Aller au contenu
rv45

La fin du véhicule thermique, on y est enfin dans 10 ans! 2024?

Messages recommandés

Il y a 7 heures, Spif a dit :

De mon point de vue, oui. Les 2 (GIEC / AIEA) agissent dans l'intérêt de leurs missions respectives, Le climat pour le 1er, le nuk pour le 2nd. Avec des biais pour l'un comme pour l'autre.

J'ajoute aussi que l'ADEME place les émissions de CO2 du nucléaire à 6g de CO2/Kwh, 14g pour l'éolien et 43g pour le photovoltaïque. Calculé selon le cycle de vie évidement (Je précise au cas où )

https://www.bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?renouvelable.htm

 

Tu vas sûrement dire que l'ADEME est aussi pro nucléaire.

Afin bon ça, fait quand même pas mal d'experts qui si pas de ton avis.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas un sujet sur la fin des véhicules thermiques ? 

Sinon il y a un sujet sur le nucléaire. 

 

On peut-être Pro VE Anti Nuke, 

Pro VT Anti Nuke

Pro VE Pro Nuke*

Pro VT Pro Nuke, 

 

Tous les avis se valent et méritent d'être challengés mais sur le bon topic.

 

*même si le 3eme avis est le plus pertinent😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, rv45 a dit :

je ne suis pas un spécialiste mais un incendie n’est possible que s’il y a de l’oxygène de disponible cqfd… solution Sprinkler grosses gouttes…

Pas spécialiste non plus, mais l’article indique :

"The resulting blazes are difficult to control because they don't require oxygen to keep burning and need tens of thousands of gallons of water to extinguish. Temperatures have been known to hit 660c – enough to melt aluminium.

Last year in Merseyside, one of three battery cabins on a site caught fire and exploded. A report seen by The Mail on Sunday said nearby residents, who were ordered to stay indoors, had their homes rocked by the explosion."

 

J’ignore si le Daily Mail est un journal sérieux ou un tabloïd destiné à emballer le poisson ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, yvanc a dit :

C'est pas un sujet sur la fin des véhicules thermiques ? 

Sinon il y a un sujet sur le nucléaire.

En effet. Personnellement, j’ai réagi car les propos complotistes et la publication de fausses informations me gênent énormément dans le débat sur le forum, c’est tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, yvanc a dit :

C'est pas un sujet sur la fin des véhicules thermiques ? 

Sinon il y a un sujet sur le nucléaire.

Eh oui, le problème c'est que ce sujet s'invite un peu trop dans les autres 🤷‍♂️

D'ailleurs le sujet dédié vient déjà d'un HS démarré ici même.

 

Fin du VT -> VE -> craintes sur la production d’énergie -> débat entre les pros et antis de telle ou telle solution. Difficile de parler de l'un sans évoquer l'autre. Mais parfois, ça dérape.

 

Il y a 4 heures, jolindien a dit :

Tu vas sûrement dire que l'ADEME est aussi pro nucléaire.

Non, ils sont pro pétrole 🤣

 

(Pour la blague, quand j'ai acheté mon logement, y avait une chaudière fioul. J'ai demandé conseil a l'ADEME sur les solutions pour virer ça. Et ben... Ils m'ont conseillé de la remplacer par... Une chaudière fioul, mais à condensation svp 👌. Ils ont au moins eu le bon sens de me conseiller de mettre aussi le paquet sur l'isolation, même si je ne les avait pas attendu pour ça ;))

 

L'ADEME peut bien être pro nuk, pro pétrole ou pro enr, peu importe, je n'écoute jamais qu'un seul son de cloche. l'ADEME et l'AIEA donnent les même chiffres, soit ! Longue (demi)vie aux atomes ! 🙄

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 15/07/2021 à 12:21, coutal007 a dit :

Ok, à quel cout, quelle échelle, et quel impact carbone?


Voici pourquoi les véhicules électriques vont être adopter mais pas seulement, encore plus vite que ce qu’imaginaient les constructeurs automobiles. Combien de véhicules se vendront après 2025, j’imagine une chute de leurs ventes vertigineuses pour ne pas parler de boycott!

