Aller au contenu
Jeanmanu

La fin du nucléaire, on y est enfin dans 10 ans! 2024?

Messages recommandés

il y a 1 minute, jolindien a dit :

Pour moi le mix idéal est renouvelable, hydraulique et nucléaire. 

Je plussoie. Je préciserais d’ailleurs qu’au niveau renouvelable pour la France, éolien et solaire thermique qui a bien plus d’un intérêt que le photovoltaïque comme l’exposait @coutal007

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jolindien a dit :

Pour moi le mix idéal est renouvelable, hydraulique et nucléaire. 

Ce mix ne laisse que l’hydraulique comme source "pilotable" à temps de réaction (quasi) instantané. 

Amha, il faudra quand même un peu de gaz.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)

Rappel : la priorité reste quand même les économies d'énergies ! Le scénario Négawatt réactualisé :

Citation

Leur approche consiste en premier lieu à identifier les gisements d’économies d’énergie envisageables aux différents postes de consommation : chauffage, transports, process industriels, etc.

Au total, ces gisements d’économie pourraient permettre, selon négaWatt, de réduire la consommation d’énergie finale de la France de moitié à l’horizon 2050 (- 63% en énergie primaire) par rapport au niveau de 2015(2). Cette baisse drastique reposerait pour 60% sur une plus grande sobriété et pour 40% sur une meilleure efficacité énergétique en réduisant tant que possible les pertes sur l’ensemble de la chaîne énergétique (meilleurs rendements de conversion, prise en compte de l’énergie « grise », etc.).

Citation

Pour « couvrir la totalité des besoins énergétiques de la France par des sources renouvelables à l’horizon 2050 », le scénario négaWatt envisage un mix énergétique reposant avant tout sur la biomasse solide, suivie par l’éolien et le photovoltaïque pour la production d’électricité. La consommation d’énergies fossiles serait quant à elle réduite à des usages non énergétiques.

Citation

Dans le scénario négaWatt, l’énergie éolienne serait, avec 247 TWh produits en 2050 (contre 21,1 TWh en 2015), la principale source d’électricité. Le parc terrestre ferait plus que tripler dans ce cas de figure, atteignant un total d’environ 18 000 éoliennes à terre (un parc qui ne poserait pas de problème d’emprise au sol selon négaWatt qui mentionne, à titre d'exemple, le parc éolien allemand constitué de 26 800 éoliennes à fin 2015). A ces éoliennes terrestres s’ajouteraient des éoliennes offshore,  sur fondations (11 GW installés en 2050) et flottantes à partir de 2025 (jusque 17 GW en 2050).

https://www.connaissancedesenergies.org/negawatt-actualise-son-scenario-tout-renouvelable-pour-la-france-170126

Modifié par MiBou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, MiBou a dit :

Rappel : la priorité reste quand même les économies d'énergies ! Le scénario Négawatt réactualisé :

https://www.connaissancedesenergies.org/negawatt-actualise-son-scenario-tout-renouvelable-pour-la-france-170126

Dans les faits sur l’éolien en Allemagne :

- 2015 : 26800 éoliennes pour 45GWc installé

- 2019 : 67GWc installé (dont 7GW en mer), avec une règle de trois, ça fait donc aux environs de 33 000 éoliennes. Disons 30000 en prenant en compte le fait que les éoliennes sont plus grandes et produisent plus, notamment avec celles en mer.

 

Production en 2019 de ces 30000 éoliennes : 120 TWh...

Donc pour atteindre 240 TWh en France... 18000 éoliennes, ça paraît léger quand même.

 

Et c’est sans compter les problèmes d’intermittence qui sont gérés en Allemagne comme au Danemark par le reste du réseau européen.

 

Je plussoie sur la sobriété mais dans ce cas la, va falloir arrêter de faire beaucoup de choses via les machines et entre autre remiser nos voitures, pour faire baisser la consommation.

 

Et puis bon, un des aspects que l’on ne traite jamais pour faire baisser la consommation énergétique, c’est la baisse de la population qui est le premier élément sur lequel on pourrait jouer (la politique nataliste en France par exemple...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Aphilas a dit :

Dans les faits sur l’éolien en Allemagne :

- 2015 : 26800 éoliennes pour 45GWc installé

- 2019 : 67GWc installé (dont 7GW en mer), avec une règle de trois, ça fait donc aux environs de 33 000 éoliennes. Disons 30000 en prenant en compte le fait que les éoliennes sont plus grandes et produisent plus, notamment avec celles en mer.

