98 à 77% sur la même période, mais elle ne couvre qu’une petite partie de la population africaine. Alors  quand France la consommation électrique baisse légèrement en Afrique elle va se développer fortement et localement en décentralisé.
 
Pour moi deux pays en Afrique ont une évolution forte de leur moyen de production électrique le Maroc et l’Afrique du Sud dans un moindre mesure l’Egypte.
le Maroc est exemplaire sur ce point, quand le Roi dit!
 
https://www.lemondedelenergie.com/maroc-ambitions-energies-renouvelables/2020/02/14/
 
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/developpement-durable/au-maroc-les-energies-vertes-ont-le-vent-en-poupe_141313

 Au Maroc PSA produits des voitures électrique la petite Ami de Citroën.
 
https://www.financialafrik.com/2019/10/08/voltalia-annonce-une-centrale-solaire-de-32-mw-en-egypte/
 
https://afrique.latribune.fr/entreprises/la-tribune-afrique-de-l-energie-by-enedis/2019-12-12/energies-renouvelables-l-afrique-du-sud-a-mille-projets-834794.html
 
https://www.total.com/fr/projets/solaire/prieska-energie-solaire-propre-fiable-afrique-du-sud
 
https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/09/28/a-kathu-en-afrique-du-sud-on-stocke-l-energie-du-soleil_6013441_3234.html
 
Enfin cela devrait être connu de tous où presque la quasi totalité des nouvelles capacités de production électrique au niveau mondiale se font en renouvelable comme le confirme l’AIE la plus prometteuse et écrasante dans les années avenir étant le solaire. L’Afrique étant le continent le plus irradié il ne faut longtemps pour comprendre ce qui va se passé étant l’énergie électrique la moins cher. Certains ne font pas du renouvelable propre on est d’accord mais si on prend l’exemple de la France et de la Finlande on a dépenser plusieurs dizaines de milliards sans avoir produits le moindre KWH et on ne sait toujours pas quand ils seront produits. En Afrique avec du photovoltaïque on aurait pu en éclairer des africains avec ses dizaines de milliards s’il ne se perdait pas en route!
 
https://www.industrie-techno.com/article/selon-l-aie-le-photovoltaique-connaitra-une-croissance-spectaculaire-d-ici-5-ans.57564
 
Mais il faut encore se faire violence car cela ne va pas encore assez vite. Et il faut encore se battre contre des contres vérités distiller encore aujourd’hui.
 
Alors que la planète ira mieux comme tu le dis. J’aimerais tellement pouvoir te croire. Mais je ne pense pas que c’est en propageant de tels informations erronées que cela fait n’avancer les choses dans le bon sens. Pourtant nous avons besoin de mettre toutes nos énergie dans le bon sens 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Donc les panneaux photovoltaïque ils sont éternelles et tu les produit comment ?
Tu lesrecuclzs comment ?
As tu vu un champ de panneau photovoltaïque la place que cela prend ce qu on a détruis pour les poser .

Je remet juste les choses dans leur contexte je ne suis pas un anti électrique bien au contraire mais je veux pas qu'on oublie de dire les choses ce n'est pas forcément si propre qu'on le dis

Envoyé de mon RMX1931 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'institut Montaigne c'est pas trop le type d'analyste que je prendrai en référence je les prendrai pour faire du lobby plutô.ils pullulent au sein du gouvernement et je suis bien placé pour le savoir , le parti pris de cet institut laisse pour moi a désirer.



Envoyé de mon RMX1931 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, ian a dit :

Donc les panneaux photovoltaïque ils sont éternelles et tu les produit comment ?
Tu lesrecuclzs comment ?
As tu vu un champ de panneau photovoltaïque la place que cela prend ce qu on a détruis pour les poser .

Je remet juste les choses dans leur contexte je ne suis pas un anti électrique bien au contraire mais je veux pas qu'on oublie de dire les choses ce n'est pas forcément si propre qu'on le dis

Envoyé de mon RMX1931 en utilisant Tapatalk
 

Les panneaux solaires photovoltaïques on une durée de vie d’environ 25 à 30 ans et il se recycle plutôt très bien. En effet c est quand même en grande partie du verre et les cellules à base de silicium donc du sable. Après l’encadré en aluminium et tu as aussi du cuivre et argent pour la partie connection électrique, le reste la membrane sous le module et la boîte de jonction et câble issus du pétrole pour quelques gramme. Un module se recycle à près de 98% cf PV Cycle. Pour la place je n’ai pas compris ta question désolé 😉.