 

il y a une prise de conscience de la population comme des politiques qui ne peuvent plus ignorer la situation et le coût des solutions ne peuvent plus s’opposer à la situation actuelle, car quand on additionne les coûts des inactions passées ils sont sans communes mesures avec la réalité des coûts réels du réchauffement climatique. Voir l’excellent article France info ci-dessous.

 

Et les exemples tombent du ciel tous les jours: le prétendant pour le poste d’Angela Merkel vient de s’étouffer en avalant son chapeau, en effet il y a quelques jours, il avait critiqué le nouveau Green Deal de la commission européenne en particulier sur l’arrêt des moteurs thermiques en 2035. Quelques jours plu tard les inondations en Allemagne avec près de 200 morts et plusieurs milliards de dégâts, les médias Allemands ne parlent plus d’un prétendant à la succession à Angela Merkel mais plusieurs prétendants en excluant ce dernier.

Pour une boulette c’était une belle boulette!

 

 

En Allemagne, les inondations chamboulent la campagne électorale

https://www.google.fr/amp/s/www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/en-allemagne-les-inondations-chamboulent-la-campagne-electorale_2155240.amp.html

 

Au cœur des élections le sujet du réchauffement climatiques devient un sujet majeur avec l’automobile en toile de fond. 
 

 Certains candidats sont obligés de revoir leurs programmes!

 

plus possible de faire semblant!😌

 

Modifié par rv45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, rv45 a dit :


Voici pourquoi les véhicules électriques vont être adopter mais pas seulement, encore plus vite que ce qu’imaginaient les constructeurs automobiles. Combien de véhicules se vendront après 2025, j’imagine une chute de leurs ventes vertigineuses pour ne pas parler de boycott!

C'est bien gentil, mais ça ne répond pas à la question:
Quel est le cout, l'echelle d'industrialisation possible et l'impact carbone par KWh stocké/restitué du fameux stockage magique d'electricité qui va, soi disant, se mettre en place demain?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, rv45 a dit :


Voici pourquoi les véhicules électriques vont être adopter mais pas seulement, encore plus vite que ce qu’imaginaient les constructeurs automobiles. Combien de véhicules se vendront après 2025...

 

Le scénario de l’utilisation des batteries des VE des particuliers pour réguler le réseau est, pour l’instant, de la science-fiction.

Combien de modèles V2G-compatibles sur le marché ?

Quel pourcentage de ces modèles dans le parc de VE ?

En admettant que le V2G devienne obligatoire et que les propriétaires (particuliers + boîtes de LOA-LLD) acceptent de faire don de precieux cycles de batterie pour sauver la planète le reseau, il faudra des décennies avant qu’un nombre significatif de kWh soient disponibles à des fins d’équilibrage.

Modifié par Gégé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La science-fiction, c'est des choses qui n'existent pas, qui n'ont pas été inventées ou qui ne peuvent exister car contraires aux lois de la physique.

 

Le V2G existe, fonctionne et a été expérimenté. Ce n'est pas de la SF. Il n'est certes pas encore déployé parce que le besoin n'existe pas encore de façon suffisamment forte (merci le pétrole et le nuke). Mais ça viendra forcément et pas dans des décennies. Mettons que les VE actuels ne soient pas compatibles (ni économiquement compatibilisables) V2G. Il suffit que des décisions réglementaires soient prises, et dès 2023, tous les VE (du moins les >50kWh par exemple) pourraient le devenir. Or, nous ne sommes qu'au tout début de l'équipement en VE. Avec la montée inexorable des ventes de VE neufs, on pourrait avoir dans 5 ans déjà quelques millions de VE compatibles dans chacun des grand pays européens. Ensuite il faut que les gens aient des boite-au-mur compatibles aussi. Cela ira de pair avec les futurs VEV2G.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 16/07/2021 à 18:38, jolindien a dit :

J'ajoute aussi que l'ADEME place les émissions de CO2 du nucléaire à 6g de CO2/Kwh, 14g pour l'éolien et 43g pour le photovoltaïque. Calculé selon le cycle de vie évidement (Je précise au cas où )

https://www.bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?renouvelable.htm

 

Tu vas sûrement dire que l'ADEME est aussi pro nucléaire.