 

Production en 2019 de ces 30000 éoliennes : 120 TWh...

Donc pour atteindre 240 TWh en France... 18000 éoliennes, ça paraît léger quand même.

 

Et c’est sans compter les problèmes d’intermittence qui sont gérés en Allemagne comme au Danemark par le reste du réseau européen.

 

Je plussoie sur la sobriété mais dans ce cas la, va falloir arrêter de faire beaucoup de choses via les machines et entre autre remiser nos voitures, pour faire baisser la consommation.

 

Et puis bon, un des aspects que l’on ne traite jamais pour faire baisser la consommation énergétique, c’est la baisse de la population qui est le premier élément sur lequel on pourrait jouer (la politique nataliste en France par exemple...).

La baisse de la population est un leurre, tous les pays qui riches qui ont une baisse de la natalité compensent par l'immigration (sauf le Japon). Notre modèle économique est basé sur la croissance, si la population décline, le modèle tombe à l'eau...

Les prévisions de baisse de la consommation electriques ne tiennent pas debout. Le modèle de transition energétique de tous les pays occidentaux repose sur un report des energies fossiles vers l'electricité (VE, pompes à chaleur, substitution les lignes aériennes interieures par le ferroviaire electrique, développement des transports en commun de masse electriques, bus electriques, PL electriques dans les métropoles etc). 
Ce qui encore plus invraisemblable, c'est de s'appuyer sur l'eolien et le solaire pour faire baisser le gaspillage d'electricité, alors même que ces modes de production sont d'énormes machines à gaspiller l'energie produite: pics de production absolument pas en rapport avec les pics de consommation et vice versa, ne parlons pas du gaspillage pour produire ces éloliennes et ces panneaux solaires puisque qu'en rapport avec le facteur le charge, il faut 4 fois la puissance théorique pour l'eolien et 9 fois la puissance théorique pour le solaire...
Donc poubelle!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Aphilas a dit :

Ce passage reflète bien pour moi l’incohérence de ceux qui sont contre le nucléaire : il ne faut surtout pas investir dedans parce que ça va être hors de prix.

Mais en même temps, on attend une technologie (qui ferait quoi d’ailleurs?) avant de faire quoi ce soit.

 

Question : elle va sortir d’où la « technologie maîtrisée » surtout si on ne veut pas mettre d’argent dans le domaine?

 

Un jour faudra se décider soit justement on relance la recherche sur le nucléaire pour trouver un moyen de valoriser la matière que l’on a, soit on dit stop : mais dans ce cas-la, à ceux qui sont contre de faire des propositions pour gérer le problème des déchets et du remplacement de notre parc sans augmenter nos émissions de CO2.

Et pas juste dire « non on en veut pas ».

Les écologistes ont toujours saboté sciemment tout projet energétique (pour moi la responsabilité incombe avant tout aux gouvernants qui les ont écouté, mais passons). 
-Sabotage de Superphenix pour ensuire dire qu'on ne sait pas retraiter les déchèts
-Mise a l'arrêt anticipée de Fessenheim pour ensuite dire qu'on anticipe pas le démantèlement (comme si on te crame ta bagnole neuve pour te reprocher ensuite de ne pas avoir anticipé son remplacement)
-Refus de construction de nouvelles lignes HT qui permettraient d'equilibrer le réseau (ils font pareil en Allemagne)
-Ils pronent l'arrêt des lignes aeriennes interieures mais ils s'opposent à la construction de lignes ferroviaires à grande vitesse

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vos positions me rappellent celle de l'acheteur de la Jaguar i-Pace qui espérait aller à Paris d'une seule traite sans savoir de quoi il s'agissait. Qui est donc retourné au VT.

 

C'est être parfaitement incohérent donc de proposer de ne pas "enterrer" définitivement les magnifiques déchets nucléaires que nous avons su si brillamment générer, avec à l'époque du début de la nucléarisation comme solution : on verra plus tard.