 

pour la partie silice on va dire que je recycle quelques bouteilles vides de bon vins😀

DF221DD4-615C-40B4-BBF8-175ABA9039F2.jpeg

Modifié par rv45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, ian a dit :

A noter qu'une éolienne ne fonctionne pas en permanence et qu'elle a une durée de vie et qu'on ne peut en remettre une a sa place pour des raisons écologique .

Ah oui une éolienne a besoin d'un moteur combustion pour se lancer, à vérifier la durée de lancement mais ce n'est pas 1 h!

Il y a une erreur, ce post devrait être dans la partie blagues 🤣

Je viens de recracher une partie de mon café sur mon clavier en, lisant cette phrase 😫

 

Des infos déjà données l'an passé :

Renseignez vous, mais les dernières éoliennes géantes fabriquées à St Nazaire/ Cherbourg (GE haliade X) ont une capacité de production proche de celle du nucléaire, autour de 70/75% pour une centrale nucléaire et 60/65% pour les dernières éoliennes.

Les différences sont au niveau du coût :

- 14/15 milliards pour un EPR destiné à produire 12 TWh chaque année

- 9 à 10 milliards pour un champs d'éoliennes en mer de 12 TWh chaque année

nucléaire : plus de 10 ans de travaux

éoliennes : 3 ans ...

 

Le facteur de charge du solaire photovoltaique est d'environ 15% en France, mais aux tarifs actuels, avec 12 milliards (coût de l'EPR en 2018) il est possible de poser environ 25 GWc de photovoltaique, capable d'assurer environ 30 TWh de production annuelle !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 48 minutes, ian a dit :

Et les champs de photovoltaïque?
Quelles solution a t on ?

Envoyé de mon RMX1931 en utilisant Tapatalk
 

Oui les champs photovoltaïques au sol, je pense que l’on pourrait déjà utiliser pas mal de toitures individuelles mais aussi industrielles et commerciales. Fin 2019 une loi rend obligatoires l’installation sur les grandes surfaces type entrepôts mais la encore une loi plus où moins idiotes car avec certains classement ICPE on peut y échapper où interdir bêtement. Alors que l’aspect économique devrait suffit à rendre la chose évidente et rentable autrement. Pour les surface au sol polluer on peut encore imaginer cela compréhensible en terme d’utilisation.

BFE8ECC7-9846-4B98-BF39-A770C1B3555B.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 05/09/2020 à 15:26, ian a dit :

Juste une aparté c'est comme l'industrie pharmaceutique on a éradiqué le pb de pollution en envoyant l'industrie pharmaceutique en Asie maintenant on.parle de la faire revenir !!! Quid de l'environnement donc c'était pas bon chez nous mais maintenant c'est bien

Envoyé de mon RMX1931 en utilisant Tapatalk
 

Cela ne c’est pas passé comme cela! On a ponctionné l’industrie pharmaceutique Française car elle dégageait trop de bénéfice. Il était nécessaire de trouver un coupable pour les dérapages successifs des gouffres de la Sécurité Sociale. Mais au lieu de frappé partout où il y avait des abus depuis des décennies. On s’est acharné sur le prix du medicaments. En quelques années les prix étant tellement bas en France que même les anglais n’achetaient plus de médicaments aux laboratoires en UK, mais en France car beaucoup moins cher. Les prix étant tellement bas en France qu’ils ne pouvaient même plus être produits sans parler des génériques plus bas que bas. Résultat on a flinguer l’industrie pharmaceutique Française. Bravo et après on s’offusque de ne plus produire en France. Par contre on a bien fabriqué des agences de santé flanqué d’une pléthore de fonctionnaires qui n’ont aucune utilité. Comparativement à nos voisins allemand c’est édifiant sur le rapport efficacité coût. Pauvre France!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui et non
l'Inde représente 60 % de la production mondiale de vaccin.
La Chine est le premier fournisseur mondiale de principe actif .
Le problème n'est pas que français il est même mondiale et c'est bien ce que je dis les pays ont préféré délocalisé cet industrie pour causes de coût et d'écologie .l'Inde a une région qui est spécialisé dans l'industrie pharmaceutique les cours d'eau et les sols sont pollué par les rejets de ces industries . Mais la plupart des médicaments viennent d'Inde .
Et je ne vois personnes s'inquiétant des dégâts du moment que nous avons des médicaments.
Pour moi en gros on s'en fout car les conséquences écologique ne sont pas devant notre porte .
Pour revenir au voiture Sait on comment Renault recycle ses batteries ? Si c'est comme Apple on est mal barré !!