Afin bon ça, fait quand même pas mal d'experts qui si pas de ton avis.

 

sur le lien il est indiqué ceci :

Citation

la valeur affichée ci-dessous pour la filière nucléaire (66 gCO2e/kWh) est une moyenne « monde », issue d’une publication de 2008

pas 6 gC02 ...

 

ce que j'ai noté dans mes archives :

6 g selon la SFEN,

12 g selon le Giec

35 g selon Sortir du Nucléaire,

66 g selon  l'Adème

jusque 70 g selon Stanford

 

Désolé du HS, mais pour une fois qu'il y a une source, je suis allé la lire, surtout quand elle diffère autant de mes souvenirs  ;)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, coutal007 a dit :

C'est bien gentil, mais ça ne répond pas à la question:
Quel est le cout, l'echelle d'industrialisation possible et l'impact carbone par KWh stocké/restitué du fameux stockage magique d'electricité qui va, soi disant, se mettre en place demain?

ça va dépendre du stockage choisi :

il doit y avoir une différence importante entre un STEP construit avec quelques centaines de tonnes de béton et quelques centaines de batteries issues de VE en fin de vie ...

 

Je me demande si des chiffres existent 🤔

yapuka chercher

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a déjà la moitié de la solution V2G elle est des plus simples à mettre en place et les quantités capable d’être stockées au bon moment sont colossale. La solution est extrêmement simple un prix de l’électricité variable en fonction de sa disponibilité. Avec une variabilité du simple au triple qui va recharger au prix fort quand il peut le faire au prix le plus faible? Je le répète pour une voiture qui roule en moyenne 1 h par jour il lui reste environ 23h pour se recharger!

 

Il existe déjà des solutions dans de nombreux pays elles demandent simplement à être développées un peu plus:

 

En France,  il y a l’abonnement Tempo avec un tarif jour et nuit avec en plus des tarif bleu blanc et rouge. Inutile de vous dire que je ne recharge jamais à la maison les jours rouges en heures pleine cqfd et à contrario un maximum en jour bleu en heure creuse. En Allemagne il y a les heures de pointes elles existent en France aussi pour les entreprise à ce moment là la facture est hyper salée et l’électroménager Allemand a un système qui met en sommeil votre congélateur où votre pompe à chaleur pour faire votre eau chaude à ce moment là. En Californie certains opérateurs d’électricité vous propose de vous rémunérer pour recharger vos batteries de voitures à certains moment de la journée où la consommation d’électricité est trop faible par rapport à la production pour équilibrer le réseau.

il y a d’autres systèmes déjà en place, je ne les connais pas tous. 
Mais si on estime que plus de 50% des véhicules neuf seront rechargeable en 2025 en Europe cela fait plusieurs millions de voitures par an qui peuvent stocker et réguler la consommation électrique Européenne. 
 

le G2V sont avant tout des solutions pour faire face à des conditions extrêmes qui represent quelques jours dans l’année. Mais une bonne gestion informatisé de nos recharges apporteraient déjà une grosse partie de la solution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, ManuTaden a dit :

ça va dépendre du stockage choisi :

il doit y avoir une différence importante entre un STEP construit avec quelques centaines de tonnes de béton et quelques centaines de batteries issues de VE en fin de vie ...

 

Je me demande si des chiffres existent 🤔

yapuka chercher

 

Batterie australienne montée en 100 jours en 2017

la batterie de 100 MW/129MWh a coûté 90,6 millions de dollars Australiens

=> env 56 million d'euros

 

129MWh sur 3000 cycles => 387TWh

Donc a la louche, un coût d'usage de 15 centimes du kWh stocké

si on pousse a 6000 cycles ( pas si compliqué sur une install industrielle ) => 7 cts€/kWh stocké

 

Cette batterie n'a pas été construite pour le stockage pur , mais pour remplacer les centrales a charbon servant a la régulation du réseau.

NB : la batterie a déjà été rentabilisée ( 1/3 du cout récupéré en 1 an ) 

 

 

Depuis 2017 le prix des batteries a bien baissé , et si on utilise des batteries en fin de vie ......

 

En plus les nouvelles techno de batterie ont plus de cycle.