 

Ce problème de laisser des déchets dans la nature (même sous terre c'est la nature), on n'est pas le seul pays au monde à l'avoir, Etats-Unis, Japon, Russie, l'Europe avec plusieurs pays concernés et bientôt la Chine. A l'heure d'une coopération internationale, que nous espérons tous efficace pour arriver à stopper la progression des émissions des gaz à effet de serre et ensuite les diminuer, il est totalement impensable de proposer de résoudre le problème, comme on le fait avec Iter, sans chercher à faire chacun son Superphénix.

C'est la solution "moi j'ai la plus grosse" et je n'en démords pas.

 

D'après vous la solution miracle existe, mais parce qu'on vous en a privé pour des raisons obscures alors dans ces conditions vous n'en voulez plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Jeanmanu a dit :

D'après vous la solution miracle existe...

Nous n’en savons rien puisque aucune recherche n’a pu être menée à son terme.

    

il y a 16 minutes, Jeanmanu a dit :

... on vous en a privé pour des raisons obscures... 

Pour Superphenix :

- "on" c’est les écolos.

- les "raisons obscures" sont les dogmes de ces gens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
Il y a 1 heure, Gégé a dit :

Nous n’en savons rien puisque aucune recherche n’a pu être menée à son terme.

    

Pour Superphenix :

- "on" c’est les écolos.

- les "raisons obscures" sont les dogmes de ces gens.

Il faut donc s'y atteler à trouver une solution, mais pas seuls, et avec le temps(pas demain certainement) on peut avoir espoir d'y arriver.

Quand il s'agit du nucléaire en France on ne compte pas. La mise à niveau en terme de sécurité post-Fukushima a coûté bonbon, on a même mis plusieurs centaines de millions d'euros pour une centrale dont on savait qu'elle allait être arrêtée.

 

Pour le reste on s'en fout.

Modifié par Jeanmanu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Aphilas a dit :

Je plussoie. Je préciserais d’ailleurs qu’au niveau renouvelable pour la France, éolien et solaire thermique qui a bien plus d’un intérêt que le photovoltaïque comme l’exposait @coutal007

Le solaire ce n'est pas l'un contre l'autre, c'est l'un avec l'autre.

Personnellement , j'ai choisi le photovoltaique, mais par exemple en Espagne, suivant la taille et la quantité de logements, il y a obligation d'avoir du thermique.

C'est complémentaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, Jeanmanu a dit :

Quand il s'agit du nucléaire en France on ne compte pas. 

Euh... dans le nucléaire, la France est un acteur majeur (25 % de l’uranium naturel traité sur la planète transite par Narbonne) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Gégé a dit :

Euh... dans le nucléaire, la France est un acteur majeur (25 % de l’uranium naturel traité sur la planète transite par Narbonne) 

Je voulais dire financièrement, la pompe à fric tourne à plein régime.

Les Narbonnais vont être content de l'apprendre, surement que beaucoup l'ignorent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 02/05/2021 à 21:10, Aphilas a dit :

 

Ah? Je savais pas qu'en France on allait aussi vite! En 9 mois, on est capable d'installer 9GWc de solaire! (l'équivalent d'une tranche EPC vu que c'est à ça qu'on le compare)

Faudra qu'on briefe les allemands pour les aider. En un an, ils n'ont installé que 3,9GWc...

 

Bon dans le cas du projet Horizeo en Gironde, ils doivent pas être très bons non plus vu qu'il prévoit l'installation des 6,5GWc (soit 900MW sur l'année) d'ici à... 2030. Et ça fait déjà 6 mois qu'ils y sont en plus!

En France pour pouvoir installer des panneaux photovoltaiques ou des éoliennes, il faut répondre à un appel d'offre lancé par l'état ce qui permet de canaliser les quantités possibles et donc d'empêcher qu'EDF ne se fasse exploser en peu de temps.

Les quantités autorisées sont très faibles, en comparaison avec l'Allemagne ce qui amène les chiffres que vous citez.

Ce n'est pas la faute aux industriels du secteur renouvelable, ils n'y sont pour rien.

 

Dernièrement on a cité le cas pour le photovoltaique de l'ancienne base aérienne de l'OTAN, qui continue à servir d'aérodrome, qui laisse son espace à l'agriculture et qui ne détruit ni forêt ni autre espace naturel.

 

Actuellement des expériences sont menées pour protéger l'agriculture à l'aide de panneaux, notamment pour la vigne et éviter que le soleil, à terme, ne ravage la culture.