Envoyé de mon RMX1931 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Renault est il le bon modèle? hum...😕

 

le bon sens voudrait que l’on utilise en stationnaire ces batteries pendant des années avant de les recycler chimiquement.

 

stocker l’électricité des énergies renouvelables solaire éolien et même nucléaire son une nécessité.

 

Mais rien n’est simple, tout est urgent.

 

https://leterrien.fr/consternant/quand-les-arbres-meurent-dans-lindifference/

 

https://m.usbeketrica.com/article/diesel-tofu-co2-perilleux-palmares-vehicules-propres

 

 

 

 

Modifié par rv45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Renault est il le bon modèle? hum...
 
le bon sens voudrait que l’on utilise en stationnaire ces batteries pendant des années avant de les recycler chimiquement.
 
stocker l’électricité des énergies renouvelables solaire éolien et même nucléaire son une nécessité.
 
Mais rien n’est simple, tout est urgent.
 
https://leterrien.fr/consternant/quand-les-arbres-meurent-dans-lindifference/
 
https://m.usbeketrica.com/article/diesel-tofu-co2-perilleux-palmares-vehicules-propres
 
 
 
 
Ou soit tu la transforme en gaz

https://www.usinenouvelle.com/article/pourquoi-audi-s-est-offert-une-usine-power-to-gas.N602148

Envoyé de mon RMX1931 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qu'on ne peut pas enlever aux VE c'est le zéro émission là ou il se trouve et dans nos grosses villes archis polluées la qualité de l'air est un soucis important que le VE traite efficacement.

 

Je fais de plus en plus de vélo depuis quelques années...sauf en ville ou ce serait pourtant le plus logique mais où en vélo j'ai juste l'impression de cuisiner un cancer, le pédalier jouant le rôle de blender.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'a bien lu ces articles.

D'abord, le postulat est très biaisé. La journaliste estime qu'on doit entièrement changer nos habitudes de production et de consommation, et en gros prendre le train ou le vélo, mais arrêter la mobilité individuelle. 

Hônnetement, il est bien possible qu'elle ait raison. Mais de mon côté, j'ai fait le choix de payer, cher, pour limiter mes émissions tout en voyageant quand même, car si je suis prêt à faire des sacrifices, je refuse de le faire "seul".

 

Cela étant dit, elle reproche donc au VE d'être un objet industriel.

Là encore, c'est vrai, mais c'est une vision très manichéenne, noir/blanc. Or le VE a une empreinte carbone "cradle to the grave" bien plus basse que le VT, sans parler d'émissions polluantes locales négligeables. C'est là qu'elle a tort, car même si on doit à terme passer sur des mobilités douces uniquement, la transition ne se fera sociétalement pas du jour au lendemain, et le VE reste dans l'intervalle une excellente solution.

 

Là où je m'énerve par contre, c'est que tout l'article est basé sur l'idée que le VE émet 2x plus de CO2 lors de sa production que le VE, sur la base d'un entretien avec un directeur innovation de ....Valéo!