FR-DoD-vs-Cycles-PowerBrick-Gamme-PRO-40

 

=> les coûts rendent le PV et éolien pilotable au prix du NUC.

 

 

 

Modifié par alfniev

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 27 minutes, alfniev a dit :

=> les coûts rendent le PV et éolien pilotable au prix du NUC.

Je suis bien d'accord, même la SFEN le dit, le problème actuel du nucléaire c'est son coût par rapport au autres moyens de productions d'électricité, en particulier face aux ENR.

 

Merci de ce retour d'infos

Là je bosse, mais ce soir j'essaierais de trouver d'autres infos complémentaires.

il me semble que c'est à la la Réunion qu'EDF a installé une "batterie" de stockage.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, ManuTaden a dit :

sur le lien il est indiqué ceci :

pas 6 gC02 ...

 

ce que j'ai noté dans mes archives :

6 g selon la SFEN,

12 g selon le Giec

35 g selon Sortir du Nucléaire,

66 g selon  l'Adème

 

 

Non je confirme les 6g de CO2 selon l'ADEME. 

https://www.bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?renouvelable.htm

 

Désolé le HS => on peut continuer dans le sujet sur le nucléaire si tu veux. Ça évitera d'embêter ceux que ça n'intéresse pas. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 21 minutes, jolindien a dit :

Non je confirme les 6g de CO2 selon l'ADEME. 

https://www.bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?renouvelable.htm

 

Désolé le HS => on peut continuer dans le sujet sur le nucléaire si tu veux. Ça évitera d'embêter ceux que ça n'intéresse pas. 

je vais changer de lunettes, mais sur le tableau je lis toujours 66 g/CO2e/kWh pour le nucléaire

 

979171077_GESAdemeEnergies.JPG.e9192cb799292c03756c94a449fc03a0.JPG

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, rv45 a dit :

On a déjà la moitié de la solution V2G elle est des plus simples à mettre en place et les quantités capable d’être stockées au bon moment sont colossale. La solution est extrêmement simple un prix de l’électricité variable en fonction de sa disponibilité. Avec une variabilité du simple au triple qui va recharger au prix fort quand il peut le faire au prix le plus faible? Je le répète pour une voiture qui roule en moyenne 1 h par jour il lui reste environ 23h pour se recharger!

 

Il existe déjà des solutions dans de nombreux pays elles demandent simplement à être développées un peu plus:

 

En France,  il y a l’abonnement Tempo avec un tarif jour et nuit avec en plus des tarif bleu blanc et rouge. Inutile de vous dire que je ne recharge jamais à la maison les jours rouges en heures pleine cqfd et à contrario un maximum en jour bleu en heure creuse. En Allemagne il y a les heures de pointes elles existent en France aussi pour les entreprise à ce moment là la facture est hyper salée et l’électroménager Allemand a un système qui met en sommeil votre congélateur où votre pompe à chaleur pour faire votre eau chaude à ce moment là. En Californie certains opérateurs d’électricité vous propose de vous rémunérer pour recharger vos batteries de voitures à certains moment de la journée où la consommation d’électricité est trop faible par rapport à la production pour équilibrer le réseau.

il y a d’autres systèmes déjà en place, je ne les connais pas tous. 
Mais si on estime que plus de 50% des véhicules neuf seront rechargeable en 2025 en Europe cela fait plusieurs millions de voitures par an qui peuvent stocker et réguler la consommation électrique Européenne. 
 

le G2V sont avant tout des solutions pour faire face à des conditions extrêmes qui represent quelques jours dans l’année. Mais une bonne gestion informatisé de nos recharges apporteraient déjà une grosse partie de la solution.

Premierement, ma voiture electrique est faite pour rouler, pas pour rester au garage et alimenter le réseau les jours sans vent. 
Secondo, ni ma voiture, ni la tienne j'imagine, n'est concue pour alimenter le réseau electrique, mon branchement non plus d'ailleurs...