 

Et pour l'éolien les coquilles Saint-Jacques veulent empêcher une installation en mer, en baie de Saint-Brieuc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Jeanmanu a dit :

Le solaire ce n'est pas l'un contre l'autre, c'est l'un avec l'autre.

Personnellement , j'ai choisi le photovoltaique

Non, en effet, ce n’est pas l’un contre l’autre, c’est selon la situation géographique du pays et son parc électrique actuel que le choix doit être réalisé. Mais ça ne veut pas dire, que les deux sont obligatoires, non plus.

 

Les chiffres et la logique montrent que le photovoltaïque n’a pas de sens en France et n’aide en rien la situation bien au contraire.

 

Mais oui, vous avez fait votre choix, personnel, d’augmenter par 10 vos émissions de CO2 liées à votre consommation d’électricité, pour avoir votre production personnelle, c’est votre choix individuel en effet...

 

il y a 54 minutes, Jeanmanu a dit :

Et pour l'éolien les coquilles Saint-Jacques veulent empêcher une installation en mer, en baie de Saint-Brieuc.

Oui, en effet, aucune solution n’est parfaite, elles ont toute un impact sur l’environnement. Mais l’une a un facteur de charge 50% et l’une des moins irrégulières du lot et l’autre 15% de facteur de charge et, par nature, avec une irrégularité variant de quasiment 100% au cours de l’année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
Il y a 16 heures, Jeanmanu a dit :

l'heure d'une coopération internationale, que nous espérons tous efficace pour arriver à stopper la progression des émissions des gaz à effet de serre et ensuite les diminuer, il est totalement impensable de proposer de résoudre le problème, comme on le fait avec Iter, sans chercher à faire chacun son Superphénix.

Désolé mais tous les groupements ecolos anti-nucléaire sont contre tout ce qui peut avoir le mot « nucléaire ». Y’a qu’à voir la position de Sortir du nucléaire ou Greenpeace sur Iter justement... (Google : iter Greenpeace)

 

Donc faire croire que les anti-nucléaires prônent la recherche dans ce domaine pour trouver une solution au problème des déchets... comment dire.

 

Et le coup de : « nan mais sur ce sujet, ce n’est pas à la France d’investir seule, il faut une coopération internationale » : beau moyen de se défausser et de renvoyer la balle au reste du monde pour ne pas avancer sur le sujet.

 

Iter en est d’ailleurs le parfait exemple : ça aurait été beaucoup plus vite si ce n’avait pas été une coopération internationale. D’ailleurs, les chinois l’ont bien compris, ils sont en train de développer leurs propres Tokamaks, bien qu’ils fassent partie de la collaboration... Entre le moment où Iter a été proposé (1985) et aujourd’hui les chinois ont construit deux tokamaks et le troisième arrive...

Construction qui se fait en parallèle de leur recherche sur les surgénérateurs type Superphoenix et sur les réacteurs à sels fondus...

 

Un pays a clairement décidé de faire avancer sa recherche dans tous les domaines pour ne pas exclure de possibilités, et ce n’est pas la France ni l’Europe.

Modifié par Aphilas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Aphilas a dit :

Désolé mais tous les groupements ecolos anti-nucléaire sont contre tout ce qui peut avoir le mot « nucléaire ». Y’a qu’à voir la position de Sortir du nucléaire ou Greenpeace sur Iter justement... (Google : iter Greenpeace)

 

Donc faire croire que les anti-nucléaires prônent la recherche dans ce domaine pour trouver une solution au problème des déchets... comment dire.

 

Et le coup de : « nan mais sur ce sujet, ce n’est pas à la France d’investir seule, il faut une coopération internationale » : beau moyen de se défausser et de renvoyer la balle au reste du monde pour ne pas avancer sur le sujet.

 

Iter en est d’ailleurs le parfait exemple : ça aurait été beaucoup plus vite si ce n’avait pas été une coopération internationale. D’ailleurs, les chinois l’ont bien compris, ils sont en train de développer leurs propres Tokamaks, bien qu’ils fassent partie de la collaboration... Entre le moment où Iter a été proposé (1985) et aujourd’hui les chinois ont construit deux tokamaks et le troisième arrive...

Construction qui se fait en parallèle de leur recherche sur les surgénérateurs type Superphoenix et sur les réacteurs à sels fondus...