Pour une anti-industrialiste, c'est une source curieuse.....et fausse, car on sait maintenant que ces émissions ont plutôt que 35% plus élevées et compensées dès 30 000km. Et c'est particulièrement vrai en France, grâce à l'énergie nucléaire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, 350z a dit :

et plus 1 pour les VE bien reconnaissables en tant que tels (genre zoé et tesla), ça peut aider pour une prise de conscience collective en faveur de la planète

Je ne trouve pas les Tesla bien reconnaissables, je dois les signaler à ma femme a chaque fois pour qu'elle percute.
Mais je suis bien d'accord, la Leaf2 ressemble à une voiture comme une autre et je lui ai donc fait faire de beaux autocollants bien moches pour montrer que c'est de l'électrique 😜

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'a bien lu ces articles.
D'abord, le postulat est très biaisé. La journaliste estime qu'on doit entièrement changer nos habitudes de production et de consommation, et en gros prendre le train ou le vélo, mais arrêter la mobilité individuelle. 
Hônnetement, il est bien possible qu'elle ait raison. Mais de mon côté, j'ai fait le choix de payer, cher, pour limiter mes émissions tout en voyageant quand même, car si je suis prêt à faire des sacrifices, je refuse de le faire "seul".
 
Cela étant dit, elle reproche donc au VE d'être un objet industriel.
Là encore, c'est vrai, mais c'est une vision très manichéenne, noir/blanc. Or le VE a une empreinte carbone "cradle to the grave" bien plus basse que le VT, sans parler d'émissions polluantes locales négligeables. C'est là qu'elle a tort, car même si on doit à terme passer sur des mobilités douces uniquement, la transition ne se fera sociétalement pas du jour au lendemain, et le VE reste dans l'intervalle une excellente solution.
 
Là où je m'énerve par contre, c'est que tout l'article est basé sur l'idée que le VE émet 2x plus de CO2 lors de sa production que le VE, sur la base d'un entretien avec un directeur innovation de ....Valéo!
Pour une anti-industrialiste, c'est une source curieuse.....et fausse, car on sait maintenant que ces émissions ont plutôt que 35% plus élevées et compensées dès 30 000km. Et c'est particulièrement vrai en France, grâce à l'énergie nucléaire. 
Tout dépend de la production d'électricité si elle peut être saine non nucléaire ni charbon .
Ensuite je pense au borne de recharge dans les villes c'est compliqué d'avoir une recharge rapide que cela soit en immeuble ou parcmètre .
On peut produire de l'électricité verte mais si on est 10 pays a le faire au niveau mondiale aucun impact. Mais bon faut un début .
Puis surtout c'est satané batteries pour l'instant c'est pas vert du tout .
Quand on trouvera un processus propre et sain là cela sera bien . Mais c'est pas chez nous qu'il y a des mines à ciel ouvert pour l'extraction du cuivre du basalte etc .
En fait c'est cela qui me dérange mais j'espère qu'il y aura une solution viable .
Notre planète est déjà assez malade .

Envoyé de mon RMX1931 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, ian a dit :

Puis surtout c'est satané batteries pour l'instant c'est pas vert du tout .

il ne faut pas espérer une solution écolo pour la voiture. 

De base déplacer 1500kg pour 1 personne de 80kg, cela ne sera jamais écolo.

 

Le VE a au moins l'avantage de ne pas disséminer la pollution partout ( CO2, particules diverses et variées) 

et la partie non recyclable , le sera peut-être demain.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 03/09/2020 à 10:44, Spif a dit :

Je dirais juste que la batterie se recycle, contrairement au milliers de L de pétrole cramés chaque année par les thermiques.

Le VE n'est pas vert clair certes, peut être vert foncé, mais le pétrole lui est bien noir ◼️

Ah que non ! Le pétrole brûlé se recycle parfaitement dans nos poumons sous forme de différentes pathologies dont le cancer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème est sans fin le pétrole pollue maintenant les batteries se recyclent oui si on est a 10% a 20 % c'est déjà bien! mais aussi la pollution des sols la productions d'électricité si elle n'est pas verte pour moi ça revient au même.
On ne peut quand même pas s'arrêter au simple fait qu'il n'y a pas d'émission.
Dans ce cas nos smartphones sont un modèle écolo,nos TV et ordinateur aussi.
Le cancer tue la cigarette les plats préparés l'agriculteur et les engrais chimiques .....
Malheureusement même une chimio pollue

Envoyé de mon RMX1931 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tous les reportages ne sont pas à charge contre les VE.

 

Je conseille à tous "la guerre des métaux rares de G Pitron" Je travaille dans le secteur et j’essaie de m’intéresser objectivement à la question des énergies.