Sur le cumul des immatriculations il y aurait actuellement 270 000 bev en France. 
Sur le rythme actuel de vente de vehicules neufs (2,2 millions/an en moyenne) si demain on ne vend plus que des BEV ca ferait environ 11 Millions de BEV en 2025. Avec une capacité moyenne de batterie de 60KWh ca nous donnerait 660GWh de capacité (de 100%à 0) soit...12h de consommation journaliere en France.
Donc ce n'est pas une solution industrialisable, elle reste trop faible. 

Et quid du cout (il faudra des millions de bornes pour que les voitures soient systématiquement branchées quand elles ne roulent pas)...

Pour le reste, je te rappelle que la consommation domestique ne représente que 35% de la consommation electrique. Si on peut décaler les heures de fonctionnement de l'electromenager ou du chauffage, on ne peut pas décaler les horaires des trains, le four du boulanger ou du pizzaiolo, la station d'epuration ou l'usine de conditionnement lambda. 
Donc on reste dans la science fiction!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, alfniev a dit :

 

Batterie australienne montée en 100 jours en 2017

la batterie de 100 MW/129MWh a coûté 90,6 millions de dollars Australiens

=> env 56 million d'euros

 

129MWh sur 3000 cycles => 387TWh

Donc a la louche, un coût d'usage de 15 centimes du kWh stocké

si on pousse a 6000 cycles ( pas si compliqué sur une install industrielle ) => 7 cts€/kWh stocké

 

Cette batterie n'a pas été construite pour le stockage pur , mais pour remplacer les centrales a charbon servant a la régulation du réseau.

NB : la batterie a déjà été rentabilisée ( 1/3 du cout récupéré en 1 an ) 

 

 

Depuis 2017 le prix des batteries a bien baissé , et si on utilise des batteries en fin de vie ......

 

En plus les nouvelles techno de batterie ont plus de cycle.

FR-DoD-vs-Cycles-PowerBrick-Gamme-PRO-40

 

=> les coûts rendent le PV et éolien pilotable au prix du NUC.

 

 

 

7ct du KWh stocké ça fait 70€ du MWh. 
On paye l'éolien encore 80€ du MWh en moyenne en France (les couts annoncés ne sont pas ceux payés, on est à plus de 120€ pour l'offshore en France...) donc on est sur une base de 150€ du MWh . 
L'EPR de Taishan fournit un MWh a 53€...
Le Nuke Français tourne autour de 45€ du MWh. 

Même l'EPR de Flamanville qui est un raté économique monumental fournira un MWh moins cher. 

Ah pardon, ce sera mieux demain... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 19 minutes, ManuTaden a dit :

je vais changer de lunettes, mais sur le tableau je lis toujours 66 g/CO2e/kWh pour le nucléaire

 

979171077_GESAdemeEnergies.JPG.e9192cb799292c03756c94a449fc03a0.JPG

 

Non garde tes lunettes. 😁

Les 66g sont la moyenne monde. Les 6g sont pour la France. 

J'imagine que l'écart doit être lié au mode d'enrichissement d'uranium. L'usine d'enrichissement est directement branché à la centrale nucléaire de Tricastin. D'ailleur une des usines a été refaite il y a quelques années pour moins consommer. 

https://www.usinenouvelle.com/article/la-grande-mutation-du-tricastin.N239447

Screenshot_20210719-204233_Samsung Internet.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, coutal007 a dit :


Même l'EPR de Flamanville qui est un raté économique monumental fournira un MWh moins cher.

non, avec le coût actuel du chantier + les dépenses de fonctionnement, la Cour des Comptes a estimé le coût du MWh quasi au tarif du MWh des EPR anglais ; entre 110 et 120 € le MWh !

Lorsque le rapport a été rendu public, au moins un député c'est étonné de la bonne gestion d'EDF capable d'avoir proposé le bon tarif au Royaume Unis 😂

Ce qui ne semble pas être le cas des EPR chinois puisque la Cour des Comptes s'interroge sur la rentabilité de l'opération ...

source : https://www.ccomptes.fr/fr/publications/la-filiere-epr

 

il y  a le rapport complet, et une synthèse d'un vingtaine de pages.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, coutal007 a dit :

7ct du KWh stocké ça fait 70€ du MWh. 
On paye l'éolien encore 80€ du MWh en moyenne en France (les couts annoncés ne sont pas ceux payés, on est à plus de 120€ pour l'offshore en France...) donc on est sur une base de 150€ du MWh . 
L'EPR de Taishan fournit un MWh a 53€...
Le Nuke Français tourne autour de 45€ du MWh. 