 

Un pays a clairement décidé de faire avancer sa recherche dans tous les domaines pour ne pas exclure de possibilités, et ce n’est pas la France ni l’Europe.

Dans ce pays ils sont 1 milliard et des poussières et ils vont avoir les mêmes problèmes que nous, qui ne sommes que 67 millions.

 

Donc quand ils auront trouvé, on n'aura qu'à acheter une licence, ou leur fournir notre "combustible", ce qui correspond à ce que j'indique. Vous venez donc de confirmer que mon hypothèse de solution est crédible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Jeanmanu a dit :

Dans ce pays ils sont 1 milliard et des poussières et ils vont avoir les mêmes problèmes que nous, qui ne sommes que 67 millions.

 

Donc quand ils auront trouvé, on n'aura qu'à acheter une licence, ou leur fournir notre "combustible", ce qui correspond à ce que j'indique. Vous venez donc de confirmer que mon hypothèse de solution est crédible.

C'est sûr que les chinois sont renommés pour leur esprit d'entraide envers d'autres populations et leur aide toujours "gratuite".

 

Mais bon, on est déjà dépendant d'eux pour les panneaux solaires et les batteries (entre autres choses) donc on est plus à ça prêt hein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Aphilas a dit :

Non, en effet, ce n’est pas l’un contre l’autre, c’est selon la situation géographique du pays et son parc électrique actuel que le choix doit être réalisé. Mais ça ne veut pas dire, que les deux sont obligatoires, non plus.

 

Les chiffres et la logique montrent que le photovoltaïque n’a pas de sens en France et n’aide en rien la situation bien au contraire.

 

Mais oui, vous avez fait votre choix, personnel, d’augmenter par 10 vos émissions de CO2 liées à votre consommation d’électricité, pour avoir votre production personnelle, c’est votre choix individuel en effet...

 

Si je comprends bien le sens de votre phrase, en fonction du choix précédent sur la nature du parc électrique, on ne devrait pas avoir le droit de changer.

 

Mon choix personnel portait sur la différence entre le solaire thermique et le solaire photovoltaique. Ayant un besoin en eau chaude journalier extrêmement bas, j'ai préféré ne pas installer une usine à gaz sur mon toit(CESI) et opter pour l'électrique qui fournira aussi pour les voitures électriques, les appareils ménagers, etc...

 

Je préfère ne pas opter pour une solution totalement lié au nucléaire parce que je trouve la solution actuelle risquée, dangereuse et sans avenir. Et on tente de ne pas me laisser la possibilité de le faire évoluer.

 

Compte-tenu des évènements gravissimes qui se sont produits, ici ou là sur la planète, Three Mile Island, Tchernobyl, Fukushima et il s'en est fallu de peu en France à Blaye, je souhaite ne pas participer à la continuité de cette solution.

 

La solution de l'auto-consommation est en train de se développer en France et je souhaite y participer à ma manière. Je suis adhérent à Enercoop depuis quasiment le début de sa création et je les soutiens dans leur démarche. C'est mon droit et je fais aussi tout mon possible pour réduire ma production de CO2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
il y a 10 minutes, Aphilas a dit :

C'est sûr que les chinois sont renommés pour leur esprit d'entraide envers d'autres populations et leur aide toujours "gratuite".

 

Mais bon, on est déjà dépendant d'eux pour les panneaux solaires et les batteries (entre autres choses) donc on est plus à ça prêt hein.

C'est vrai qu'en France on fait çà gratuitement.

Si cela doit nous sortir de la solution merdique de Bure, le jeu en vaut la chandelle et comme vous le faites remarquer on se sert déjà chez eux, quand çà nous arrange.

 

Si vous cherchez des panneaux non chinois je peux vous fournir une adresse pour de la production européenne;

Modifié par Jeanmanu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(é) (modifié)
il y a 54 minutes, Jeanmanu a dit :

je trouve la solution actuelle risquée, dangereuse et sans avenir.

Vu qu'on ne veut pas développer la technologie du nucléaire sûre (qui existe, elle a été mise en œuvre par le passé) et qui permettrait de résoudre une partie du problème des déchets, en effet, elle reste risquée et n'a pas d'avenir.

 

il y a 54 minutes, Jeanmanu a dit :

La solution de l'auto-consommation est en train de se développer en France

Je prie pour que cela ne soit pas le cas, car cette solution est forcément basée sur le photovoltaïque.