 

Ma position est la suivante :  nous connaissons à peu près le coût écologique du fioul, du gaz, du charbon etc... Mais le coût des énergies dites vertes? Elles sont constituées de panneaux solaires, batteries etc.. Nous les occidentaux, ne les fabriquons pas et n'integrons pas vraiment leur cout écologique, seulement le prix d'achat (combien le m2 de panneau solaire?)

 

Aimerions nous produire nous même ces éléments ? Si les mines d'extractions des métaux rares et les usines de conversion devaient être en France l'opinion sur les énergies vertes seraient bien différentes à mon sens. Nous avons les métaux rares en France mais nous avons délocalisé dès les années 80 (exemple La Rochelle) en Chine. Le cout écologique était déjà, dans les années 80, insurmontable.

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On connait tous le magnifique torche balle de G. Pitron, il a fait ici même coulé beaucoup d'encre et a été démonté en long, en large et en travers.

 

il a même fait l'objet d'un article AP

https://www.automobile-propre.com/vehicules-electriques-terres-rares-florilege-fake-news/

 

t'es-tu posé la question du coût écologique de l'extraction de pétrole et du gaz de schiste ou bitumineux? Les fuites permanentes des plateformes marines ou le coût des marées noires? As tu comparé la quantité de métaux nécessaire à la fabrication d'une batterie de 400kg qui va parcourir peut-être 300000km avant d'être recyclé (tous les métaux dit donc) à la quantité de pétrole extraite pour produire 18000L de carburant, aller un élément de réponse : 2 millions 862 milles litre de pétrole soit 2 millions 369 milles tonnes (à rapprocher aux 400kg de metaux...) qui ne seront jamais recyclé

 

Les panneaux solaires sont constitué majoritairement de silicium, de verre et d'aluminium et de cadmium, pas de quoi les considérer pire qu'autre chose

Modifié par fabala

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Evidemment, les batteries sont recyclables. Si on

il y a une heure, fabala a dit :

t'es-tu posé la question du coût écologique de l'extraction de pétrole et du gaz de schiste ou bitumineux? Les fuites permanentes des plateformes marines ou le coût des marées noires? As tu comparé la quantité de métaux nécessaire à la fabrication d'une batterie de 400kg qui va parcourir peut-être 300000km avant d'être recyclé (tous les métaux dit donc) à la quantité de pétrole extraite pour produire 18000L de carburant, aller un élément de réponse : 2 millions 862 milles litre de pétrole soit 2 millions 369 milles tonnes (à rapprocher aux 400kg de metaux...) qui ne seront jamais recyclé

 

Les panneaux solaires sont constitué majoritairement de silicium, de verre et d'aluminium et de cadmium, pas de quoi les considérer pire qu'autre chose

 

Tu compares les 400kg de batteries (produit fini) avec les 18 000 l de carburant d'une voiture thermique.

 

C'est exactement (opinion personnelle) un problème de raisonnement courant à ce sujet : ne pas tenir compte de ce qu'il faut pour les obtenir. Pour 400kg fini combien de C02 (pétrole notamment) pour faire tourner les usines? combien de produits chimiques pour séparer les éléments?

Le rapport entre les deux n'est pas noir/blanc mais bien plus nuancé..

De plus, une voiture électrique ne consomme pas 0 pétrole. En allemagne certains jours (sans vent, sans nucléaire francais, sans trop de soleil) les voitures electriques roulent au gaz ou au fioul ou au charbon.. En France il n'y a pas que du nucléaire et des énergies vertes..

Et oui, les 400kg peuvent etre recyclés mais le seront ils vraiment? Et à quel cout écologique?

 

Tu conclus avec les panneaux solaires en parlant encore uniquement du produit fini. Mais derriere le silicium etc.. quid des litres de produits chimiques? (on s'en f.. car ils sont pas en France?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

à l’instant, Rémy58 a dit :

Evidemment, les batteries sont recyclables. Si on

 

Tu compares les 400kg de batteries (produit fini) avec les 18 000 l de carburant d'une voiture thermique.

 

C'est exactement (opinion personnelle) un problème de raisonnement courant à ce sujet : ne pas tenir compte de ce qu'il faut pour les obtenir. Pour 400kg fini combien de C02 (pétrole notamment) pour faire tourner les usines? combien de produits chimiques pour séparer les éléments?