Même l'EPR de Flamanville qui est un raté économique monumental fournira un MWh moins cher. 

Ah pardon, ce sera mieux demain... 

 

oui , je parles de demain.

les cellules LFP vendues pour le stockage solaire stationnaire garantissent déjà 6000 cycles.

Doubler est possible

donc on peux envisager 37€/MWh pour la capacité de stockage

+ 20€/MWh solaire , les ENR arrivent a concurrencer le prix du NUC historique bradé.

Car bizarrement le prix du futur NUC de hinkley point n'est pas a 45€/MWh.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour info sur le NUC de Hinkley Point :

Citation

Le prix consenti par la Grande-Bretagne sur 32 ans pour Hinkley Point, appelé  strike price résulte d’une procédure d’appel d’offres. Il est de 92 livres par mégawattheure (MWh), soit environ 112 euros/MWh.

 

Ce prix n'inclut pas la désinstallation ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, alfniev a dit :

 

oui , je parles de demain.

les cellules LFP vendues pour le stockage solaire stationnaire garantissent déjà 6000 cycles.

Doubler est possible

donc on peux envisager 37€/MWh pour la capacité de stockage

+ 20€/MWh solaire , les ENR arrivent a concurrencer le prix du NUC historique bradé.

Car bizarrement le prix du futur NUC de hinkley point n'est pas a 45€/MWh.....

Oui là on part de 3000 cycles et on finit à 12000... Sur le papier. 

Ensuite, il serait bon de faire des calculs valables, déjà en système partiel, 20€ le MWh solaire c'est possible aux Emirats Arabes Unis, mais certainement pas en France où on tourne au double sur les derniers chantiers (sans les couts de raccordement) 
Le cout des ENR intermittentes aujourd'hui est complètement biaisé du fait que ce soit un systeme partiel. En gros, le truc produit ce qu'il a a produire, l'electricité est rachetée a prix fixe, peu importe qu'il ne produise que dalle certains jours, on fait tourner du pilotable thermique a la place et on fait une chouette moyenne annuelle en annoncant des couts bas (qui bizarrement on fait exploser le prix de l'electricité dans tous les pays européens qui ont massivement investi dans les ENR intermittentes, mais passons). 

Dans un systeme complet, sans pilotable thermique en backup, où il faut que la production solaire suive obligatoirement la demande, là c'est beaucoup moins drôle. En effet, si on veut qu'une installation solaire fournisse la même quantité de MWh par jour en décembre qu'en juillet à Paris, il faut multiplier la puissance installée par un facteur compris entre 7 et 9...De plus, il va falloir investir dans un systeme de stockage capable d'encaisser 6 a 8h de production pour la restituer pendant 16 à 18h tout en ayant une surproduction en été. 
Donc le solaire, c'est pas cher tant qu'on a des centrales à lignite pour tourner en hiver (Allemagne), mais c'est beaucoup plus cher avec une empreinte carbone qui dépasse les 100g de Co2/KWh si on a que ça...

Et on a le même souci avec les eoliennes avec un gros avantage: il n'y a pas de facteur d'intermittence saisonnier comme avec le solaire mais le rapport entre puissance installée necessaire et production réelle est assez catastrophique.
Par ex l'Allemagne à une puissance eolienne installée de 62 GW soit un chouia plus que le parc nucléaire Francais  pourtant la productivité est 3 fois moindre. 
C'est a dire que la France devrait installer au moins 180GW d'eolien pour remplacer son parc nucléaire (a consommation constante) soit 60 000 eoliennes de 3MW plus le stockage pour gérer l'intermittence. Le CAPEX de l'éolien est compris entre 1m et 1,7m par MW soit une moyenne de 1,3 Milliard par GW ca nous fait un cout d'installation de 234 Milliards pour 30 ans. 
Rajoutes a cela le cout du stockage tu verras qu'on est tres loin des tarifs annoncés. 

 

Modifié par coutal007

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites





×
×
  • Créer...
Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.