 

il y a 54 minutes, Jeanmanu a dit :

Compte-tenu des évènements gravissimes qui se sont produits,

De mon côté, je considère le problème du changement climatique bien plus gravissime (et les catastrophes qui en découlent) que le problème du nucléaire qui encore une fois peut être résolu du point de vue sûreté si l'on s'en donne les moyens. Le changement climatique va faire bien plus de morts que Tchernobyl... après chacun son opinion sur ce sujet.

Modifié par Aphilas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Jeanmanu a dit :

Donc quand ils auront trouvé, on n'aura qu'à acheter une licence....

Avec ce type de raisonnement :

- Alsthom (avec un "h") n’aurait pas créé des locomotives électriques capables de 331 kmh, ayant mené au développement des TGV. Nous aurions "acheté des licences" pour construire des locos diesel américaines ;

- la Caravelle, le Concorde et donc Airbus n’existeraient pas. Nous aurions "acheté des licences" pour construire des Boeing et des Douglas ;

etc, etc...

 

La R&D dans les domaines de pointe est pourvoyeuse d’emplois hautement qualifiés... et bien payés.

Quand on est leader sur un segment, on exporte (TGV ; Airbus etc...).

"Acheter des licences" nous conduit tout droit à devenir des jardiniers et des gardiens de musées pour touristes  chinois.

Désolé, mais j’ai une autre ambition pour mon pays.       

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Gégé a dit :

Avec ce type de raisonnement :

- Alsthom (avec un "h") n’aurait pas créé des locomotives électriques capables de 331 kmh, ayant mené au développement des TGV. Nous aurions "acheté des licences" pour construire des locos diesel américaines ;

- la Caravelle, le Concorde et donc Airbus n’existeraient pas. Nous aurions "acheté des licences" pour construire des Boeing et des Douglas ;

etc, etc...

 

La R&D dans les domaines de pointe est pourvoyeuse d’emplois hautement qualifiés... et bien payés.

Quand on est leader sur un segment, on exporte (TGV ; Airbus etc...).

"Acheter des licences" nous conduit tout droit à devenir des jardiniers et des gardiens de musées pour touristes  chinois.

Désolé, mais j’ai une autre ambition pour mon pays.       

Exact, ce raisonnement est celui qui nous conduit a claquer des dizaines de milliards dans les ENR qui nous rapportent tres peu en termes d'emplois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Jeanmanu a dit :

Compte-tenu des évènements gravissimes qui se sont produits, ici ou là sur la planète, Three Mile Island, Tchernobyl, Fukushima et il s'en est fallu de peu en France à Blaye, je souhaite ne pas participer à la continuité de cette solution.

Les évenements gravissime que tu cites ne sont rien à coté de tous les drames causés par l'exploitation du charbon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, oursgentil a dit :

Les évenements gravissime que tu cites ne sont rien à coté de tous les drames causés par l'exploitation du charbon

Sans doute. Mais les coups de grisou, les effondrements, c'est très localisé et ça ne perdure pas. Un accident comme Tchernobyl ou Fukushima, c'est inscrit dans la durée et dans un rayon. 35 ans après, Tchernobyl, c'est toujours dangereux a moins de 10km et inhabitable à moins de 30km. Fukushima, 10 ans après, ils autorise les familles a venir récupérer des biens 😕

Le risque est différent entre charbon et nuke, mais existe dans les 2 cas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Automobile Propre

Automobile Propre est un site d'information communautaire qui est dédié à tout ce qui concerne l'automobile et l'environnement. Les thématiques les plus populaires de notre blog auto sont la voiture électrique et les hybrides, mais nous abordons également la voiture GNV / GPL, les auto à l'hydrogène, les apects politiques et environnementaux liés à l'automobile. Les internautes sont invités à réagir aux articles du blog dans les commentaires, mais également dans les différents forums qui sont mis à leur dispositon. Le plus populaire d'entre eux est certainement le forum voiture électrique qui centralise les discussions relatives à l'arrivée de ces nouveaux véhicules. Un lexique centralise les définitions des principaux mots techniques utilisés sur le blog, tandis qu'une base de données des voitures (commercialisées ou non) recense les voitures électriques et hybrides.

×
×
  • Créer...