Le rapport entre les deux n'est pas noir/blanc mais bien plus nuancé..

De plus, une voiture électrique ne consomme pas 0 pétrole. En allemagne certains jours (sans vent, sans nucléaire francais, sans trop de soleil) les voitures electriques roulent au gaz ou au fioul ou au charbon.. Et en France il n'y a pas que du nucléaire et des énergies vertes..

Et oui, les 400kg peuvent etre recyclés mais le seront ils vraiment? Et à quel cout écologique?

 

Tu conclus avec les panneaux solaires en parlant encore uniquement du produit fini. Mais derriere le silicium etc.. quid des litres de produits chimiques? (on s'en f.. car ils sont pas en France?)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour le lien reporterre. Un bon résumé à mon avis.

 

Bien sur ca fait mal de se rendre compte que les énergies vertes ne le sont pas. On nous dit ça depuis les années 70 "le solaire, l'éolien c'est protéger la planète"

 

Il faut comparer les énergies c'est nécessaire au débat. Mais imaginer qu'il n'y a pas d'inconvénients (ou si peu ) aux batteries, au photovoltaique etc.. c'est aller dans le mur.

Mon point de vue est que chaque kW a un cout qui reste important. Arretons d'imaginer qu'en remplacer l'une par l'autre limitera la pollution. Consommons moins, c'est tout.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, Rémy58 a dit :

Evidemment, les batteries sont recyclables. Si on

 

Tu compares les 400kg de batteries (produit fini) avec les 18 000 l de carburant d'une voiture thermique.

 

C'est exactement (opinion personnelle) un problème de raisonnement courant à ce sujet : ne pas tenir compte de ce qu'il faut pour les obtenir. Pour 400kg fini combien de C02 (pétrole notamment) pour faire tourner les usines? combien de produits chimiques pour séparer les éléments?

Le rapport entre les deux n'est pas noir/blanc mais bien plus nuancé..

De plus, une voiture électrique ne consomme pas 0 pétrole. En allemagne certains jours (sans vent, sans nucléaire francais, sans trop de soleil) les voitures electriques roulent au gaz ou au fioul ou au charbon.. En France il n'y a pas que du nucléaire et des énergies vertes..

Et oui, les 400kg peuvent etre recyclés mais le seront ils vraiment? Et à quel cout écologique?

 

Tu conclus avec les panneaux solaires en parlant encore uniquement du produit fini. Mais derriere le silicium etc.. quid des litres de produits chimiques? (on s'en f.. car ils sont pas en France?)

 

Je n'ai pas de notion du nombre de m3 de terre (et d'eau pour le lithium ) déplacés pour extraire les 400kg de métaux donc du coût et de la quantité de matériel nécessaire MAIS quand je parle de nombre de litres de pétrole ou de carburant je ne parle pas non plus du nombre de litres de résidus nécessaires au raffinage (ou aussi de produit chimiques ou même de métaux, les mêmes que 20% de nos batteries d'ailleurs) ou au transport ou encore du matériel nécessaire à la prospection et pompage du pétrole.

Il me semble toute fois que la construction, l'installation et la maintenance d'une plateforme pétrolière est extrêmement complexe et probablement plus que quelques tombereaux, tapis roulants et concasseurs d'une éventuelle mine à ciel ouvert, ou plus complexe qu'une station de pompage et d’évaporation d'eau salé. Je me fourvoie peut-être.

Reste que le ratio nombre le KG de métaux fini/ nombre de litres de carburant est quand même assez parlant. On peux y ajouter 45000kWh (300000km à 15kWh/100) au mix européen si vous voulez (m'enfin on est quand même en France avec un mix fortement décarboné avec env 10% seulement de fossile), j'ai comme le sentiment (pas envie de chercher) que le rendement restera meilleur qu'un moteur à explosion à variation de vitesse permanent, surtout avec une part de renouvelable européen qui s'approche de 35% et une part de fossile qui tend à descendre progressivement à 40%

 

Bref, une étude à partir de l'origine des produits en comptant également l'origine des machines et moyens humain nécessaire serait certainement passionnante, mais à partir de quel moment on commence pour être sur un pied d'égalité? CA va finir comme l’œuf et la poule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites







×
×
  • Créer...
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.